Sochaux : le pire est à craindre

En mauvaise posture en championnat à deux journées de la fin et un changement de président, le FCSM va mal. Le sort s’acharne sur le club doubiste et il est difficile d’arrêter les assauts pour le moment.

Frédéric Dong Bo remplace Wing Sang Li

Comme dit lors du dernier article sur Sochaux, Wing Sang Li est en proie à des difficultés financières. Le 2 avril dernier, la Haute Cour de Hong Kong le déclare en faillite personnelle. De ce fait, il n’est plus légitime à continuer de présider la société Tech Pro, dont il est l’actionnaire majoritaire. Il démissionne de la présidence du FC Sochaux le 3 mai pour laisser place au nouveau patron de Tech Pro, Frédéric Dong Bo, dont le poste de président du club est légitime : Tech Pro possède Sochaux, et de ce fait, les deux entités possèdent le même dirigeant.

Ce dernier, intronisé après la défaite du club face au Red Star 2-1 à domicile, affirme vouloir avancer des fonds pour permettre au club de passer la DNCG le 22 mai prochain. Ensuite, il sera question d’une éventuelle vente de la SASP, conformément à la volonté de Wing Sang Li de le faire. On parle d’un avancement de 5 millions d’euros pour passer la DNCG.

 

Une fin de saison sans ses supporters

Lors de la rencontre opposant le FCSM au Red Star, des supporters ont décidé d’envahir le terrain et venir passer un message fort au nouveau président Dong Bo. Une centaine d’individus, venus des quatre coins de la Populaire Nord, ont jailli derrière la cage de Maxence Prévôt après le coup de sifflet final. Sur les réseaux sociaux et dans les médias, tout le monde s’acharne à mettre la faute sur le groupe d’ultras TNS, un amalgame pareil à cause de leur virulence connue, un peu réducteur quand on sait ce que l’on voit depuis la tribune (j’y étais, je chantais, et à aucun moment la TNS a appelé à envahir le terrain).

Ce jeudi 9 mai, la Ligue a rendu son verdict. Le club est sanctionné d’un huis clos du stade Bonal pour une durée indéterminée pour l’envahissement et 19 500€ d’amende pour le jet de fusées de détresse pendant le match contre le Havre le 12 avril. Alors que le club joue sa survie face à Grenoble à domicile le 18 mai, le match se jouera sans les supporters. Une manière d’enterrer dans l’oubli le club jaune et bleu en cas de descente…

 

Une fin de saison en huis clos peut-elle avoir un impact ?

Oui et non. Au vu de l’affluence au Stade Bonal pendant la période Bskonia, et le boycott des ultras pendant la période d’août 2018 à mars 2019, les joueurs ont déjà eu l’impression de jouer dans un stade vide. Sans la TNS et les Boys, l’ambiance est inexistante dans le stade. De plus, un joueur professionnel doit être paré à n’importe quelle situation, aussi dramatique qu’elle l’est. Si un passage par les barrages est nécessaire, un nouveau match sans public sera à prévoir. Par conséquent, le match contre Grenoble ne sera qu’une préparation. Maintenant, le sort sportif du club n’est plus qu’entre les mains des joueurs.

 

Un sportif délicat

Barragiste à deux matchs du terme de la Ligue 2 2018-2019, le club est loin d’avoir assuré son maintien. Béziers se rapproche à 3 points, et les concurrents au maintien ne sont pas loin. Ce qui laisse une marge de manoeuvre pour engranger des points et sauver sa place. Avec un calendrier réservant Lorient ce soir et Grenoble la semaine prochaine, c’est un challenge de taille qui attend les hommes d’Omar Daf. En cas de barrages, le club pourrait se voir se déplacer dans l’Ouest de la France, au Mans ou à Laval, qui se tiennent à une heure de distance. Avec un match retour de barrages à domicile sans public, il faudra tenir mentalement pour espérer éviter la case National à la fin du mois, qui sonnerait la descente aux enfers du club.

 

Les scénarios possibles

  • Sochaux gagne ses deux matchs, Auxerre, Valenciennes, Nancy, Ajaccio ou le Gazélec en perd un
    • Sochaux maintenu
  • Sochaux gagne ses deux matchs, Auxerre, Valenciennes, Nancy, Ajaccio et le Gazélec gagnent tous leurs matchs
    • Sochaux barragiste
  • Sochaux gagne un match, Auxerre, Valenciennes, Nancy, Ajaccio ou le Gazélec en perd un
    • Sochaux maintenu
  • Sochaux gagne un match, Auxerre, Valenciennes, Nancy, Ajaccio et le Gazélec en gagnent un
    • Sochaux barragiste
  • Sochaux fait une victoire et un nul,Auxerre, Valenciennes, Nancy, Ajaccio ou le Gazélec ne gagnent pas de match
    • Sochaux maintenu
  • Sochaux fait une victoire et un nul, Auxerre, Valenciennes, Nancy, Ajaccio et le Gazélec en gagnent un
    • Sochaux barragiste
  • Sochaux perd tous ses matchs, Béziers gagne un match
    • Sochaux barragiste si goal average favorable
    • Sochaux relégué si goal average défavorable

 

Désormais, il n’y a plus grand chose à espérer, juste se préparer à toute éventualité. Dans le coeur des supporters, ils savent que tout est possible et sont préparés au meilleur comme au pire. Ligue 2, National 1, ou National 3 pour Sochaux ? Réponse à la fin du mois

 

Crédit photo : Tout Montbéliard

A propos de l'auteur

Rédacteur football, basket, eSport pour We Sport FR et chroniqueur radio pour l'émission Soyons Sports à Shalom Besançon. Fan du FC Sochaux depuis qu'un certain Teddy Richert a fait des merveilles en finale de Coupe de France 2007.

Poster un commentaire

quis efficitur. nec Aliquam leo. venenatis Donec Donec eget