Football

Stade Rennais – Stade Brestois : un derby confiné

À défaut de Marseille-Lens, prévu vendredi soir et reporté pour cause de Covid, le match d’ouverture de cette 9e journée verra s’affronter le Stade Rennais au Stade Brestois, dans un derby breton forcément moins animé que d’ordinaire, confinement oblige.

 

Le contexte

Après un très bon début de saison (15 points pris sur 21 possibles et invaincue au soir de la 7e journée), la machine rouge et noire semble s’être quelque peu grippée depuis. Au match nul à domicile (1-1) dans le 1er match de Ligue des Champions de son histoire face aux Russes du FK Krasnodar se sont ensuivies les 2 premières défaites de la saison. D’abord au Roazhon Park, pour le compte de la 8e journée de championnat face au SCO d’Angers, puis celle moins surprenante face au dernier vainqueur de l’Europa League, le FC Séville en milieu de semaine, lors de la 2e journée de C1. Toutefois, pas de panique. Les hommes de Julien Stéphan figurent toujours sur le podium de Ligue 1, au bénéfice d’une meilleure différence de buts sur Marseille.

Du côté Brestois, autre classement, autre objectif. Si le club rennais aspire logiquement à jouer le haut de tableau, ce n’est pas le cas des Finistériens, qui tenteront simplement de renouveler leur bail dans l’élite une seconde saison consécutive ; 14e à 4 points de la 6e place, mais également 3 points seulement devant le 18e et barragiste Strasbourg, les Brestois sont à un premier tournant de leur saison. Le dernier match en championnat et la défaite 3-0 à Francis Le Blé contre ce même barragiste n’incite cependant pas à l’optimisme. Les 3 victoires en 4 journées de mi-septembre à début octobre avaient pourtant donné espoir aux supporters de voir leur club jouer les trouble-fêtes. Espoirs rapidement douchés par la défaite à Nantes (3-1) puis celle face aux Strasbourgeois donc.

 

Les joueurs à surveiller

Les Bretilliens devront une nouvelle fois se passer de leur pépite Eduardo Camavinga, toujours à l’infirmerie ; tout comme Maouassa. Ils sont rejoints par Tait et Rugani. Bourigeaud est quant à lui incertain. Dans ce contexte, le retour de Nzonzi est donc très attendu au poste de sentinelle. Offensivement, c’est Jérémy Doku, le jeune attaquant belge auteur d’une prestation intéressante face aux Sévillans qu’il faudra surveiller.

Pas d’absence notable de l’autre côté de la Bretagne, où Denys Bain est toujours en convalescence (ligaments croisés), au même titre que Ronaël Pierre-Gabriel. Romain Faivre sera le dynamiteur de l’attaque rouge et blanche. Le néo-bleuet, buteur avec les Espoirs français, est la révélation de ce début de saison chez les Brestois. Auteur de 3 buts en championnat, il espère bien mettre à mal la défense rennaise.

 

La stat’ : Rennes fait parler la poudre

Cette saison en championnat, les Rennais ont trouvé la faille à chaque match. Avec 16 buts marqués et une moyenne de 2 buts par match, c’est la seconde équipe la plus prolifique de Ligue 1, derrière le PSG (20 buts). A l’inverse, le SB29 est l’équipe qui concède le plus de buts (18), à égalité avec la lanterne rouge Dijon. Attention de ne pas prendre la marée côté finistérien.

 

Les compositions probables

Stade Rennais : Gomis – Soppy, Da Silva, Aguerd, Truffert – Martin, Nzonzi, Grenier – Doku, Guirassy, Gboho.

Stade Brestois : Larsonneur – Faussurier, Duverne, Hérelle, Perraud – Lasne, Belkebla – Le Douaron, Charbonnier, Faivre – Mounié.

 

Après la claque reçue par les Strasbourgeois, les hommes d’Olivier Dall’Oglio s’avancent en victime expiatoire. Cependant, l’absence de joueurs importants et l’enchaînement des matchs côté Rennais pourraient rééquilibrer ce derby. Aux Brestois d’en profiter.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
dictum neque. Aliquam ut odio Sed commodo commodo ultricies