TDF 2018 : LottoNL-Jumbo, plusieurs cordes à leur arc

0
Primoz Roglic fera partout des favoris sur le contre-la-montre d'Espelette. Crédit : CyclingNews, LottoNL-Jumbo.
Ligue 1

Deuxième équipe à passer au révélateur. L’équipe LottoNL-Jumbo fait le déplacement sur le Tour de France avec une très belle composition. A tel point qu’on les attend sur tous les terrains, emmenés par l’un des hommes forts de 2018 : Primoz Roglic.

Le leader

Primoz Roglic a littéralement franchi un cap cette année. On connaissait déjà ses aptitudes en contre-la-montre et lorsque la route s’élève, mais en 2018, le Slovène a fait encore plus fort. Après avoir décroché une étape sur Tirreno, l’ancien sauteur à skis s’est adjugé deux courses World Tour d’une semaine, un fait inédit pour lui en carrière. D’abord au Pays Basque, il a dominé Mikel Landa grâce à un excellent chrono. Rebelote en Romandie, où il a su résister à la fougue d’Egan Bernal et aux qualités de Richie Porte. Il a même conclu sa préparation en beauté en dominant largement le Tour de Slovénie, devant un certain Rigoberto Uran. Sur trois semaines, il n’a jamais délivré de garanties. Mais l’ancien vainqueur d’étape sur le Tour 2017 a toutes les cartes en main pour briller.

Primoz Roglic fera partie des favoris sur le contre-la-montre d’Espelette. Crédit : CyclingNews, LottoNL-Jumbo.

Leur ambition

Les Néerlandais viennent jouer des coudes sur tous les terrains. En plus de Roglic, la Jumbo a aligné une grosse armée de grimpeurs pour dompter les montagnes. D’abord avec Steven Kruijswijk, qui pourra tout à fait suppléer Roglic dans son rôle de leader, voire le devancer dans la hiérarchie selon l’évolution des débats. Mais aussi Robert Gesink, infatigable chasseur d’étape. Il faudra aussi compter avec Antwan Tolhoek, en vue sur le dernier Dauphiné. Mais sur le plat, l’équipe jaune et noire a en son sein le dernier vainqueur des Champs Elysées : Dylan Groenewegen. Le jeune sprinteur a encore progressé cette année, et sera de la partie dans les emballages finaux.

Leur point fort

La diversité des cartes qu’ils ont en main. Il n’y a quasiment que des potentiels vainqueurs d’étape dans la composition des Jumbo. Que ce soit Roglic, Kruijswijk, Groenewegen ou Gesink. L’équipe jaune et noire a toute la place pour claquer une, voire plusieus. Ils sont en tout cas armés pour, et ce choix de coureurs affirme la volonté de gagner.

Leur point faible

Peut-être le collectif. C’est une possibilité, mais on peut douter des capacités des Néerlandais à la jouer collective. Il y a des gros noms, mais avoir beaucoup de potentiels vainqueurs d’étape pourrait pousser à jouer les cartes une par une. Pour un classement général, on peut du coup douter d’une meilleure place qu’un « haut top 10 ». Même dans les sprints, Groenewegen devra sans doute la jouer seul. Le jeune coureur n’a pas la compagnie adéquate pour imposer son équipe en tête de peloton lorsque les trains se mettent en place.

Leurs étapes clefs

Qui dit compo armée pour les victoires d’étape, dit possibilité de gagner tous les jours. On attendra Groenewegen pour un doublé sur les Champs, mais avant, on attendra beaucoup des Jumbo sur les étapes de montagne avec des échappées conséquentes. Vu les coureurs alignés, on ne peut pas penser une seule seconde que des maillots jaunes et noirs ne se promènent pas en tête de course. Avec un Primoz Roglic en feu, il faudra également surveiller le chrono individuel à Espelette, dont il sera l’un des épouvantails, la veille de l’arrivée. Et le Slovène a déjà montré qu’il était capable de faire preuve de punch. Donc attention, les LottoNL seront présents partout.

Le prono de la rédac

Avec quatre très jolis noms, on voit Jumbo gagner plusieurs étapes, reste à savoir combien. On est moins confiant sur un top 5 au général, que ce soit pour Roglic ou Kruijswijk, mais une place entre 5 et 10 est tout à fait envisageable. Si Groenewegen repart avec une victoire, Roglic également (et plus ?), et qu’en plus un coureur de l’équipe est dans les 10, on pourra considérer le Tour des Néerlandais comme largement réussi.

La sélection : Primoz Roglic, Steven Kruijswijk, Paul Martens, Timo Roosen, Dylan Groenewegen, Armund Grondahl Jansen, Robert Gesink, Antwan Tolhoek.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here