Top 14 : Castres enchaîne, La Rochelle surprend encore

0
Ligue 1

Incroyable Rochelais

Une fois de plus, les Maritimes ont réalisé un grand match pour s’imposer contre le Stade Toulousain ce week-end à Ernest Wallon.

Devant durant toute la partie, ils ont tenu bon en fin de match pour s’imposer (21-27) et prendre 4 points d’avance sur Clermont en tête du championnat. Les deux équipes ont inscrit 2 essais chacune mais le match s’est sans doute joué au pied, puisque Bezy a loupé deux coups de pied à sa portée, dont un après l’essai de Tekori, qui aurait permis aux Toulousains de passer devant au score.

Peu de temps après, les Rochelais inscrivaient un essai pour repasser devant.

Les Haut-Garonnais ont poussé pour revenir, eux qui auraient pu s’imposer avec un essai transformé, mais les coéquipiers de Brock James ont tenu bon pour remporter un succès qui comptera assurément en fin de saison.

Avec cette nouvelle défaite, le ST s’enfonce un petit peu plus et vient peut-être de dire adieu aux phases finales : les Rouges et Noirs sont 8ème et leur calendrier sera compliqué. D’autant plus qu’ils viennent peut-être de perdre Lamboley pour le reste de la saison. Quand rien ne va…

Tout va bien en revanche coté Castrais

Si La Rochelle s’envole en tête du classement c’est aussi parce que Clermont, privé de ses internationaux, s’est incliné à Castres. Le CO confirme son succès obtenu à Bordeaux. Les hommes de Christophe Urios ont accéléré en fin de match pour marquer un essai salvateur à 10 minutes du terme dont les Jaunards ne se sont jamais remis. Ils étaient pourtant encore dans le coup puisque Abendanon avait répondu à l’essai de Jenneker. Mais ils ont craqué en fin de match et ne remportent même pas le bonus défensif.

Les bleus et blancs grimpent à la 3ème place avec cette 3ème victoire consécutive. Clermont conserve sa seconde place avec 7 points d’avance sur son adversaire du jour.

Dans les autres rencontres, rien ne vas plus à Toulon

Les toulonnais se sont inclinés contre Brive en ne marquant qu’un essai durant tout le match, à 5 min du terme, et s’inclinant sans bonus (15-5). Toulon conserve sa 6ème place uniquement grâce aux contre-performances du Racing et de Toulouse, qui continuent de décevoir.

Car oui, le Stade Toulousain s’est incliné mais le Racing a fait de même à Grenoble (19-10). Nouvelle désillusion pour les Franciliens qui avaient une bonne occasion de recoller au wagon de tête. Mais le carton rouge reçu par Masoe dès la 5ème minute de jeu à plombé les Racingmens.

Cela a facilité la tâche des Grenoblois qui menaient 19-3 jusqu’à la dernière minute et l’essai de Teddy Thomas. Ils n’auront donc pas été inquiété et pensaient même s’être relancé dans la course au maintien, en revenant sur le LOU.

Mais c’était sans compter sur les Lyonnais

Ils  ont réalisé une grosse performance en venant à bout d’une MHR moins fringante que ces derniers temps. Le LOU n’a encaissé qu’une seule pénalité tout au long du match, à la 59ème minute, alors que le score était déjà de 16-0. Les coéquipiers de Paea, auteur de l’essai libérateur en début de seconde période, n’auront pas été inquiété et maintiennent donc leur avance sur Grenoble, 1er relégable (10 points d’avance).

A Jean-Bouin, le Stade Français s’est fait plaisir

En étrillant L’UBB 32-9, avec 3 essais à la clé. Les joueurs de la Capitale se donnent de l’air et viennent de faire un pas quasi-décisif en vue du maintien. Les Bordelais, avec cette défaite, disent de leur côté adieu aux places qualificatives.

Les deux équipes vont pouvoir tranquillement finir la saison et peuvent déjà commencer à se projeter sur la saison suivante.

Dans le dernier match de cette 19ème journée, Pau a sans doute fait l’une des plus mauvaises opérations du week-end.

En effet, le déplacement sur la pelouse de la lanterne rouge Bayonne, la Section n’a pu obtenir qu’un match nul, alors que l’essai de Votu dès la 4ème minute laissait présager une rencontre assez facile. Le nul n’est pas une contre-performance, mais une victoire aurait permis à Pau de recoller à Montpellier et Castres pour pourquoi pas rêver à un barrage à la maison.

Malgré tout, les Palois sont encore dans le coup et auront l’occasion de le prouver la semaine prochaine en recevant les Castrais, dans un match qui vaudra très cher.

Valentin Martin.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here