Social Media

Tänak maitrise, desastre pour Ogier, Rovanperä premier au classement

Tänak gagne le Arctic Rally Finland pendant que Kalle Rovanperä prend la tête du classement, des déçus dont Ogier, Loubet et Evans. Le résumé du Rallye enneigé.

Vendredi

Ott Tänak a commencé ce rallye en puissance, gagnant 4 secondes sur son coéquipier Craig Breen et 11 secondes sur le très dangereux Kalle Rovanperä qui est resté bloqué pendant 10 secondes dans la neige finlandaise. Le gros perdant de cette spéciale est Sébastien Ogier. Le champion en titre et vainqueur du rallye de Monte-Carlo perd 22 secondes alors qu’il partait en premier, sans ligne claire à suivre.

Tänak reste fort et confirme dans le noir. Sa technique qui consiste à rester prudent en début de spéciale pour attaquer à la fin paye. L’Estonien devance Breen de maintenant 16 secondes et Rovanperä de 20 secondes. Ogier est maintenant 9e à 50 secondes, en difficulté à cause d’une mauvaise visibilité. La bataille pour la 3e place fait rage entre Neuville, Evans et Suninen. À noter une belle 8e place provisoire et une 4e place de la SS2 pour Oliver Solberg dans son premier rallye de WRC. Loubet a dû changer une roue et perd 3 minutes, maintenant pointé à 4 minutes et 8 secondes derrière Tänak. En WRC2 c’est Esapekka Lappi qui mène la danse devant Gryazin et Mikkelsen.

Samedi matin

Dès le début de cette deuxième journée, il se passe des choses avec une sortie de piste de Bertelli dans sa Ford Fiesta, le rallye s’arrête là pour lui. Solberg apprend très vite, il prend le 3e temps de la SS3! Une bonne SS3 conforte un peu la 3e place au général pour Neuville. 

Des écarts assez faibles sur la SS4, la plus courte du rallye. Ogier semble enfin se réveiller après une première journée décevante. Tänak a eu un petit accrochage avec le mur de neige, ce qui le prive du meilleur temps de la spéciale qui est prise par Elfyn Evans. La grosse nouvelle vient du WRC3 avec le leader provisoire Lindholm qui a fait une sortie de piste et a tapé un arbre. Il n’est plus en capacité de jouer la gagne, ce qui laisse Asunmaa et Kaur se battre pour la victoire.

Ogier confirme sur la SS5 a seulement 1 seconde de Tänak toujours impérial. Rovanperä aurait pu gagner s’il n’avait pas abîmé l’arrière de sa Toyota.

 

Samedi après-midi

Sur la SS6, c’est Loubet qui une fois de plus subit en premier les dures conditions de la Finlande. Le Français doit redémarrer sa voiture maintenant moins puissante et perd 5 minutes. Devant, Tänak, Neuville et Rovanperä se bagarrent toujours pour la victoire. Ils ne sont séparés que de 1,4 secondes, mais c’est toujours à l’avantage de l’Estonien qui possède maintenant 25 secondes d’avance au général.

Ogier arrive à remonter 6e sur la SS7 tandis que Rovanperä gagne la spéciale sans faire de gros écarts. Tänak explique avoir utilisé les moins bons pneus pour se concentrer sur la dernière spéciale de la journée.

C’est parti pour la SS8 dans le noir et la grosse surprise, c’est Ogier qui avait pourtant l’air de retrouver de la vitesse mais qui se retrouve bloqué dans la neige à 200m de l’arrivée! Le vainqueur du rallye de Monte-Carlo perd 10 minutes et avec, tout espoir d’avoir des points ce week-end. Devant, c’est Neuville qui fait la bonne opération avec une bonne stratégie de pneus en gagnant 12 secondes sur Tänak et revient à 2 secondes au général de son rival Rovanperä.

À la fin de cette 2e journée, c’est toujours Tänak qui domine devant Rovanperä et Neuville. En WRC 2 Lappi maîtrise avec 50 secondes d’avance sur Mikkelsen, Gryazin ayant perdu 40 secondes après une collision avec le mur de neige.

Dimanche

Les grosses stars de ce dimanche matin étaient les mécaniciens Hyundai de Breen qui ont remarqué une fuite d’huile et ont réussi à remplacer la boîte de vitesses en 15 minutes! Bertelli repart aujourd’hui après une sortie de piste la veille ainsi que Loubet après une casse de son turbo. La bataille reste serrée entre Neuville et Rovanperä, le Finlandais a gagné 1 dixième par rapport à son rival de chez Hyundai, tout peut encore se passer sur la Power Stage. Tänak maîtrise son avance et finit la spéciale calmement sans prendre de risques. 

Power Stage

La spéciale était très tendue car chaque pilote voulait recevoir le plus de points possibles. Loubet fait une erreur dans le tout dernier virage et rentre dans le mur de neige. Un rallye à oublier pour lui avec beaucoup de problèmes mécaniques même s’il a gagné de l’expérience. Solberg aussi a eu un petit souci de trajectoire et a perdu quelques places. Neuville était bien parti pour reprendre la 2e place de Rovanperä mais le Finlandais finit très fort et gagne la Power Stage et prend la tête du championnat! C’est prudemment que Ott Tänak termine cette spéciale et gagne le Arctic Rally Finland 2021 devant Kalle Rovanperä et Thierry Neuville!

Le classement du championnat du monde.

crédits: WRC

crédits photo une: Hyundai Motorsport

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire