Série A : Débrief du week-end !

0
Ligue 1

Atalanta – Crotone 1-0

Hiérarchie respectée, l’Atalanta s’impose logiquement 1-0 à domicile et confirme sa bonne forme actuelle et continue sa course pour décrocher une première participation en Europa League. A noter quand même la performance des joueurs de Crotone, promus et actuels 19e, qui n’ont pas été ridicules dans ce match et auraient pu créer la surprise en égalisant dans le moneytime . Malheureusement, le but à été refusé pour hors jeu. Buteur : Conti.A   (48’).

Empoli – Lazio Rome  1-2

La Lazio s’impose difficilement 1-2 à Empoli. Malgré l’écart de niveau et une domination dans tous les compartiments du jeu, la Lazio aura bataillé et du s’employer jusqu’au bout pour décrocher cette victoire. Trois points importants qui permet aux Laziale de rester dans le peloton de tête. Comme prévu, Empoli a tenu tête aux Romains et il aura fallu attendre la 80è minute pour que Keita ne vienne sceller le sort des Empolesi. Buteurs :   Lazio Rome → Immobile (68’) ; Keita (80’) Empoli → Krunic (67’).

Bologne – Inter Milan 0-1 

L’Inter fait le travail et Bologne n’y arrive toujours pas. Les hommes de Stefano Pioli en déplacement à Bologne s’imposent sur le score de 1-0. Après avoir dominés tout le match mais sans ce montrer réellement dangereux, il aura fallu attendre la 81ème minute pour que Gabigol, entré à la 75 ème minute à la place de Palacio, vienne ouvrir le score. Une petite victoire certes mais une victoire qui suffit à l’Inter qui tente désespérément d’accrocher la Ligue des Champions. Quant aux Bolognais, ils s’enfoncent un peu plus dans le bas du classement. Buteur : Gabigol (81’).

Chiévo – Naples  1 – 3

Il fallait, pour les Partenopei, tout de suite réagir après ce revers en Champions League face Real. Mission accomplie pour les hommes de Muarizio Sarri. Malgré un petit relâchement en deuxième période qui leur aura coûté un but, les Napolitains ont réalisé un match maîtrisé de bout en bout. Une victoire logique sur le score de 1-3, qui permet au Napoli de s’assurer cette troisième place du championnat et de mettre la pression sur la Roma Buteurs : Chievo → Meggiorini (72’) Napoli → Insigne (31’) – Hamsik (38’) – Zielinski (58’)

Pescara – Genoa 5-0

Sans doute la plus grosse surprise du week-end en Série A. Une confrontation entre deux équipes de bas de tableau actuellement dans une spirale négative, qu’on attendait certes avec des buts, mais surtout disputé. Une rencontre qui tourne vite au vinaigre pour les joueurs du Genoa qui malgré une domination dans le jeu, ont subit l’efficacité des Pescaresi, et sont alors menés 3-0 à la mi-temps. Un avantage qui leur donnent des ailes en deuxième mi-temps où ils reprennent le contrôle du match et s’impose au final 5-0. Une grosse déroute pour le Genoa qui se rapproche un peu plus de la zone rouge, tandis que Pescara, qui a fait le pari d’un retour du légendaire Zdenek Zeman sur le banc, se remet à espérer. Buteurs : Genoa → Orban (CSC) (5’) Pescara → Caprari (19’ ; 81’) – Benali (31’) – Cerri (81’).

Sampdoria – Cagliari 1-1

Partage des points à Gênes, ou les visiteurs ont accroché les locaux pourtant favoris au terme d’un match en demi teinte. Cagliari démarre sur les chapeaux de roues en marquant dès la 6ème minute de jeu. Puis disparition des radars, la Sampdoria prend le contrôle à domicile et recolle au score. Malgré une maîtrise du match les Gênois n’ont pas su faire la différence et on failli le payer cher, En effet, un goal signalé hors jeu de Victor Ibarbo vient sauver la Sampdoria d’une défaite, qui aurait été une très mauvaise opération. Buteurs : Sampdoria → Quagliarella (22’) Cagliari → Isla (6’)

Udinese – Sassuolo 1-2

Ce qui s’annonçait comme un match serré et captivant a tenu ses promesses. Deux équipes côte à côte au classement qui ont tout donné pour prendre l’ascendant l’une sur l’autre. L’Udinese démarre en trombe avec un but dans les 10ères minutes de jeu, cependant le match va être rapidement pris en main par Sassuolo. En effet, les visiteurs prennent le contrôle du match et dominent nettement les locaux, des efforts qui seront récompensés coup sur coup (70’) (79’) par le français Grégoire Defrel, entré à la 66è, et qui signe un magnifique doublé pour marquer encore un peu plus les esprits de l’autre côté des Alpes. Un doublé synonyme de victoire du côté du Frioul. Buteurs : Udinese → Fofana (7’) Sassuolo → Defrel (70’ ; 79’).

AS Rome – Torino 4-1

L’As Rome enchaîne. Après une large victoire sur la pelouse de Villareal, les romains confirment leur bonne forme du moment en signant leur 10ème victoire d’affilée en championnat. La victime du jour est le Torino. En peine de résultats en ce moment les Turinois n’ont tout simplement rien pu faire face au rouleau compresseur romain, et s’incline très logiquement 4-1. A noter, les magnifiques buts des joueurs de Spaletti. La Roma, qui confirme donc sa place de dauphin, compte bien accrocher la Juventus jusqu’au bout. Buteurs : AS Rome → Dzeko (10’) – Salah (17) – Paredes (65’) – Nainggolan (90+1’) Torino → Lopez (84’).

 Retour sur le focus du week end

Composition des équipes : Milan AC : Donnarumma, Abate, Paletta, Gomez, Vangioni, Kucka, Sosa, Pasalic, Suso, Deulofeu, Bacca Fiorentina : Tatarusanu, Astori, Rodriguez, Salcedo, Cristoforo, Vecino, Sanchez, Chiesa, Valero, Illicic, Kalinic Info : C’est la 154ème confrontation entre ces deux équipes, où la Fiorentina s’est imposé 11 fois ici à San Siro. Retour sur cette confrontation directe.

1er Acte.

Les deux équipes essaient de prendre le contrôle du jeu, mais c’est la Fiorentina qui s’impose comme l’équipe forte et qui prend le match en main. En dépit de la domination florentine Le Milan AC ouvre le score contre le cours du jeu. Sur sa seule occasion du premier quart d’heure, Kucka vient reprendre de la tête un coup franc parfaitement tiré par Sosa.

1-0 en faveur des Milanais. Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour voir une réaction de la Viola, puisque cinq minutes après l’ouverture de score du Milan, Nikola Kalinic reçoit une offrande de Chiesa et envoie la balle à ras de terre au centre du but, Donnarumma est battu, 1 partout à San Siro Malgré une maîtrise au milieu de terrain des hommes de Sousa, la déconcentration des florentins et le bon pressing milanais permettent une bonne récupération de balle au trentes mètres; bien lancé, Gérard Deulofeu élimine deux adversaires et ajuste Tatarusanu à l’entrée de la surface avec un tir précis au ras du poteau gauche.

2-1 pour les Rossoneri à la demi heure de jeu. Dans le dernier quart de cette première mi-temps, le Milan Ac reprend le contrôle du match et aurait pu en profité pour faire le break, en effet, sur un ballon mal dégagé Pasalic vient trouver le poteau du portier florentin, puis quelques minutes plus tard, ce qui pouvait finir en 2 contre 1 face au gardien après un bel appel de Carlos Bacca, qui malheureusement est signalé hors jeu par l’arbitre assistant alors que celui ci était tout à fait en jeu. Une première mi-temps attractive avec deux équipes qui vont de l’avant, les Milanais mènent 2-1 à la fin du premier acte.

2ème acte.

Une deuxième mi-temps très ennuyeuse au stade Giuseppe Meazza, avec une archi-domination de la Fiorentina mais où nous retiendront seulement 2 occasions dangereuses pour les Florentins et une du côté milanais, avec un face à face raté d’Abate devant le portier de la Viola. Les joueurs de Montella auront subit toute cette deuxième période sans craquer. Et le Milan Ac s’impose donc sur le score de 2-1 et se rapproche un peu plus des places qualificatives pour l’Europa League.

Alexandre COUROUX.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here