Cyclisme

Tour d’Arabie Saoudite : la première pour Rui Costa, Bouhanni 3e

Rui Costa (UAE) s'est imposé sur la première étape du Tour d'Arabie saoudite au sprint devant Henrich Haussler (Bahrain) et Nacer Bouhanni (Arkea) au terme d'une étape marquée par un important coup de bordure.

C'est dans une étape très rapide, couru à plus de 55 km/h de moyenne que Rui Costa (UAE) s'est imposé tout en puissance dans la petite ville de Jaww située au sud-ouest de la capitale Riyad. Il s'agit du premier succès du coureur portugais depuis sa victoire au classement général du Tour d'Abu Dhabi en 2017. C'est déjà la quatrième victoire en 2020 pour l'équipe des Émirats Arabes Unis.

Avant le dénouement final, les forts vents du désert saoudien ont offert un scénario digne des classiques flandriennes occasionnant un coup de bordure à plus de 70km de l'arrivé de la part de la Bahrain-McLaren. Un temps piégé, Nacer Bouhanni (Arkea) a pu revenir rapidement dans le premier groupe composé de Mark Cavendish (Bahrain), Phil Bauhaus (Bahrain), Nacer Bouhanni (Arkea), Tom-Jelte Slagter (B&B Hotels), Jens Debusschere (B&B Hotels), Rui Costa (UAE Tour). Un temps piégé également, le spécialiste des classiques flandriennes Niki Terpstra (Total Direct Energie) a pu revenir en fin de course en compagnie de Roman Kreuziger (NTT) et Timothy Dupont (Circus).

Profitant d'une légère mésentente dans un raidard à l'approche du sprint bonus, Andreas Kron (Riwal), Frederik Backaert (B&B Hotels), Evaldas Siskevicius (Nippo Delko), Henrich Haussler (Bahrain) ont tenté de fausser compagnie au peloton. L'écart est monté jusqu'à 30 secondes mais les hommes de tête ont buté dans le mur final. Surpuissant dans les dernières hectomètres, Rui Costa (UAE) a su sortir de la boite en pur puncheur pour déposer tous ses rivaux et ainsi remporter la toute première étape de l'histoire du Tour d'Arabie Saoudite.

A lire aussi : Cap vers le sud

Depres Nicolas


Dernières publications

En haut