Toronto est bien la meilleure équipe à l’Est



Il y avait un choc cette nuit à l’Est. Les Canadiens de Toronto, leaders incontestés de la conférence Est recevaient l’un de leurs poursuivants, les Sixers de Philadelphie, 3ème et parfois irrégulier. Fort logiquement, les Raptors n’ont pas laissé passer l’occasion de creuser l’écart, en s’imposant (113-102) au Air Canada Center.

Une partie serrée… puis Toronto a accéléré 

Les Sixers étaient venus avec de bonnes intentions. Et bien leur en a pris, puisque c’est bien eux, sous l’impulsion d’un grand Jimmy Butler (38pts, 10rbds), qui ont pris les commandes du match, menant au cours du premier quart-temps, et comptant même 8pts d’avance (23-31), après quelques minutes dans le deuxième quart. Mais les Raptors, bien emmenés par une raquette très performante menée par un duo Serge Ibaka (18pts, 8rbds) – Jonas Valancuinas (26pts, 8rbds), sont progressivement revenus et ont même pris les commandes de la partie juste avant la mi-temps (48-46, 22′). L’écart s’est ensuite maintenu, vacillant entre les 3 et 7pts d’écart pour les locaux. Car si Jöel Embiid a bien été muselé (10pts, 12rbds), JJ Redick a apporté son habituelle adresse au scoring (25pts à 9/16), et Ben Simmons était partout (8pts, 10rbd, 11 asts). A l’entame du dernier quart, les hommes de Brett Brown étaient encore dans le coup. Malheureusement pour eux, cette année est l’année de renaissance de Kawhi Leonard. Il a encore une fois prouvé qu’il méritait amplement d’être dans la course au MVP cette saison. Auteur d’un match une nouvelle fois grandiose, l’ancien Spurs a alors accéléré le rythme, comme toute son équipe, provocant un affolement chez les Sixers qui ont une nouvelle fois craqué en fin de match, la faute une fois encore à de nombreuses pertes de balle (21 au total). Au final, les Canadiens s’imposent de 11pts. Et confirment leur domination.


Kawhi, comme une évidence

Qui aurait pu lui prédire une telle renaissance après son année blanche, et surtout après son imbroglio autour de son départ de San Antonio? Très peu de monde. Depuis la reprise, il est le meilleur joueur de la meilleure équipe de la ligue. Suffisant pour être MVP? Difficile à dire, en tout cas, citer son nom dans la course au trophée du meilleur joueur n’est pas usurpé. 36pts à 5/6 à 3pts, 9rbds, 5stls contre un prétendant à l’Est, tout simplement monstrueux. Si il est encore trop tôt pour dire si les Raptors ont fait une bonne opération dans LE trade de l’été, on peut déjà annoncé qu’ils n’ont pas été perdants. Car Kawhi Leonard est de retour. A son meilleur niveau? Il n’en est pas très loin.

L’action de la nuit 

Oui oui Kawhi a retrouvé toutes ses sensations physiques. Cette action en est la preuve. Butler l’a bien compris.



A propos de l'auteur

Supporter inconditionnel de l'Olympique de Marseille mais aussi du football en général. Fan des Houston Rockets mais surtout de The Beard. Le coeur Rouge et Blanc en Pro A Jeep Elite

Poster un commentaire

Donec Aliquam ut fringilla non ipsum