Top 14 2020-2021 : Castres, le point de départ d’une nouvelle ère ?

0
Retour sur la saison du Castres Olympique
Ligue 1

Après plusieurs mois sans rugby, il est l’heure de faire un petit tour d’horizon des effectifs de cette nouvelle saison. Aujourd’hui, place au Castres Olympique !

 

Le rétro :

10e en 17 matchs, avec 7 victoires pour 10 défaites avec un total de 33 points. Pour la première saison de Mauricio Reggiardo, le bilan n’est pas celui estimé surtout après le passage de Christophe Urios. Pour l’ancien pilier argentin, le retour à Castres a été plus compliqué que prévu? Cependant, on ne peut que lui souhaiter un franc succès dans son entreprise : son effectif est stable et il a choisi lui-même son staff (Stéphane Prosper pour les trois-quarts, Patrick Furet pour les avants, Joe Worsley pour la défense).

Durant cette année 2019-2020, on est obligé de rendre hommage à l’ancien troisième ligne castrais Ibrahim Diarra, le 18 décembre dernier. Une disparition tragique qui a profondément marqué les supporters et le rugby français. De plus, c’est lors de cette saison que l’emblématique capitaine et deuxième ligne castrais, Rodrigo Capo Ortega, a pris sa retraite après 18 années de bons et loyaux services.

Lors de cette saison, plusieurs matchs sont à retenir comme par exemple la défaite 43-3 à Toulon, la plus grosse défaite de la saison où les hommes de Reggiardo ont totalement déjoué et étant beaucoup trop indisciplinés. A l’inverse, la rencontre contre le LOU était un récital pour le CO, qui a maitrisé son sujet, tout en se faisant peur au retour des vestiaires.

 

L’instant mercato :

L’été castrais n’a pas été de tout repos puisque l’on enregistre 11 arrivées chez les pros et 4 chez les espoirs. Cependant, avec toutes ces arrivées s’accompagnent de nombreux départs, qui sont au nombre de 18 chez les pros et 12 chez les espoirs. Un mercato riche en recrues venues de différents horizons comme par exemple le jeune deuxième ligne sud-africain Ryno Pieterse venu tout droit des Bulls ou encore Santiago Arata, demi de mêlée uruguayen de 23 ans. Dans l’ensemble, un effectif plutôt jeune et issu de quatres coins du monde venu combler les nombreux départs. Pour plus d’informations, je vous invite à consulter le site allrugby.com (https://www.allrugby.com/dossiers/transferts-castres-olympique.html).

 

Cap sur 2020-2021 :

Après cette première saison en dent-de-scie entre bons résultats comme la victoire contre Lyon, et des plus mauvaises opérations comme le défaite contre le Racing 92 (27-0), il était difficile d’attendre des miracles de la part de Mauricio Reggiardo. C’est pour cela que l’on ne peut que souhaiter que le meilleur pour 2020-2021. Après la 10e place de l’an dernier, les castrais peuvent viser plus haut, je les vois bien prendre une ou deux places. De plus, si les compétitions européennes reprennent et vu leur bon parcours l’an dernier en challenge européen, Castres peut amplement passer les phases de poules.
Son projet grandit et Reggiardi veut le meilleur pour Castres : “J’ai senti que j’étais enfin prêt pour le poste, nous déclarait Reggiardo au cœur de l’été. Tous ceux qui se sont assis sur le banc du CO avant moi on fait grandir ce club. Les deux Laurent, Serge Milhas, David Darricarrère, Matthias Rolland, Christophe Urios et aussi tous ceux qui étaient là encore avant ceux-là. C’est à mon tour maintenant de le faire grandir.”

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here