Soirée de fou en Ligue des Champions !

0
Ligue 1

C’est allé dans tous les sens ce soir ! Beaucoup de blessures prématurées avec pas moins de cinq joueurs remplacés avant la pause, 28 buts inscrits et des matchs qui se sont emballés au retour des vestiaires, revenons sur cette soirée européenne encore palpitante ! 

Besiktas 1-1 Monaco

Le premier quart d’heure était en faveur des turcs, pied sur le ballon, qui se créaient les opportunités les plus franches, sans véritablement obliger Subasic à s’employer. La première vraie situation monégasque arriva sur une tête de Tielemans qui reprenait un corner de Lemar mais Farbricio était vigilant. Coup dur pour Jardim à la 26ème minute qui se voyait contraint de faire entrer Jovetic en lieu et place de Lemar, ce dernier s’étant blessé. Juste avant la pause, ce sont bien les monégasques qui allaient se montrer les plus tranchants en ouvrant la marque dans le temps additionnel grâce à Rony Lopes sur une belle frappe du gauche à 20 mètres des cages turques. 1-0 pour Monaco, retour au vestiaire.

Rony Lopes Monaco vs Besiktas
Photo : La Voix du Nord

Mais il faudra peu de temps aux turcs pour refaire leur retard : 53ème minute, Jorge commet une grosse faute sur Quaresma et écope au passage d’un carton jaune. Tosun se charge dans la minute qui suivait de transformer l’offrande. La seconde période sera beaucoup plus compliquée pour l’ASM avec un Tielemans étonnamment en dessus de son niveau et même remplacé par Carrillo à la 74ème. Le club de la principauté refera surface dans les derniers moments du match en se procurant quelques occasion, en vain.

Monaco ne compte donc que deux petits points après quatre journées et devra faire carton plein lors de ses deux prochaines sorties pour conserver des chances européennes.

Shakhtar 3-1 Feyenoord 

Tout s’est très vite emballé dans ce match avec l’ouverture du score de Jorgensen pour les néerlandais dès la douzième minutes de jeu suite à une action poussive. Deux minutes plus tard, les ukrainiens recollaient au score par l’intermédiaire de Ferreyra, et il ne faudra que trois minutes supplémentaires pour voir Marlos permettre au Shakhtar de prendre les devants. Le score n’évoluera plus jusqu’à la pause avec une première mi-temps nettement dominée par Donetsk.

La seconde période repartait sur les mêmes bases et à la 68ème minute, Marlos y allait de son doublé pour faire le break.  Le score ne bougera plus, collant le Feyenoord en fond de classement avec 0 point mais surtout, permettant au Shakhtar de prendre une véritable option sur la qualification avec le défaite du Napoli !

Tottenham 3-1 Real Madrid 

Malgré une possession de balle en faveur des madrilènes, l’ouverture du score allait venir des Spurs à la 27ème minute ! En effet, trois minutes après avoir vu Alderweireld être remplacé par Sissoko (24’), Alli mettait les siens sur la bonne voie malgré une position de hors-jeu au départ de l’action qui entache cette ouverture du score. Beaucoup de situations offensives dans ce premier acte, mais le tableau d’affichage ne bougera pas avant la pause.

Dix minutes suffiront au prodige anglais, Alli, pour assommer les espagnols dans la seconde période. En effet, celui qui accompagnait Kane en attaque dans ce 3-5-2 doublait la mise sur une passe décisive de Dire. On croyait le Real mal embarqué, et bien cela allait encore se compliquer quelques minutes plus tard puisque Eriksen concluait un travail de Kane pour crucifier les madrilènes. 65 minutes, 3-0 pour les Spurs.

Eriksen vs Real 2017
Photo : L’équipe

Situation humiliante pour le Real, ne plaisant pas à Ronaldo. Le portugais, peu en vue ces derniers temps, permettait aux siens de garder espoir en cette fin de match (80’). Le score en restera là, et permet à Tottenham d’être seul à la tête du groupe H avec 10 points, soit 3 de plus que le Real et 8 de plus que Dortmund qui a concédé le nul sur sa pelouse face à Nicosie.

FC Porto 3-1 RB Leipzig 

Décidément, beaucoup de remplacements prématurés ce soir… Lemar à Monaco, Alderweireld à Tottenham, voilà maintenant Marega qui cédait sa place dès la 13ème minute à André. Sur le corner suivant le remplacement, Herrera animait le tableau d’affiche et permettait à Porto de prendre l’avantage jusqu’à la pause.

48ème minute, le très prometteur Werner replaçait Leipzig dans le match ! Ce score rassurait les supporters monégasques étant donné que le nul entre ces deux équipes est l’issue la plus arrangeante, mais c’était sans compter sur le portugais Danilo Pereira qui inscrivait le but du 2-1 à la 61ème minute. Les espoirs du RB seront présents jusqu’à la 93ème minute, moment choisi par Maxi Perreira pour inscrire le troisième but et clôturer les débats. Porto prend la seconde place du groupe G avec 6 points, soit 4 de plus de l’AS Monaco pour qui tout n’est pas encore terminé.

Dortmund 1-1 APOEL Nicosie

Le Borussia était dans l’obligation de s’imposer dans cette rencontre pour conserver une chance de poursuivre l’aventure en Champion’s League. Les choses commençaient bien pour les jeunes et noirs puisque l’ancien lorientais Guerreiro profitait d’une belle passe de Kagawa pour ouvrir la marque en ajustant joliment Perez. Pas d’évolution jusqu’à la pause

Coup de tonnerre au Signal Iduna Park en seconde période avec l’égalisation de Pote déjà buteur à l’aller ! Le franco-béninois profitait d’un bon travail de Carlao (pourtant annoncé absent avant la rencontre), pour se retourner et frapper en pivot pour crucifier Burki. Le score ne bougera plus et malgré une outrageuse domination de Dortmund, les allemands se voient contraint de gagner face à Tottenham et au Real pour espérer poursuivre l’aventure. Mission presque impossible pour les allemands, décevant sur la scène européenne.

Burki 2017

Naples 2-4 Manchester City 

Vaincus il y a deux semaines en Angleterre, les napolitains ne souhaitaient pas rester sur un échec et cela s’est très vite vu. 21ème minute, l’inévitable Insigne parvient à se créer de l’espace suite à une passe de Mertens et parvient à tromper Ederson. Dix minutes plus tard, nouveau changement prématuré avec Ghoulam contraint de céder sa place à Maggio (31’). Trois minutes passent et à force de se créer des situations, City parvenait à convertir sa première frappe cadrée grâce à la tête d’Otamendi sur un centre de Gundogan. Un but partout à la mi-temps.

Mais dès le retour sur le pré, Stones profitait d’un corner tiré par Sané pour placer sa tête permettre à City de passer en tête? Doublé pour la charnière centrale des citizens. Comme prévu, le scénario de ce match ne s’arrêtait pas là ! À vingt minutes du terme, City lança une contre-attaque emmenée par Sané qui transmettait en bout de course un ballon à Aguero. L’argentin, avec son instinct de buteur, ne se fit pas prier pour faire trembler les filets. 3-2. Dans le temps additionnel, Sterling éteignait tout suspens en inscrivant le quatrième but, qualifiant les Citizens et condamnant quasiment Naples à une élimination de cette Ligue des Champions.

Aguero vs Naples 2017

FC Séville 2-1 Spartak Moscou 

Comme bien souvent chez les espagnols, la possession du ballon était présente et les hostilités n’allaient pas se faire attendre. Avec une première opportunité pour Banega dès la troisième minute de jeu qui frôlait le montant gauche. Nolito allait également se créer une belle situation après 20 Minutes de jeu, mais c’est le français et ancien nancéien Lenglet qui trouvait le chemin des filets à la demi-heure de jeu sur un corner de Banega. Les visiteurs auront l’occasion de cadrer une frappe sur un coup-franc lointain, sans pour autant changer le score.

À l’heure de jeu, Banega, passeur sur le premier but, se muait en buteur, et de quelle manière ! L’argentin se plaçait en position de frappe à l’entrée de la surface pour placer une superbe frappe dans la lucarne russe. Le Spartak allait revenir dans la partie à la 78ème minute par l’intermédiaire de Ze Luis et relançait ainsi le match.  Séville prend la deuxième place du groupe au Spartak, à un point de Liverpool en tête.

Liverpool 3-0 Maribor 

Après le 7-0 infligé par les Reds il y a 15 jours à Maribor, on s’attendait à un score fleuve entre les deux formations ce soir. La première mi-temps ne nous donnera pas raison puisque cette rencontre est la seule à avoir soldé les quarante cinq premières minutes sans aucun but.
Mais au retour des vestiaires, l’incontournable Salah allait faire des siennes puisqu’à a 49ème minute, l’égyptien reprenait superbement un centre d’Alexander-Arnold pour inscrire le premier but de la rencontre. Nouvelle occasion de but avec la faute commise dans sa surface par Rajcevic. Milner, en tant que capitaine, prend le ballon, s’élance mais échoue sur un gardien slovène au rendez-vous ! Pas de problème pour Liverpool et surtout Can qui, peu après l’heure de jeu inscrit un second but sur une passe de Milner et met les anglais à l’abri. À la 90ème minute, Sturridge, entré en jeu quinze minutes plus tôt, reprenait un ballon qui trainait dans la surface pour définitivement éteindre les débats. Les Reds prennent de l’avance en tête du groupe E, qui reste cependant très ouvert, Maribor est dernier avec un point.

Martin COLNEY

@wesportfr

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here