Cyclisme

Une semaine ennuyante pour un week-end de spectacle : retour sur la semaine cycliste

Seulement le Samyn à se mettre sous la dent en semaine. En revanche, il ne fallait pas décrocher le nez du téléviseur ce week-end. Les Strade Bianche version 2018 sont déjà entrés dans l’histoire. Puis le dimanche, le GP Industria et Artigianato, les Dwaars Door West-Vlaanderen et surtout la première étape de Paris-Nice. Retour sur les tops et flops de la semaine.

Tiesj Benoot, vainqueur des Strade Bianche, course déjà dans la légende, est l’homme fort de la semaine. Crédit : News.

Top coureurs :

Tiesj Benoot (Lotto Soudal)
Il va de soit que le vainqueur des Strade Bianche auraient la part belle de nos tops de la semaine. Et le vainqueur, c’est Tiesj Benoot. Parti à contre-temps, le Belge est revenu à la pédale, avant de se débarrasser de ses adversaires, au-dessus du lot. Véritable démonstration de force, lui qui avait manqué son week-end d’inauguration des Flandriennes. Ce sont les « Chemins Blancs » qui ont finalement lancé, brillamment, sa saison.

Romain Bardet (AG2R La Mondiale)
On déroge à la règle des « tops » vainqueurs. Mais dans une telle course que les Strade Bianche, on ne pouvait ignorer Romain Bardet. Alors qu’il est encore en reprise, le leader d’AG2R ne s’est pas contenté de tourner les jambes, prendre les roues. Alors en difficulté, il est revenu au forceps, avant de placer une attaque qui a changé le scénario de la course. Seul Benoot aura été plus fort que lui. Pour sa première participation à la course, Bardet est passé proche d’un exploit incroyable.

Wout Van Aert (Vérandas Willems-Crelan)
On ne pouvait pas mettre Bardet sans mettre son compère d’échappée. Le triple champion du monde de cyclocross disputait sa deuxième course World Tour. Et quelle course ! Devant avec le Français, ils ont été ensemble jusqu’aux derniers mètres. Il est aussi l’acteur d’une image absolument incroyable, au moment où, complètement exténué par l’effort, il met pied à terre dans la dernière montée, allant même au sol, assommé par la fatigue. Au final, il termine 3eme, promesse d’un futur rose.

Notre top a donc des airs de Strade Bianche. Nul doute que ceux qui ont assisté à la course derrière leur télévision comprendront pourquoi. Cependant, nous n’oublions pas Arnaud Démare (Groupama FDJ), vainqueur très costaud sur Paris-Nice, dans une arrivée pas vraiment dessinée pour lui. Matej Mohoric (Bahrain) 11eme des Strade, et vainqueur en solitaire le lendemain, sur le GP Industria et Artigianato. Rémi Cavagna (Quick Step), pour sa première victoire pro sur les Dwaars Door West-Vlaanderen, à seulement 22 ans.

Flop coureurs

Greg Van Avermaet (BMC)
On attendait le Belge, homme fort l’année dernière, sur les Strade. Malheureusement, il n’a jamais pesé sur l’épreuve. A la ramasse tout le long de la course, il a très vite disparu de la circulation, dès les premières accélérations. Il confirme ses mauvaises performances sur Kuurne et l’Omloop. On serait presque inquiet pour Greg Van Avermaet, qui va vite devoir redresser la barre, car BMC compte essentiellement sur lui pour réitérer sa saison 2017.

Michal Kwiatkowski (Sky)
C’est un petit flop, car il a payé une course cadenassée pour les favoris dans les Strade. Mais comparé à ses homologues Valverde et Sagan, il a rapidement lâché prise. Valverde échoue au pied du podium, Sagan dans les 10, mais Michal Kwiatkowski se contente lui d’une 30eme place. Preuve qu’en plus de ne pas avoir eu de marge de manœuvre, en raison du scénario qui lui était défavorable, il n’avait peut-être tout simplement pas les ressources pour bousculer la course.

Warren Barguil (Fortuneo Samsic)
Déjà auteur d’une reprise très moyenne, en Provence et sur le week-end en Ardèche et dans la Drôme, Warren Barguil a déjà perdu de précieuses secondes en ouverture de Paris-Nice. Pris dans une chute à Meudon, mais pas tombé, le Breton a lâché 34 secondes. Dans une course très ouverte où tout le monde a la place de gagner, le leader de Fortuneo Samsic a peut-être déjà pris une claque. Surtout quand on sait les écarts qui séparent le vainqueur du dauphin ces dernières années.

Top équipes

Quick Step Floors
Les semaines se suivent et se ressemblent pour l’équipe belge. Alors que son terrain de jeu favori se profile, Quick Step enchaîne les victoires comme des perles, partout. Un doublé Terpstra/Gilbert sur le Samyn, un doublé Cavagna/Sénéchal en Flandre. Serry qui était dans le bon coup sur les Strade, avant que Stybar ne décroche une 7eme place. Et sans oublier Alaphilippe, un peu court à Meudon, mais qui aura son mot à dire cette semaine. Les maillots bleus sont devant.

Bahrain Merida
Eux aussi méritent qu’on mette un coup de projecteur sur leur belle semaine. D’abord, la victoire de Mohoric dont on a parlé plus haut. Mais aussi l’excellent week-end italien de Giovanni Visconti. Après de gros efforts en solitaire, sur les Strade, il a décroché une belle 5eme place, enchainé d’une 6eme place sur le GP Industria. A Paris-Nice, leur semaine commence bien aussi, avec la 2eme place de Gorka Izagirre à Meudon, qui a échoué à quelques millimètres de Démare, sur la ligne.

Flop équipes

Trek Segafredo
Ils n’étaient présents que sur deux courses cette semaine, à savoir les Strade et la première étape de Paris-Nice. En Italie, le constat est sans appel. Aucun des sept coureurs engagés ne figure dans le classement. Six n’ont pas terminé, alors que Laurent Didier est arrivé hors délai. L’ouverture de Paris-Nice ne s’est pas mieux passée. Bauke Mollema a sauvé sa peau in extremis, mais John Degenkolb, qu’on attendait parmi les favoris à Meudon, n’a pas pris part à la bagarre.

Dimension Data
Elles étaient plusieurs équipes à prétendre au flop. On a choisi l’équipe sud-africaine. Comme Trek, elle s’était alignée sur les Strade et Paris-Nice. En Italie, Vermote est le seul classé, à la 25eme place. Des coureurs comme Eisel ou Boasson Hagen auraient pu montrer un peu plus le maillot. L’ouverture de la course au soleil n’a rien arrangé. On pouvait craindre Slagter ou Pauwels… mais rien. Aucun des deux n’a terminé dans le groupe de tête.

Rendez-vous lundi prochain, pour un nouveau point sur la semaine cycliste à venir.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
Aenean nec ut dolor. mattis non consectetur