Thompson pour la légende !



Warriors – Bulls. Jusqu’ici l’affiche est digne d’Halloween. Les Bulls ont vu un fantôme se réveiller. Le problème ? Il s’appelle Klay Thompson et enchaîne les perles du parking comme on enchaîne les frites au McDo du coin.

Récit d’une boucherie en 27 minutes

Comment commencer un bon match en NBA ? Prenez Klay Thompson à 8/9 au tir. 6/7 à trois points. 22 points dans le premier quart. De l’autre côté prenez une équipe presque réduite au néant, faites défendre les 5 terribles et voici une grosse gifle. 44-28 fin du premier quart et de l’échauffement. Derrière Klay Thompson, qui vient de décuver de ses sept premiers matchs très fantomatiques. Le monsieur, fâché, en rajoute 4 du parking et égale le record NBA de Chandler Parsons, la encore on a bégayé mais on vous jure c’est pas un mytho. 10 shoots du parking à la pause. Curry tremble pour son record à 13 paniers ? Du tout, le type est trop content de faire exploser les Bulls et offrira encore 4 paniers à son arrière. 14 paniers à 3 points, légendaire, tellement Klay Thompson. Pour l’anecdote, Chicago perd 149-124 parce que les Warriors, flemards ont décidé de ne pas tuer le record du nombre de 3 points réussis dans un match (25) qui venait des Cavs. Les Dubs se sont arrêtés à 24, histoire de troller un peu plus ? Ils peuvent bien se le permettre.


Klay Thompson jouera donc 27 minutes, à 18/29 au shoot dont 14/24 du parking pour un total de 52 points. Belle soirée, limite petit joueur, mais bon on lui en veut pas, il s’est ouvert le front et a arboré un magnifique bandeau jaune pour tuer le record, toujours la classe KillaKlay !



A propos de l'auteur

Le sport est la seule et unique chose qui me procure autant d'émotion que l'amour, sûrement parce que je suis amoureux du sport. Parfois il me le rend bien.

Poster un commentaire

ut consectetur efficitur. felis ut Donec in Nullam felis pulvinar