Rugby

Top 14 : La Rochelle revient à hauteur de Toulouse en battant Lyon

La Rochelle s’est facilement défait de Lyon (38-23), ce samedi soir à Deflandre, lors de la 21e journée de Top 14. Solide en défense, créatif en attaque, conquête irréprochable, les Jaune et Noir ont mangé le LOU pour continuer leur marche en avant. Une victoire ternie par les blessures de la charnière rochelaise, West et Kerr-Barlow. 

 

Le mur Jaune et Noir n’est pas prêt de s’écrouler. La meilleure défense du Top 14 a encore une fois fait étalage de sa force défensive qui est au centre du succès rochelais cette saison. Malgré un doublé de Tuisova et un essai de Barassi dans le dernier quart d’heure du match, La Rochelle avait déjà pris le dessus sur un LOU sans agressivité et sans mordant. Les Maritimes menaient déjà 33-6 à l’heure de jeu.

 

La Rochelle remporte le match mais perd sa charnière 

La Rochelle a détruit le LOU, aussi bien physiquement que psychologiquement. Alors que l’ailier rochelais Leyds avait ouvert les hostilités dès la 3e minute, les hommes de Mignoni avaient laissés passer l’orage pour mettre à mal l’hermétique défense rochelaise. Les hôtes menaient au score après 30 minutes de jeu (10-6) lorsque l’international français Dany Priso reçoit un carton jaune après une faute délibérée proche de sa ligne d’en but. En supériorité numérique et à moins de cinq mètres de l’en but rochelais, après une pénaltouche, le LOU va se heurter à un mur et exploser face à la défense ultra agressive des Maritimes. La dague fut complètement plantée dans le corps et l’esprit des Lyonnais lorsque l’ouvreur maori, West, s’en alla aplatir le deuxième essai rochelais après la sirène du premier acte (20-6 40′).

Un essai qui aura été le terreau du récital des coéquipiers d’Atonio et qui permet aux Rochelais de consolider leur deuxième place au championnat. Si tout va bien dans le meilleur des mondes après ce succès et la qualification historique en demi-finale de la Champions Cup, où ils affronteront le Leinster, La Rochelle a vu sa charnière titulaire sortir sur blessure face au LOU. West et Kerr-Barlow, doublette néo-zélandaise et métronomes du jeu rochelais, pourraient manquer dans le sprint final.

 

Une victoire au goût amer avec la blessure de la charnière titulaire où La Rochelle va devoir montrer que le collectif maritime est plus important que les individualités. Pour le LOU, cette défaite est un coup d’arrêt dans sa quête de phase finale, alors que Clermont se déplace en ville le week-end prochain.   

 

Crédit photo : L’Equipe

1 commentaire

1 commentaire

  1. Avatar

    Kimberley

    17 avril 2021 @ 23:38

    non ils ne prennent pas la place de leader, ils sont 2nd…

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire