Rugby

Top 14 : Entre Bayonne et Pau, un derby pour le maintien

Ce vendredi commence la 21e journée de Top 14, ce qui signifie une approche de la fin du championnat. La tension est à son comble entre deux équipes au coude à coude pour le maintien. Pau, virtuel barragiste, doit tout faire pour sortir de cette situation inconfortable. 

 

Le haut du classement reste encore indécis à 6 journées de la fin du championnat, il en est de même pour la zone de relégation. Agen semble depuis plusieurs semaines condamné à séjourner en deuxième division l’an prochain (même si mathématiquement tout est possible). Pour l’anecdote, c’est la dernière journée où Agen (2 points) est encore dans les clous pour la treizième place. Il reste 30 points à grappiller jusqu’à la fin de saison, soit autant que l’écart actuel avec la Section paloise (32 points). Parenthèse agenaise fermée, le duel entre Pau et Bayonne est l’un des derniers chocs à suivre en vue du maintien. C’est même le match à ne pas perdre pour les hommes de Thomas Domingo à 7 points de leur adversaire du jour. Le retard pris en cas de défaite serait sans doute trop grand pour prétendre revenir. Les entraîneurs ont précisé que, si défaite il y a, le principal objectif sera la préparation pour le match de barrage. 

 

La dernière chance des Palois

Au Béarn, l’avenir reste brumeux pour les prochaines échéances. Les cartes seraient rebattues si l’épreuve basque était franchie. Après cela, les Vert et Blanc seront confrontés au Stade français et au Racing. Mais aussi à deux clubs accessibles, Agen et Montpellier, soit deux équipes en danger de descente. La réception de Montpellier pour la dernière journée peut même devenir le match déterminant l’avenir du club, la dernière chance. 

Pour affronter cette fin de saison, Pau a pris des mesures et met tous les espoirs de son côté. L’ouvreur Antoine Hastoy, le maître à jouer de l’équipe, reste indisponible suite à sa blessure à l’épaule lors de la défaite à Castres. Pour le remplacer, les recruteurs pyrénéens ont réalisé un coup de poker en appelant le talentueux Elton Jantes. Le demi d’ouverture sud-africain évoluant chez les Lions de Johannesburg devrait apporter son expérience de champion du monde pour finir comme il se doit cette saison en dents de scie. C’est cependant le jeune Thibault Debaës, seul ouvreur de métier, qui sera titulaire. Pau n’a pas perdu contre Bayonne depuis 2016 en Top 14. Une statistique qu’il faudra renforcer pour apercevoir une lueur d’espoir au fond du tunnel. 

 

Bayonne fait peur

Une victoire contre le Racing à Jean Dauger a révélé une grande équipe de Bayonne, toujours aussi solidaire en fin de saison. Dans le moment où le moindre point offre une avancée vers le maintien, les partenaires d’Aymeric Luc se donnent à fond pour résister à la bien connue zone de relégation. Il faut dire que les Bleu et Blanc de l’Aviron bayonnais ont connu une période de va-et-vient entre l’élite et la Pro D2. Privé de son fervent public, Bayonne reste quasiment imprenable à domicile. Les déplacements sont en revanche moins aboutis. Deux victoires à l’extérieur cette saison, un bonus défensif est en revanche envisageable et certainement un objectif pour l’encadrement du club. 

Gaëtan Germain et les siens doivent faire le break pour distancer les Palois, la fin de saison en serait plus sereine. Les joueurs en forme côté bayonnais poussent le club à se dépasser, à l’image d’Aymeric Luc, auteur d’une interception décisive face au Racing 92. Bayonne a son avenir entre les mains, pour cela il faut faire tomber le club du Béarn.

 

Le match commencera à 20h45 pour la 21e journée de Top 14. Un choc à suivre de près entre une équipe bayonnaise qui souhaite s’éloigner de la zone rouge et des Palois en danger de relégation. 

 

Crédits photo de l’image en une : ©Icon Sport

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire