Ça roule…

TDF 2018 : UAE Team Emirates mise sur son mercato

Nouveau volet de notre série de présentations, avec cette fois-ci UAE Team Emirates. L’équipe s’appuiera sur ses deux recrues phares de l’hiver, à savoir Daniel Martin et Alexander Kristoff.

Le leader

Daniel Martin. En difficulté sur la première partie de saison, l’Irlandais semble enfin s’acclimater à sa nouvelle équipe. Du moins s’il on en croit ses performances très encourageantes sur le Dauphiné, course préparatoire favorite à la Grande Boucle. Moins à l’aise sur les Ardennaises, meilleur en montagne, Dan Martin semble opérer la transition. A voir si les trois semaines de Tour lui permettront de concrétiser cela avec un résultat. Mais c’est sûr, il sera à l’attaque.

Daniel Martin a remporté l’étape de Valmorel sur le Dauphiné, de bon augure pour le Tour. Crédit : Le DL, Sylvain Muscio.

Leur ambition

Les victoires d’étapes, et pourquoi pas un général. En plus de l’Irlandais, UAE a aligné Alexander Kristoff et son poisson Roberto Ferrari. Forcément, ils auront des ambitions sur les sprints. Même si le Norvégien alterne entre le bon et le moins bon depuis le début de l’année. A voir quel visage il affichera. Sinon on comptera sur Dan Martin et son profil d’attaquant… et pourquoi pas Atapuma dans une échappée en montagne.

Leur point fort

Daniel Martin. Oui, cela peut paraitre répétitif. Mais pour gagner, il faut attaquer. Et l’Irlandais semble parfaitement remplir cette condition. C’est de toute façon leur chance la plus sérieuse, et leur leader monte en puissance jusqu’à présent.

Leur point faible

Le profil du bon deuxième. Explications. Alexander Kristoff est un très bon sprinteur, mais peut-être pas le meilleur. Ainsi, on le voit parfaitement tourner autour pendant trois semaines. Finalement, c’est un peu le cas de Dan Martin aussi. Malchanceux ou juste un peu court, si les jambes ne sont pas parfaites, il pourrait se retrouver dans le rôle du perdant honorable. Les autres sont sans doute un peu limités pour triompher sans fait de course.

Leurs étapes clefs

Les étapes d’attaquants. Si Kristoff se sent pousser des ailes sur l’étape de pavés, il ne faudra pas jouer l’endormi. Comme pour Dan Martin, chaque jour où les jambes donneront le feu vert, il faudra y aller. Sur des étapes de colosses, dessinées pour les gros poissons, l’Irlandais aura peut-être du mal. Mais sur une course un peu cadenassée, on l’attendra au tournant.

Le prono de la rédac’

Attaque de Dan Martin ! Vous entendrez forcément cette phrase pendant le mois de juillet, et on est persuadé qu’il arrivera à lever les bras une fois. Avec un classement général honorable, sans doute dans les 10. Sinon, on voit bien Kristoff repartir bredouille.

La sélection : Daniel Martin, John Darwin Atapuma, Kristijan Durasek, Roberto Ferrari, Alexander Kristoff, Marco Marcato, Rory Sutherland, Oliviero Troia.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
non leo. mi, commodo facilisis libero dolor. sem, venenatis, sed at