Tino Kadewere, le Warrior préféré des Havrais

1
Crédits : Domino's Ligue 2
Ligue 1

9 buts, 3 doublés en seulement 6 matchs de Ligue 2 : l’international zimbabwéen Tino Kadewere ne cesse d’impressionner depuis le début du championnat. Pour le plus grand bonheur des supporters des Ciel et Marine…

 

Ses débuts

Philana Tinotenda Kadewere est né un vendredi 5 janvier 1996 à Harare, capitale du Zimbabwe. Dans un pays où le sport le plus populaire est le cricket, celui qu’on appelle plus communément “Tino” s’intéresse au football dès son plus jeune âge: enfant, il intègre l’académie de son père avant de rejoindre quelques années plus tard au club de son lycée Prince Edward. C’est dans cette école que le repère le Harare City FC, évoluant en Premier League zimbabwéenne, où il signe durant l’été 2014. Le début de son rêve d’enfant : “Honnêtement, la football, c’est ma vie ! Je ne me vois pas avoir une vie en dehors du football…” a-t-il déclaré à la télévision locale il y a quelques mois.

Crédits : Pachikoro

Tino Kadewere commence sa carrière professionnelle de la meilleure des manières, inscrivant 7 réalisations lors de la première partie de saison. Ses prestations ont attiré l’attention de nombreux clubs européens qui lui soumettent des mises à l’essai. Il s’envole pour la France et le FC Sochaux-Montbéliard, où il passe un essai de deux semaines qui s’avère non concluant. Après quelques négociations avec son club, Kadewere rejoint finalement… la Suède.

 

L’envol pour l’Europe

Crédits : Getty Images

Kadewere quitte sa ville natale en août 2015 et s’envole pour Stockholm pour signer avec le Djurgardens IF, club historique de l’Allsvenskan (11 fois champion de Suède). Le jeune attaquant signe au DIF sous la forme d’un prêt d’une saison avec une option d’achat d’environ 1.6 millions de couronnes suédoises (soit un peu moins de 150.000 euros). Tino joue d’abord avec les équipes de jeunes, avant de faire sa première apparitions chez les pros fin août. A 19 ans, il ne joue que 5 rencontres en 2015. Mais remarquant son potentiel, le club suédois lève son option d’achat et lui offre un contrat de quatre saisons à la fin de l’année. Un potentiel relevé également par la sélection zimbabwéenne (surnommé les Warriors), qui le convoque pour la première fois durant l’été 2015.

Crédits : ESPN

Pourtant pas le plus grand des attaquants (1.83m), pas le plus technique de son équipe, mais le Zimbwabwéen réussit à se démarquer par son efficacité devant le but et son placement dans la surface de réparation. Lors de sa deuxième saison en Allsvenskan, Kadewere réalise un quadruplé face à l’IK Siruis, une première pour un joueur de Djurgardens depuis 40 ans. Après deux saisons satisfaisants avec 13 buts en 43 rencontres, le buteur de 21 ans est suivi par de plus en plus de clubs européens.

 

Doucement mais sûrement

Son choix se porte sur Le Havre, qui décide de mettre le prix malgré une blessure au genou qui l’éloigne des terrains depuis déjà plusieurs mois. L’équipe normande était en recherche d’un successeur à Jean-Philippe, prêté par l’Olympique Lyonnais et auteur de 20 buts sous le maillot ciel et marine en 2017/2018. Kadewere fait son retour sur les pelouses le 9 novembre. Comme un symbole, il entre en jeu pour son premier match de Domino’s Ligue 2 contre Sochaux, club qu’il l’avait surveillé durant quelques temps. Une première saison correcte pour le néo-havrais : il participe à la bonne saison des Normands avec six buts plantés en 26 rencontres toutes compétitions confondues (5 en L2, 1 en Coupe de la Ligue).

Crédits : Maxppp – Emmanuel Lelaidier

Titulaire indiscutable sous Oswald Tanchot la saison dernière, Tino Kadewere a également la confiance du nouvel entraîneur du HAC Paul Le Guen  depuis le début de l’exercice 2019/2020. Et c’est une confiance méritée : déjà 9 buts en championnat en seulement 6 apparitions, loin devant le deuxième, l’Autrichien du Clermont Foot Adrian Grbic (5 buts). Kadewere a réussi à se démarquer dès l’entame de la saison par son sang-froid devant le gardian adverse et ses courses déroutantes pour les défenseurs. Si les Havrais dominent pour l’instant le classement de la Ligue 2, ils peuvent grandement remercier leur guerrier zimbabwéen…

Concernant un possible départ, le joueur de 21 ans n’a pas d’envie d’ailleurs : “Je suis ici, concentré sur le terrain, a-t-il déclaré après un doublé face au GF38. […] Moi, je suis ici, et je veux rester ici, c’est officiel.” Des propos appuyés par Pierre Wantiez, directeur général du Havre : “Kadewere ne partira pas […] Sachez que nous avons reçu une offre de plusieurs millions, à deux chiffres, et Vincent n’a même pas souhaité ouvrir les discussions avec ce club. Il n’y a pas de débat. Notre objectif, c’est de monter. On essaie de se donner les moyens de réussir.

Pour finir, voici en vidéo son dernier but en date face au Stade Malherbe de Caen lors de la victoire havraise 3 buts à 0.

Crédits photo en une : Domino’s Ligue 2

Sport en directMercato Football

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here