Rugby

Top 14 : le RC Toulon tient son match référence à l’extérieur en dominant le Racing

Dans une rencontre attrayante, surtout en première période, les Toulonnais viennent à bout des Racingmen (23-29) et sont récompensés d’une partie globalement maîtrisée. Deuxième succès à l’extérieur de la saison pour les Varois qui se relancent dans la course pour les phases finales. 

 

Ce choc du dimanche soir opposait deux formations aux dynamiques bien particulières. Le Racing semble s’être stabilisé avec une série actuelle de six victoires d’affilée qui lui permet de se placer à la troisième place avec deux matchs de retard sur le leader toulousain. De son côté, le RC Toulon déteste les voyages cette saison. Que des défaites sauf à Agen, où ils ont su ramener la victoire face à un adversaire déjà condamné à la Pro D2 en fin de saison. Un mal du voyage qui doit vite cesser pour les Toulonnais s’ils veulent obtenir quelque chose en fin de saison. Ils sont huitièmes avant le début de cette rencontre.

 

Un Racing à deux visages 

Toulon commence fort et surprend le Racing

Et malgré les dires précédents, Toulon réalise un gros début de match et n’hésite pas à investir le camp du Racing. Après une séquence de deux minutes, où le ballon navigue de gauche à droite puis dans l’autre sens, la faille est trouvée pour inscrire le premier essai du match grâce à Swan Rebbadj. Le troisième ligne du RCT conclut en coin sur la gauche, après des passes sur un pas de Nonu et Paia’aua. Le RCT mène de sept points (3-10, 12′) et va doubler la mise quelques minutes plus tard. Toujours dominateurs, les Varois surprennent la défense des locaux et inscrivent le deuxième essai du match par Baptiste Serin (3-17, 19′).

Une réaction fulgurante

La réaction des Racingmens ne se fait pas attendre. Sur l’action suivante, Vakatawa prend le dessus sur la défense toulonnaise et croit réduire l’écart. Mais trop laxiste dans l’en-but, l’international français ne voit pas le retour de Villière, qui d’un geste de la main, lui enlève le ballon. Une boulette de l’ailier francilien qui permet à Toulon de garder son avance de quatorze point. Mais pas pour longtemps.

Les hommes de Laurent Travers finissent par réagir après quelques minutes de domination. Après une grosse accélération de Virimi Vakatwa sur son côté droit, le jeu s’ouvre vers l’aile gauche et arrive sur Wenceslas Laurey qui termine le travail ramène le Racing à quatre points de son adversaire du soir (13-17, 36e). Les joueurs en bleu et blanc sont renversants et profitent d’une erreur défensive toulonnaise et une accélération de Vakatwa, décisif sur les deux essais, trouve son compère Teddy Thomas, tranquille pour aplatir sous les poteaux. Un Racing reversant qui rattrape son retard en un rien de temps, mais qui voit Louis Carbonnel, au pied, remettre les deux équipes à égalité pour retourner aux vestiaires.  20-20.

 

Toulon fait la différence au pied

Bien dans le match, le Racing Club de Toulon profite de l’aisance au pied de son buteur français, Louis Carbonnel, qui passe trois pénalités et permet à ses coéquipiers d’être devants au tableau d’affichage (23-29). Entre-temps, Maxime Machenaud avait rajouté lui aussi trois points dans la musette des locaux. Ils deviendront anecdotiques, tant les Toulonnais maîtrisent leur sujet dans cette fin de rencontre et remportent un succès très important à l’extérieur. Pour la deuxième fois de la saison, mais cette fois-ci, cette victoire ressemble réellement à un match référence à l’extérieur. Quelque chose qui commençait à manquer côté varois. De son côté, le Racing manque de rattraper le Stade Toulousain et le Stade Rochelais, en avance au classement.

 

Crédits photo : Rugby365

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
ante. ipsum libero. eget commodo diam