St. Louis, à un match de rejoindre Boston pour les finales de la Stanley Cup

Si vous lisez nos articles sur la NHL, vous savez à quel point nous avons été surpris par la présence de St. Louis si haut après avoir connu les bas-fonds de la NHL cette saison. Le retour du PDO fait en sorte que les Blues de St. Louis jouent à hauteur de leur talent. Jordan Binnington prolonge son compte de fée. Ils ne sont qu’à un match de rejoindre les Bruins de Boston…

 

Il n’y avait pas débat, Boston était supérieur à la Caroline

4 matches, 4 victoires. Les Bruins de Boston ont « sweepé » (victoire en 4 matches) les Hurricanes de la Caroline lors des finales de la conférence Est. 4 rencontres globalement maitrisées par les joueurs de Bruce Cassidy. Boston compte donc 7 victoires de rang puisqu’avant la série contre la Caroline, les coéquipiers de Zdeno Chara ont remporté 3 matches contre les Blue Jackets de Columbus.

 

La Caroline sweepée par Boston – crédit photo : James Guillory-USA TODAY Sports

 

Qu’est ce qui explique les succès des oursons ? « Nous gagnons la guerre des unités spéciales à presque chaque match. Si tu veux partir sur une lancée, tu as besoin que ton gardien gagne un match ici et là et Tuukka a été très constant. Nous avons aussi beaucoup de profondeur parce que notre production ne vient pas d’un seul trio. » Bruce Cassidy mentionne que la recette du succès de son équipe réside dans la constance de son gardien ainsi que de sa profondeur. En plus de cela, les unités spéciales ont très bien fonctionné lors de la série contre la Caroline.

 

 

Tuukka Rask a gardé un pourcentage d’arrêt à hauteur de 94,2%. Contre les Hurricanes, il obtient même un pourcentage de 95,6%. Ses performances sont exceptionnelles. Du coté des unités spéciales, les Bruins ont un avantage numérique à hauteur de 34% lors des séries. De quoi faire peur aux adversaires à chaque powerplay. Le dernier avantage, qui peut ne pas en être un, est le repos. Avec une bonne semaine de repos en plus que son futur adversaire, Bruce Cassidy donne à la fois du repos et des entrainements pour se préparer l’adversaire probable.

 

Boston affrontait la Caroline lors des finales de l’Est

St. Louis est en train d’éliminer doucement les Sharks de San José

Non, les Blues de St. Louis ne sont pas encore qualifiés pour la Stanley Cup. Avec une victoire 5-0 lors du match 5, l’équipe du Missouri est en belle position avant d’entamer la fin de la série qui l’oppose avec les Sharks de San José. La force de cette équipe ? La défense bien rodée et une attaque qui s’améliore série après série.

 

St. Louis mène la série 3-2 contre les Sharks – crédit photo : NHL.com

 

Il faut dire que les Sharks de San José connaissent des problèmes coté infirmerie. Joe Pavelski, tout juste remis d’une commotion est bon pour repartir aux soins. Tomas Hertl, grand artisan des victoires de San José est incommodé. Enfin, Erik Karlsson semble jouer sur une jambe. Cela apparait évident en le regardant jouer. Ces deux joueurs ne joueront pas pour ce match 6 tandis que Joe Pavelski n’est pas certain d’être sur le line-up…

 

San José contre St. Louis, finale de l’Ouest

 

Ce soir, les Blues ont une chance d’éliminer l’équipe californienne. Une belle chance pour une équipe qui s’est retrouvée à la dernière place de la NHL il y a quelques mois. Boston aura une chance de renouer avec la coupe après une défaite en finale contre les Blackhawks de Chicago en 2013. Si l’équipe remporte les finales, elle renouera donc avec la coupe qui leur échappe depuis 2011.

A propos de l'auteur

Graphiste en Freelance et rédacteur bénévole. Fanatique aveugle de hockey sur glace.

Poster un commentaire

Praesent Aenean ultricies velit, ut libero odio ut