The Anfield chronicles, épisode 5

Supporter des Reds depuis 20 ans et présent régulièrement à Anfield depuis 2014 (10-12 matchs par saison en moyenne, en fonction du parcours dans les Coupes), mon but avec cette rubrique est simplement de partager et faire découvrir ce stade mythique et son ambiance magique, au travers de mes voyages répétés la bas et d’anecdotes pour rythmer une saison qui s’annonce grandiose pour le Liverpool Football Club. Bon voyage !

Manchester City a décidément laissé des traces dans le moral des supporters adverses ! Après le nul de Liverpool sur la pelouse d’Arsenal et la victoire 6-1 des Citizens le lendemain face à Southampton,  c’est comme si la Premier League était pliée et que, malgré seulement 2pts d’écart, Liverpool était décroché tant l’équipe de Pep Guardiola survole ses rencontres ! Une fatalité qui a joué sur l’ambiance au moment de recevoir Fulham juste avant la trêve, même si l’horaire assez inhabituel de midi n’a pas non plus aidé à faire de cette rencontre une vrai fête. Néanmoins Liverpool ne peut pas s’arrêter en si bon chemin et compte bien repartir de l’avant.

Cependant Fulham est une équipe joueuse et parvient à mettre Liverpool en difficulté sur quelques ballons joués rapidement vers l’avant et pour Mitrovic, qui donne du fil à retordre à la paire VanDijk/Gomez. Il ouvre même le score, du moins le pense t’il avant qu’un hors jeu vraiment pas évident ne soit signalé par l’arbitre de touche. Moins de 30 secondes plus tard, Liverpool mène 1-0 ! Car pendant que les joueurs de Fulham célèbrent le but puis contestent la décision des arbitres, Alisson Becker a remis la balle en jeu en direction de Trent Alexander Arnold qui a lancé Mohammed Salah en profondeur et l’Égyptien ne s’est pas fait prier pour inscrire son 6ème but de la saison en Premier League ! Un but qui libère les Reds même si les Cottagers peuvent légitimement se plaindre de la décision qui amène cette ouverture du score.

 

Une défense record !

Fulham ne s’en remettra pas vraiment et Liverpool, beaucoup plus serein et sur de sa force, va de l’avant et inscrit un 2ème but sur une volée somptueuse de Xherdan Shaqiri, qui continue de s’afficher comme un élément précieux dans la bonne marche offensive de l’équipe. De quoi quitter Anfield avec un peu plus de sérénité, car même si Man City l’a emporté 3-1 dans le Derby Mancunien, comment être déçu de la saison des Reds jusqu’ici ? 30 points sur 36 possible, un nouveau clean sheet et seulement 5 buts encaissés en 12 rencontres de Premier League ! C’est un record égalé dans l’histoire du club et l’occasion était belle de battre ce record après la trêve même si un déplacement à Watford n’est jamais aisé.

Pour l’occasion, j’étais également de déplacement. Pas à Vicarage Road non, mais en vacances à Chicago. L’opportunité idéale pour se rendre au AJ Hudson’s, bar qui regroupe chaque weekend le groupe officiel des supporters de Liverpool basé sur place. Avec le décalage horaire, le coup d’envoi de ce Watford-Liverpool a lieu à 9h du matin mais le bar est déjà rempli à craquer. On trouve des fans de Manchester City, West Ham et même des gens avec des maillots d’Everton amassés devant les écrans pour suivre leurs équipes tandis qu’une 2ème pièce réuni les supporters des Reds, massés devant 12 écrans qui ne diffuseront que le match des hommes de Jurgen Klopp !

Debout tôt à Chicago pour suivre les Reds !

L’ambiance est digne des pubs qui entourent Anfield ! Tout les chants y passent, de Mo Salah à Andy Robertson en passant par Sadio Mané, visiblement très populaire sur les bords du Lac Michigan. Et oubliez immédiatement le cliché du Ricain qui regarde du Foot mais n’y connait rien : ici  on a affaire à des connaisseurs ! Le début de match n’est pourtant pas fameux, à part une relance loupée d’Alisson qui aurait pu mal se terminer, rien ne se passe. Il faut attendre la 38ème minute pour voir un tir cadré, par Firmino en bout de course, mais petit à petit on sent Liverpool prendre ses aises, d’abord rassuré par sa défense ou Lovren et Van Dijk  contrôlent assez aisément Troy Deeney, puis par les ouvertures de Shaqiri qui apporte du rythme et crée le danger, comme sur une volée en 2 temps de Mané repoussée par Ben Foster.

 

 

0-0 à la pause, 0-0 à l’heure de jeu mais le verrou va finir par céder. Un jeu à 3 entre Firmino, Mané et Salah permet à l’Égyptien d’inscrire son 4ème but sur les 5 derniers matchs de Premier League ! Sa forme du moment est éblouissante, à la plus grande joie des habitués du AJ Hudson’s qui n’ont pas fini de crier, quand Trent Alexander Arnold, buteur en sélection pendant la trêve Internationale, expédie une merveille de coup franc dans la lucarne de Foster impuissant ! Un coup franc magnifiquement botté par le natif de Liverpool qui dirige les Reds vers 3 nouveaux points malgré l’exclusion de Jordan Henderson, visiblement nerveux et qui écope d’un 2ème jaune à peine quelques minutes après une explication verbale musclée avec l’arbitre, qui semblait n’attendre qu’une faute d’Henderson pour le sortir …

Firmino inscrira un dernier but en contre attaque dans les dernières minutes pour mettre fin à une longue période sans but pour le Brésilien, qui n’avait plus marqué depuis la 5ème journée à Tottenham en Premier League ! 3-0 à Vicarage Road, les Reds établissent donc un record avec seulement 5 buts encaissés après 13 journées de championnat et maintiennent la pression sur Man City, vainqueur de West Ham 4-0 dans le même temps ! Mais ça n’empêche pas la saison de Liverpool d’être proprement sensationnelle avec 10 victoires et 3 nuls, une très bonne différence de but et un jeu plaisant même si pas encore au même niveau que ce qu’on a pu observer l’an dernier, notamment en 2ème partie de saison. Personne ne s’en plaint dans un AJ Hudson’s qui chante non stop à la gloire de ses héros !

Cap sur Paris et le Derby

Avant un Merseyside Derby qui s’annonce chaud ce weekend, Liverpool doit assurer sa présence en 8ème de finale de la Champions League en allant faire un résultat au Parc des Princes ce mercredi soir. Une victoire à Paris conjugué à une victoire de Naples contre Belgrade élimineraient le Psg de la Champions League et permettrait surtout d’aborder la réception de Naples au dernier match de manière plus relax. Pas un moindre mal …

Poster un commentaire

nec ultricies venenatis tristique libero leo id lectus