Rugby

Top 14 : l’UBB s’impose à Bayonne et revient dans la course aux phases finales

Après la déception de ne pas s’être qualifié pour la finale de la Champions Cup, l’UBB s’est très vite repris pour commencer sa course aux play-offs en s’offrant assez facilement l’Aviron bayonnais (22-47). Le club basque devra continuer à batailler pour aller chercher son maintien en Top 14, mais devient barragiste à la suite de la victoire de la Section paloise à Agen. 

Une rencontre à double enjeu 

C’était une rencontre à enjeu qui se disputait ce soir sous le soleil basque de Jean-Dauger. L’Aviron bayonnais accueillait l’Union Bordeaux-Bègles, qui jouait son premier match de Top 14 depuis la fin du mois de mars dernier. Entretemps, les joueurs de Christophe Urios s’étaient hissés jusqu’en demi-finale de la Champions Cup avant de tomber sur l’os toulousain. Sortis de la course aux play-offs à cause de rencontres reportées, les Bordelais étaient presque dans l’obligation de s’imposer au Pays basque pour espérer une place en barrages.

De son côté, l’Aviron bayonnais se bat encore pour son maintien. Irréguliers, les hommes de Yannick Bru ne sont pas encore sortis d’affaire. En effet, onzièmes avec quarante points, les Bayonnais sont toujours sous la menace de leurs voisins palois, quatre longueurs derrière eux. Une victoire était fortement conseillée pour les Ciel & Blanc, notamment car la Section paloise se déplaçait à Agen et allait s’y imposer (7-47).

L’UBB se détache en fin de premier acte

La première période est un peu folle et part dans tous les sens. Dès la 23e seconde de jeu, le score évolue en faveur des visiteurs. Le centre bordelais Yoram Moefana tape à suivre pour lui-même, il récupère et aplatit le ballon sans en perdre le contrôle. L’UBB mène déjà les débats, mais le jeu de mano a mano commence entre les deux équipes. Le Bayonnais Baptiste Heguy marque ensuite le premier essai de l’Aviron avant que les Bordelais n’inscrivent un nouvel essai par l’intermédiaire de Yann Lesgourgues.

Le chassé-croisé continue avec de nombreux coups de pied mais, durant ce premier acte assez intense, les deux formations se livrent un combat très relevé où le jeu offensif est au centre des attentions. Peu avant la pause, après quelques minutes proches de la ligne d’en-but, l’UBB prendra un léger matelas d’avance en inscrivant un troisième essai en force. 19-25 à la mi-temps.

Bayonne sombre physiquement 

Après une première mi-temps où les hommes de Bru tiennent le rythme bordelais, la suite n’est pas la même. Bayonne pioche physiquement et n’arrive plus à sortir de son camp. Dans un fauteuil, les Bordelais profitent de cette situation de domination pour prendre rapidement le large dans cette rencontre et s’assurer la victoire. La talonneur Maxime Lamothe s’offre un doublé en marquant deux essais en quelques minutes et Bordeaux s’envole au tableau d’affichage (22-37).

Mais les ressources bayonnaises se font sentir. Les Basques se reprennent et réussissent à se hisser à de nombreuses reprises dans le camp bordelais. Un gros temps fort s’installe pour l’Aviron, qui n’arrive cependant pas à trouver les ressources nécessaires pour finir ses nombreuses occasions. Bayonne se casse les dents sur une défense de l’UBB très solide et finit par abdiquer. Les visiteurs s’offrent même un nouvel essai dans les dernières minutes. Bayonne laisse derrière lui un point de bonus défensif très important dans la course au maintien.

Au soir de cette 23e journée de Top 14, le club basque est barragiste tandis que l’UBB, avec encore deux matchs de retard, se replace très clairement dans la course aux phases finales.

Crédit photo : David Thierry/Sud Ouest

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire