St. Louis et San José, duel au sommet

99 et 101 points, deux séries remportées en 7 matches, deux puissances de l’Ouest s’affrontent pour cette finale de conférence Ouest. Quoi de mieux qu’un duel au sommet pour déterminer quelle franchise jouera les finales de la Coupe Stanley. Nous nous attendons à une série très difficile à prévoir…

 

 

Les Sharks peuvent miser sur un effectif impressionnant

 

Après avoir battu les Golden Knights de Vegas et l’Avalanche du Colorado en 7 matches, les Sharks sont rodés. Si Martin Jones, le goalie, a mal débuté ses séries, le contraire peut être affirmé. Joe Pavelski, blessé lors du match 7 contre Vegas, est revenu pour le match 7 contre le Colorado. Un match clutch qui a permis à son équipe d’éliminer logiquement les coéquipiers de Nathan McKinnon. Dés que ce dernier a été ciblé, les Sharks ont réussi a prendre les devants. Lui, Tomas Hertl et Logan Couture sont les éléments clés offensifs. Défensivement, Marc-Edouard Vlasic, Brent Burns et Erik Karlsson sont les 3 éléments les plus reluisants. Burns, auteur de 14 points a autant de points que Hertl et Couture. 

 

Logan Couture et Tomas Hertl, deux éléments offensifs importants – crédit photo : NHL.com

 

Les Blues, force de caractère

 

Dernier au classement début 2019, les Blues de St. Louis ont obtenu le retour du PDO. Malchanceux depuis le début de saison, les Blues se sont affirmés au point de revenir en force et de terminer la saison régulière avec 99 points. Vladimir Tarasenko s’est relevé, lui aussi malchanceux en début de saison, Ryan O’Reilly a continué à performer à hauteur des espérances. L’équipe a pu compter sur l’émergence de Jordan Binnington qui s’est imposé depuis quelques mois. Nommé en tant que meilleur espoir, le portier de St. Louis fait partie de l’équation positive des coéquipiers de Alex Pietrangelo. Cette équipe est dotée d’une très belle défensive. En attaque, en plus des joueurs cités, Jaden Schwartz est omniprésent. 8 buts en 13 rencontres. 

 

Samuel Blais, buteur lors des deux derniers matches – crédit photo : NHL.com

 

Pour rappel, voici la présentation de la finale de l’Est où Boston a pris les devants 1-0. 

 

 

Si les deux équipes font office de force de frappe de la NHL, les unités spéciales (avantage numérique et infériorité) feront la différence. Difficile de prédire l’issue de cette série tant les débats sont équilibrés. Premier match cette nuit. 

A propos de l'auteur

Graphiste en Freelance et rédacteur bénévole. Fanatique aveugle de hockey sur glace.

Poster un commentaire

sem, accumsan facilisis diam dolor risus Praesent id