Serie A : une journée plus milanaise que romaine !

0

Qui dit fin de Lazio-Inter dit fin de la 10ème journée de Serie A. Alors que s’est-il vraiment passé lors de cette journée ?

La Serie A a beau avoir une réputation de championnat défensif et ennuyant, cela ne l’a pas empêché d’être le championnat avec le plus de buts par match la saison dernière parmi les 5 grands championnats (2.95) et cette dernière journée de Serie A l’a confirmé. 32 buts au total, soit le championnat qui aura offert le plus de buts ce week-end, parmi les 5 grands championnats.

Des buts, des buts et des buts !

Parmi ces 32 buts, 2 de Cristiano Ronaldo, qui a donné raison à la Juventus une fois de plus de l’avoir acheté. En difficulté sur la pelouse d’Empoli, les turinois ont pu compter sur un grand Ronaldo, qui, sur un doublé, offre les 3 points aux siens quelques jours après la belle victoire sur la pelouse de Manchester United. On peut encore entendre Perez pleurer et regretter le départ du portugais, à qui il a ouvertement dit qu’il n’était plus indispensable à Madrid, selon le concerné lui-même. Toujours à Turin, le Torino peut remercier Alban Lafont de son CSC qui leur aura permis d’arracher le point du nul à domicile face à la Fiorentina, qui avait pourtant ouvert la marque dès la 2nde minute par l’intermédiaire de Benassi.

Ca se passe peut-être bien à Turin, mais ce n’est pas forcément le cas à Rome. Match nul pour l’AS Roma sur la pelouse du Napoli, les romains perdent 2 points précieux à la dernière minute sur une énième action collective napolitaine conclue par Dries Mertens. On peut pas non plus dire que cela soit un bon résultat pour le Napoli qui voit l’écart avec la Juventus se creuser de 2 points et l’Inter lui arriver à sa hauteur suite à l’éclatante victoire des Nerazzuri face à la Lazio (3-0), mené par un Icardi plus qu’en forme, auteur de 5 buts sur ses 3 derniers matchs de championnat.

Du côté des voisins milanais, après la déception du Derby, il était impératif de se reprendre et d’éviter de perdre des points pour la course à la qualification en Ligue des Champions. Plus de peur que de mal finalement pour les Rossoneri qui s’imposeront 3-2 à domicile face à une séduisante équipe de la Sampdoria qui aura pourtant mené 2-1 mais c’est sans compter sur le trio offensif (Higuain-Cutrone et Suso) qui aura une fois de plus montré toute son importance. Le changement de dispositif tactique de Gattuso, qui est passé d’un 4-3-3 à un 4-4-2, a porté ses fruits puisque son équipe aura scoré à 3 reprises contre une Sampdoria qui n’avait encaissé que 2 buts sur ses 5 dernières rencontres.

Juste à côté de Milan, à Bergame plus précisément, les hommes de Gasperini commencent enfin à retrouver du rythme et enchaînent une 2nde victoire d’affilée sur le score de 3-0 face à Parma, leur permettant de s’éloigner de la zone de relégation. On peut pas en dire autant de la SPAL, qui après sa séduisante victoire à l’extérieur face à la Roma, réussi à perdre à domicile face à Frosinone (0-3), qui n’avait jamais gagné avant cette journée. Gros coup d’arrête aussi pour Sassuolo, qui après un début de saison tonitruant, n’arrive plus à gagner depuis le 27 septembre et devra se contenter du point du nul à domicile face aux bolognais.

10ème but pour Piatek ?

Et non, il semble bien que le polonais connait une légère baisse de forme mais rien d’inquiétant non plus. Une baisse de forme qui coïncide avec l’arrivée du nouveau coach du Genoa, Ivan Juric, dont le nouveau dispositif ne semble pas profiter au polonais qui est resté muet. Le Genoa aura quand même marqué 2 buts, mais insuffisant pour s’imposer à domicile face à Udinese (2-2). En parlant de changement de coach d’ailleurs, toujours au Nord de l’Italie, un certain club véronais a fait appel à Giampiero Ventura pour les faire sortir de ses problèmes. Bien vu les amis, ça fait 2 matchs et autant de défaite pour le Chievo qui est toujours lanterne rouge avec exactement 0 victoire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here