Super Rugby Aotearoa 2020 : quel bilan en tirer ?

0
Super Rugby Aotearoa 2020
Ligue 1

Le Super Rugby Aotearoa 2020 s’est fini il y a dix jours, et la rédaction rugby de We Sport vous propose de revenir sur cette édition spéciale, que cela soit en termes de contexte ou d’organisation.

 

Contexte de la saison

Avant de commencer le récapitulatif de la saison, une remise dans le contexte paraît pertinente. La pandémie de COVID-19 a paralysé le sport en cette année et par conséquent le Super Rugby. Ce dernier a commencé le 31 janvier avec un Blues-Chiefs (avec la victoire des visiteurs, 37-29) et s’est fini le 15 mars à la fin de la rencontre entre Brumbies et Waratahs (où les locaux se sont imposés 47-14). Par la suite, la pandémie s’étant répandue, la SANZAAR (acronyme de South Africa New Zealand and Argentina Rugby), consortium possédant les droits du Super Rugby et du Rugby Championship, a décidé de donner carte blanche aux fédérations nationales pour faire un nouveau Super Rugby à la reprise, par pays. À la suite de ça, la NZRU a annoncé le 6 mai que ce tournoi commencerait le 13 juin. Cinq jours plus tôt, la Nouvelle-Zélande est passée au stade 1, ce qui autorise le retour du public dans les stades. Le 13 juin, les Highlanders de Tuipulutu, Barrett et Ioane reçoivent donc les Chiefs de Cane, Cruden et McKenzie. Pour le premier match de la saison, ce sont les locaux qui transforment leur statut d’outsider en favori à suite de leur victoire 28-27.

 

Les moments clés

Le premier est lors de la journée 4, lorsque les Blues invaincus perdent contre des Hurricanes qui étaient à 0 victoire en 3 rencontres. À la suite de ça, les Crusaders prennent la tête pour ne plus la lâcher. Ensuite, lors de la journée suivante, un duel oppose les deux premiers à savoir les ultras favoris et triple tenants du titre de Super Rugby, les Crusaders aux Blues d’Auckland. Après 80 minutes d’un rugby plaisant, les équipiers de Sam Whitelock s’imposent 26-15 avec des essais de Drummond et Jordan et seize points au pied de Mo’Unga. Le dernier moment clé a lieu lors de la journée 7 où, à la surprise générale, les Crusaders s’inclinent contre les Hurricanes. À ce moment, on pensait le suspens relancé mais finalement rien n’y a fait, les Crusaders étaient trop forts.

 

Le champion du Super Rugby Aotearoa 2020

Les Crusaders ont remporté 6 victoires pour 1 défaite en 7 matchs. Les marqueurs d’essais ont été juste parfaits avec un Will Jordan qui a scoré à six reprises en 7 matchs. À noter que Reece (4 essais) et Bridge (3 essais) ont été très à leur avantage. Richie Mo’Unga a été au top en finissant meilleur buteur, meilleur réalisateur et avec trois essais, il aura survolé la compétition. En résumé, ils auront été dominateurs, puissants, rapides. Ils ont fait respecter la loi malgré des Blues intéressants.

Richie Mo’Unga, la star des Crusaders.
Crédit photo : ICON Sports

Révélation et déception de la saison

La révélation de la saison est l’ailier des Blues : Caleb Clarke. Puissant, rapide, dynamiteur, virevoltant, casseur de plaquage, le jeune ailier de 21 ans a littéralement explosé lors de ses six matchs de Super Rugby où il aura inscrit deux essais mais créant de nombreux décalages amenant des situations d’essais ou des essais.

Caleb Clarke returns to strengthen the Blues' back three | Ultimate Rugby  Players, News, Fixtures and Live ResultsÀ l’inverse, la déception est basée à Hamilton avec les Chiefs. Deuxième favori derrière les Crusaders, l’équipe entraînée par Warren Gatland et ayant dans ses rangs Sam Cane, Brad Weber, Aaron Cruden, Damian McKenzie, Anton Lienert-Brown ou encore Kini Naholo a déçu, avec aucune victoire et 6 points en 8 matchs.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here