Rugby

Top 14 : le Stade français se rassure en battant l’ASM Clermont

Crédit photo : ICON Sport

Après un combat riche en suspens, c’est le Stade français qui l’emporte face à des Clermontois pas dans leur meilleur jour. Les hommes de Gonzalo Quesada recollent au Biarritz olympique avec huit points, au terme d’une rencontre globalement dominée (22-14).

Le Stade français démarre fort

Lanterne rouge du championnat avec quatre petits points (une victoire et quatre défaites), le Stade français voulait s’inspirer de sa dernière performance victorieuse à domicile, contre le Castres olympique, pour rattraper son retard. Malgré une première pression montferrandaise en tout début de rencontre, ce sont bien les hommes de Gonzalo Quesada qui s’approchent dangereusement de l’en-but adverse. La première offensive parisienne n’aboutit pas, la faute à un en-avant de Macalou à quelques centimètres de la ligne. Mais Paris est plus fort sur ce début de match et score en premier. Après une chandelle de Segonds, les joueurs de la capitale enchaînent vite en profitant d'un manque d'organisation de la défense adverse. Segonds, encore lui, insiste au pied et sert Waisea qui plonge en bout de ligne (5-0, 13e). La domination persiste, mais l’inefficacité de la lanterne rouge laisse de l’espoir aux hommes de Jono Gibbes. En effet, après avoir laissé passer l’orage, Clermont pousse son adversaire à la faute et revient dans la rencontre à coup de pénalités. À la pause, les locaux mènent 11-9.

Clermont revient, mais Paris veille 

Avec deux défaites en début de championnat, l'ASM avait mal commencé son exercice 2021-2022. Mais depuis, les hommes en jaune ont montré de belles réactions, notamment à domicile contre le Stade rochelais, le Racing et à Toulouse. Cependant, les Parisiens ont su garder le contrôle et marquer rapidement au retour des vestiaires pour ne pas laisser de place au doute. Parfaitement décalé en bout de ligne par une passe sautée de Latu, Waisea inscrit un doublé et donne un essai transformé d’avance aux siens (16-9, 49e). 

Mais les Parisiens restent friables et les Auvergnats ne se privent pas d’exploiter la moindre brèche. Après une percée de Penaud au centre du terrain, qui décale Tiberghien pour atteindre Raka en bout de ligne, l’ailier conclut le travail de l'ASM en coin et relance la fin de match (16-14, 62e). Cette dernière s’emballe, les actions s’enchaînent, mais Paris valide son succès grâce à deux dernières pénalités victorieuses. Score final 22-14 pour les locaux, qui s’offrent un succès plus que crucial pour la suite de la saison. 

Crédit photo : Icon Sport

Authors

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début