Rugby

Top 14 : un coup de Lam tranche Montpellier et offre la victoire à l’UBB

Au terme d’un match terne et ponctué par des maladresses offensives, un ailier néo-zélandais a décidé de changer le résultat du match dans les dernières minutes après une action exceptionnelle qui permet à Bordeaux de repartir de Montpellier avec la victoire (22-23). Leur deuxième à l’extérieur de la saison en Top 14.

 

Un premier acte brouillon

Un premier essai difficile à inscrire

Dans une première mi-temps assez intrigante, les deux équipes vont se rendre coup pour coup en attaque. Les Montpelliérains sont les premiers à vouloir intégrer le camp bordelais. Malgré quelques fulgurances bien stoppées par la défense girondine, les locaux montpelliérains vont pousser et mettre les visiteurs bordelais à la faute. Le demi d’ouverture nîmois Louis Foursans-Bourdette ne se priera pas pour passer les deux premières pénalités du match et mettre Montpellier devant au score. Christophe Urios voit peu à peu son équipe filer dans le camp des résidents de l’Altrad Stadium, mais les offensives bordelo-béglaises sont bien ciselées par une défense montpelliéraine attentive, mais maladroite.

Lucu vs Foursans Bourdette, duel de pénalités

Peu après, c’est au tour de la défense montpelliéraine de se mettre à la faute comme habituellement. Mais l’indiscipline montpelliéraine fut dans un premier temps combinée avec la maladresse au pied de Maxime Lucu, qui rate sa première tentative. Mais les trois suivantes seront réussies et permettront à l’UBB de passer devant et de mettre la pression sur des Montpelliérains, qui alternent le chaud et le froid dans ce match. Juste avant la mi-temps, Louis Foursans-Bourdette profite d’un effondrement de maul après un bon ballon porté pour revenir au score. Quelques regrets pour Maxime Lucu, qui a manqué deux occasions pour rentrer aux vestiaires avec l’avantage au score. Score à la mi-temps :  9-9.

 

Montpellier tenait sa victoire jusqu’à…

Cobus Reinach, rugby plaisir

Des points laissés à l’abandon qui vont profiter aux hommes de Garbajosa qui vont revenir des vestiaires avec l’envie de se montrer plus tranchants. Bien placés dans les 40 mètres des joueurs de Christophe Urios, Cobus Reinach va surprendre cette défense en jouant vite une pénalité au pied. Le Sud-Africain transperce le premier rideau et déstabilise les visiteurs, l’action se poursuit jusqu’à Mohamed Haouas qui inscrit son deuxième essai de la saison tout en puissance au plus près des poteaux. La transformation est tranquille pour Fousans-Bourdette qui permet de creuser l’écart à sept points (16-9, 43e). Mais alors que tout semble aller pour les Héraultais, ces derniers vont petit-à-petit laisser le ballon aux Girondins, qui vont prendre leur temps avant de réagir.

Lam, tel un éclair

À l’heure de jeu, juste après la pénalité de l’entrant Lozowki pour Montpellier, le trois-quarts congolais Kitwanga vient conclure un petit festival de Rémi Lamerat pour permettre à Bordeaux-Bègles de recoller à trois petits points. (19-16, 64e). Une situation qui semblait convenir aux Montpelliérains, qui restaient dans le camp bordelais, jusqu’au premier avertissement bordelais qui oblige Rattez à se mettre à la faute et laisser ses coéquipiers à 14 contre 15. Une minute plus tard, Bordeaux repart à l’attaque avec l’ancien ailier des Hurricanes, Ben Lam, déborde la défense et file vers l’en-but, après un cadrage débordement exceptionnel.

 

La transformation de Lucu permet aux Bordelais de s’imposer 23-22 et de remporter une deuxième victoire à l’extérieur de la saison.

 

Crédits photo en Une : Rugbyrama

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
sem, venenatis pulvinar ut elit. ut