Top 14

Top 14 – Journée 3 : Toulon lance enfin sa saison


Toulon qui arrache sa première victoire dans la douleur, Clermont qui applique le tarif minimum de 40 pts, les promus qui tombent les armes à la main… retour sur la troisième levée du Top 14 cuvée 2018/2019. (Source de l’image en Une : france3-regions.fr)

 

Clermont et les autres

14 points sur 15 possibles, 18 essais en 3 matchs, malgré 6 absences et des remaniements dans sa ligne arrière, Clermont a une nouvelle fois marqué les esprits. Vainqueur 42-20 avec le bonus offensif contre le Stade Français, la yellow army a pu compter sur un jeu bien huilé, un pack disponible en conquête (en atteste les 3 essais après une touche) et une charnière Parra/Lopez impeccable. Pour les franciliens globalement dominés, le 1er gros test de la nouvelle ère est, certes, perdu, mais encourageant. En effet, les joueurs en rose n’ont pas démérité et avec moins de fautes et de cartons ils devraient continuer à progresser. L’ASM compte déjà 4 points d’avance sur l’autre seule équipe invaincue : le Stade Toulousain. Les stadistes se sont imposés à domicile contre La Rochelle (33-26), avec le regret de la perte du point de bonus offensif dans les derniers instants. Dominateurs et auteurs d’une partition quasi parfaite durant 60 minutes, les toulousains ont été d’une inquiétante fébrilité dans les 20 dernières minutes, permettant un retour rochelais (4 essais). A 4 points de Clermont également, le Racing 92 s’est imposé facilement 59-7 contre Agen et son équipe B.

 

Gros ouf de soulagement sur la Rade

Décevant sur ses 2 premiers matchs, Toulon se rassure en arrachant à la 78ème minute l’essai de la victoire par Nakosi (28-27). Face à un Castres Olympique bien en place et en tête durant presque toute la partie les hommes de Patrice Collazo ont eu le mérite de toujours rester à hauteur pour gagner sur le fil malgré le carton rouge de Mathieu Bastareaud (70ème minute). Les castrais repartent avec le bonus défensif mais frustrés par l’erreur d’arbitrage de fin de match (Xavier Chiocci joue le ballon en dépit d’un hors-jeu manifeste) qui aurait pu leur offrir la pénalité de la gagne. Enfin dans le dernier match de prétendants au Top 6, peu de choses à dire sur le match nul 9-9 entre l’UBB et Montpellier. Certains observateurs ne se gênant pas pour le déclarer comme « pire match » du Top 14 depuis très longtemps.

 

Des promus qui chutent de peu

Grenoble et Perpignan ont connu un week-end similaire : 2 rencontres à domicile et 2 courtes défaites (21-24 pour Pau en Isère et 16-22 pour Lyon en Catalogne). Grâce aux 2 promus nous avons assisté à des rencontres serrées qui ont fait la part belle aux intentions de jeu et au suspens. Cependant, pour viser le maintien en Top 14, le beau jeu ne suffit pas car seul le réalisme compte. Cette leçon essentielle, les 2 promus l’apprennent petit à petit.

 

Résultats

Toulon-Castres 28/27

Grenoble-Pau 21/24

Clermont-Stade Français 42/20

Racing 92-Agen 59/7

Perpignan-Lyon 16/22

Stade Toulousain-La Rochelle 33/26

Bordeaux-Montpellier 9/9

 

Classement

  1. Clermont 14 pts
  2. Racing 10 pts
  3. Toulouse 10 pts
  4. Stade Français 9 pts
  5. Castres 9 pts
  6. Pau 8 pts
  7. Montpellier 7 pts
  8. Bordeaux 7 pts
  9. Lyon 7 pts
  10. La Rochelle 4 pts
  11. Toulon 4 pts
  12. Agen 4 pts
  13. Grenoble 2 pts
  14. Perpignan 1 pt

 

Olivier BASTIEN (@zolivarfc)



Sport en directMercato Football Ligue 1
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

To Top
risus Aenean Lorem ut elit. vel,