Superbowl LIII : Les Patriots sont légendaires

0
Ligue 1



Le 53ème Superbowl avait lieu cette nuit à Atlanta au Mercedes-Benz Stadium. Ce sont les New England Patriots qui se sont imposés pour la sixième fois de leur histoire (13-3) à l’issue d’un match très défensif.

Des débuts timides

Les Patriots sont les premiers avec le ballon en main. Mais d’entrée, après une série de 4 courses, Brady se fait intercepter dès la première passe tentée. Les Rams n’ont pas réussi n’ont plus à scorer sur leur premier drive avec deux passes non complétées par Jarrett Goff. Les défenses prennent largement le dessus sur l’attaque dans ce début de rencontre, la tension se ressent dans le jeu des quarterbacks. Les Patriots se montrent plus efficaces par un jeu au sol. Les Rams ne possèdent pas du tour le cuir dans le premier quart, privé de ballons à cause du jeu au sol des Patriots et une légère alternance en passes qui permet aux Pats d’avoir un long drive de 10 jeux et 60 yards pendant plus de 5 minutes. La tentative de field goal de Stephen Gostkowski est manquée. Les Pats continuent leur série maudite au Superbowl, n’ayant marqué que 3 points dans les premiers quart temps des Superbowl auxquels ils ont participé au XXIème siècle (9 Superbowl disputés sur cette période). Les Rams sur le drive suivant ne profite pas de la possession du cuir et le rendent très vite (2 minutes 10 de possesion et seulement 17 yards gagnés). Malgré quelques passes complétées, Tom Brady est bien cadré par la défense des Rams et peine a enchaîner les passes dans le premier quart. Comme leur de leur dernier titre en 2017 face aux Falcons, les Pats finissent le premier quart sur un score nul de 0-0, un signe du destin ? Les 4 derniers titres des Pats ont été remportés alors que le score était vierge à la fin du premier quart. Encore une fois les Rams sont limités offensivement dans cette première moitié de rencontre, les Pats prenne possession rapidement du cuir et commence un nouveau drive depuis leurs 40 yards, une belle opportunité de marquer. Les Rams ont des soucis de vis à vis défensifs sur les receveurs, et c’est Julian Edelman qui se montre beaucoup dans ce début de rencontre. Les Pats ouvrent le score sur ce drive grâce à un field goal (3-0 après plus de 19 minutes sans points dans la rencontre). Comme le premier quart, le second est très fermé et les défenses prennent largement le dessus sur les attaques. En fin de première mi-temps, les Pats tentent un gros coup en jouant un 4ème tentative à 40 yards de la end zone. Brady ne complète pas sa passe et les Pats laissent filer 3 points potentiels. Les Patriots tournent en tête à la pause sur le score minime de 3-0. Le plus petit score dans un Superbowl à la pause depuis 44 ans. (2-0 entre Steelers et Vikings en 1975 lors du Superbowl IX).


Un finish de Patriots

La pression défensive des Pats continue d’étouffer totalement le jeu offensif des Rams. Ajoutez à cela une grosse durée de possession du cuir et les Rams avancent dans le match avec un score qui continue à rester vierge. En fin de troisièe quart, Jarrett Goff, malgré la pression des Pats commence à trouver ses receveurs et les Rams gagnent de plus en plus de yards et de first down. Cela se traduit par une égalisation à deux minutes de la fin du troisième quart (3-3). Le score reste le même jusqu’à la fin du troisième quart. Tout se joue alors sur les 15 dernières minutes d’un match plutôt très ennuyant jusqu’ici. Malgré l’amélioration du jeu offensif des Rams, la défense des Patriots est indéboulonnable dans les moments cruciaux et offre un nouveau drive à 10 minutes du terme pour son quarterback Tom Brady qui est en difficulté dans cette rencontre. Et même en difficulté, Brady reste Brady et envoie une sublime passe pour le Gronk, Rob Gronkowski. Première tentative en 1st and Goal. Sur la tentative, les Pats inscrivent un touchdown par l’intermédiaire de Michel transformé par Gostkowski (10-3). Il reste alors 7 minutes à jouer. Sur le drive qui suit, Jarrett Goff se fait intercepter par Stephen Gilmore. Les Rams voient le titre s’échapper de plus en plus. Il reste 4 minutes à jouer après cette interception. On se souviens alors du drive de début de match qui a duré 5 minutes. New England et Tom Brady n’ont jamais été aussi proche d’un sixième trophée Vince Lombardi afin d’égaler les Steelers avec 6 victoires, un record. Les Patriots, réputés pour leur défense et leurs fin de matchs, ont totalement répondus présents, les Rams en ont payé les frais. Brady et les Pats sont sacrés, et dans la légende du sport US. A 1:16 du terme, Gostkowski tente le field goal de la victoire avec succès. 13-3. Les Patriots sont champions !

Crédit photo : Boston Globe



Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here