Time-break #4 : Alexander Zverev au sommet de son art

TIME-BREAK ! C’est votre rendez-vous tennis exclusif sur We Sport FR. Chaque semaine (ou presque), on décortique l’actualité du monde de la petite balle jaune ensemble. Aujourd’hui, on s’attaque au tournoi de Madrid, qui a sacré Alexander Zverev et Petra Kvitova, et on se projette sur le tournoi de Rome qui commence aujourd’hui. 

 

Un tournoi de Madrid fait de confirmations

Alexander Zverev a donc décroché son deuxième titre consécutif sur la terre-battue madrilène après celui acquis à Munich la semaine passée, mais il a aussi et surtout glaner son 3e titre en Masters 1000, grâce à sa victoire pleine d’autorité sur Dominic Thiem en finale (6-4/6-4). Au delà du “simple” fait de gagner un titre de cette importance, c’est surtout l’impression que le jeune allemand ait encore franchit un nouveau pallier qui a retenu notre attention. Forcément plus expérimenté qu’auparavant, il semble désormais plus solide et plus régulier avec une envie constante d’aller de l’avant, qu’il peut se permettre notamment grâce à la lourdeur de ses frappes. Reste maintenant à confirmer en Grand Chelem, où il n’a jamais rallier les quarts. Next stop : Rome, où il est tenant du titre.

Résultat de recherche d'images pour "thiem bat nadal madrid"

Sinon, on a bien évidemment retenu la défaite précoce du roi de la terre, Rafael Nadal, face à Dominic Thiem en quarts de finale, ainsi que la défaite surprise de Juan Martin del Potro face à la révélation du tournoi, Dusan Lajovic (qui avait également sorti Khachanov et Gasquet). Néanmoins, pas d’inquiétudes à avoir pour les deux cadors, del Potro débutait à peine sa saison sur terre-battue et a encore besoin de temps pour y trouver ses marques, et Nadal a simplement vécu un jour sans, sur la terre-battue qui lui est la moins favorable de toutes. Grigor Dimitrov et Lucas Pouille ont également (encore) déçu, avec des défaites dès leur entrée en lice face à Milos Raonic et Benoît Paire.

Denis Shapovalov a quant à lui surpris tout le monde en atteignant les demi-finales d’un Masters 1000 sur terre-battue, lui qui avant ce tournoi de Madrid, n’avait gagné aucun match sur la surface (sur le circuit principal).

 

Un tournoi féminin très riche en émotions

Le tableau WTA était très relevé et nous a procuré pas mal d’émotions tout au long de cette semaine. Tout d’abord, on assistait au retour de Victoria Azarenka en Europe après la fin de son procès avec son ex-mari. La Biélorusse a passé deux tours avant de rendre les armes face à la récente vainqueur de Stuttgart, Karolina Pliskova, qui a d’ailleurs par la suite balayée la double tenante du titre, Simona Halep.

Un tableau féminin qui a donc vu la victoire de la revenante Petra Kvitova, de retour au très haut niveau après son agression il y a plusieurs mois. La Tchèque s’est imposé en finale face à Kiki Bertens, auteure d’une superbe semaine avec notamment des victoires sur Caroline Wozniacki, Maria Sharapova et Caroline Garcia.

Résultat de recherche d'images pour "kvitova madrid"

Source : Eurosport

Justement, la transition est toute trouvée, puisqu’on voulait vous parler de Caroline Garcia. La Lyonnaise était (encore) la dernière française en lice dans ce tableau madrilène. Déjà demi-finaliste à Stuttgart, la Française confirme qu’il faudra compter sur elle à Roland Garros. Même passée à côté de sa demi-finale face à Bertens (6-2/6-2), les motifs de satisfaction sont nombreux pour “Caro” ; à confirmer.

 

Et maintenant, place au Foro Italico !

Dernier rendez-vous avant Roland Garros, le Masters 1000 de Rome, donc. Outre son cadre magique, le tournoi qui a vu les victoires de Zverev et Svitolina la saison dernière sonnera comme la répétition générale avant la quinzaine parisienne. On verra si Rafael Nadal réagira, si Zverev et Svitolina défendront leur titre, et si les Français feront un peu mieux que de la figuration, entre autres. On aura déjà à coup-sûr de belles affiches puisque par exemple, dès ce soir, Gaël Monfils défiera le local Fabio Fognini en night-session (19h30).

Résultat de recherche d'images pour "foro italico rome"

Source : IBNL (tournoi)

Sinon, les 3 chiffres à retenir :

3. C’est désormais le nombre de Masters 1000 que détient Alexander Zverev à 21 ans, soit le cinquième joueur en activité le plus titré dans cette catégorie (derrière le Big 4).

1. C’est la place que retrouve Roger Federer ce lundi.

8. Rafael Nadal tentera à Rome de décrocher son 8e titre sur la terre-battue italienne.

 

Grégoire Allain (@GregoireAln)

A propos de l'auteur

Surnommé l'électron libre. Fan de Rafa, et heureusement car ce n'est ni l'OL ni le Stade Français qui satisfont mon capital victoires chaque week-ends. Bon sinon, je réussis quand même à être objectif dans mes articles, sauf quand il s'agit d'écrire sur pourquoi le PSG peut-il un jour gagner la Ligue des Champions.

Poster un commentaire

efficitur. commodo Phasellus tempus sit ipsum dolor.