En équipe

Top 14 (J11) : Castres en danger, duel de promu et l’alléchant RCT – ASM

Dernier week-end avant les fêtes de fin d’année, qui ne signifient pas, et ce pour la 3ème année consécutive, trêve pour les rugbymen du Top 14. Le Top 14 continue son bonhomme de chemin, avec une 11ème journée qui s’annonce riche et intense, avec des horaires plutôt inhabituels.

 

Castres a besoin de points

Depuis le départ de Christophe Urios vers d’autres cieux plus à l’Ouest, le CO est mal en point. 12ème à seulement deux petits points de la place de barragiste, le champion de France 2018 fait bien pâle figure journée après journée.

Et chez lui, à Pierre-Antoine, les Castrais auront besoin plus que jamais d’aller chercher un succès qui pourrait leur donner un grand bol d’air.

Seulement, ce n’est pas un débutant qui débarque dans le Tarn-et-Garonne : le LOU, leader du championnat, viendra pour se refaire la cerise suite à la déroute subie à Montpellier, mais aussi après la défaite surprise récoltée en Italie le week-end dernier face à Trévise.

Un choc qui promet donc d’être serré, entre deux équipes qui ont besoin de se remettre la tête à l’endroit.

 

Les deux promus se retrouvent

Après avoir croisé le fer en 2018/2019 en Pro D2, voici que Bayonne et Brive se retrouve à l’étage au-dessus, encore une fois pour en découdre.

Les Bayonnais, qui connaissent un trou d’air avec aucune victoire depuis deux mois déjà, auront à cœur d’offrir à leurs fervents supporters un succès face à l’un des concurrents direct au maintien.

Cependant, les Coujoux viendront à Jean Dauger sans pression, sachant bien qu’ils doivent en priorité remporter leurs matches à domicile : mais au vu de leur production depuis quelques rencontres maintenant, il ne serait pas étonnant de voir les Corréziens ramener un petit quelque chose des Pyrénées-Atlantique…

 

Le Racing doit réagir face à Montpellier

Si les Racingmen se sont refait la cerise en Champions Cup, il n’empêche qu’ils ont toujours du mal à reproduire leurs performances en championnat. Et ce n’est pas la venue de Montpellier qui risque de leur faciliter la tâche.

Les hommes de Xavier Garbajosa, défaits deux fois en deux semaines par le Stade Toulousain, viendront en mission à la Paris La Défense Arena, voulant retrouver de la confiance en s’appuyant sur les fondamentaux, la conquête et la défense.

 

Du jeu en perspective entre l’UBB et La Rochelle

Probablement deux des équipes les plus joueuses de ce Top 14 vont se disputer la victoire dimanche 22 : à trois jours de Noël, les essais risquent de se ramasser à la pelle, quitte à en faire une indigestion !

Les Bordelais, revenus à 1 petit point des Lyonnais au classement, voudront évidemment profiter de la venue des Maritimes pour glaner un succès qui leur permettrait de voir venir.

Attention cependant aux Rochelais, qui sont capables de fulgurances, notamment face à des équipes qui leur ressemblent : les intervalles vont être vite pris, c’est certain !

 

Le “classique” RC Toulon – Clermont-Ferrand de retour !

Il nous avait manqué ce “classique” du championnat, entre le RC Toulon, qui va devoir apprendre à faire sans son président iconique Mourad Boudjellal, et l’ASM, présent à haut-niveau depuis bien longtemps déjà.

Une rencontre qui sent bon les phases finales, entre deux formations aux effectifs démesurés : le recrutement post-coupe du Monde a fait son effet, à l’image d’un Eben Etzebeth qui vient de débarquer sur la Rade, et qui apportera beaucoup dans cette équipe varoise à n’en pas douter.

 

Les autres rencontres : 

Agen – Stade Toulousain : Un derby, ça ne se joue pas, ça se gagne ! Voilà ce qu’il faut certainement attendre entre deux équipes qui adorent se détester depuis que le rugby existe ou presque. Les Agenais, à domicile et en besoin de points, voudront évidemment faire un coup face à l’adversaire honni… Tandis que les Toulousains auront à cœur de confirmer leur bonne forme du moment, et de continuer à montrer qu’ils sont bien de retour dans ce championnat.

Stade Français – Section Paloise : La rencontre de la peur entre des Parisiens en difficulté depuis le début de la saison, et des Palois qui marquent clairement le pas depuis quelques journées déjà.
Les Parisiens, qui doivent absolument trouver les ressources pour retrouver le chemin de la victoire, qui plus est à domicile, pourront peut-être compter sur la méforme actuelle des Pyrénéens, qui ont du mal à retrouver de leur superbe après un début de championnat plutôt réussi.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
sed ut sem, Aliquam vulputate, eleifend nunc