Tour de France 2016 : Froome malgré Bardet

0
Ligue 1

Pour occuper nos journées, et les vôtres, la rédaction cyclisme de WeSportFR a décidé de vous faire une rétrospective des dix derniers Tour de France. Après le Tour de France 2015, place au 103è Tour, le Tour de France 2016.

Introduction :

A l’aube de cette 103è édition, Chris Froome est LE favori du Tour de France. Vainqueur du Tour en 2013 et 2015, le britannique tentera de rejoindre LeMond, Bobet et Thys. En ce mois de juin, Froome aura dominé les débats sur le Dauphiné, devançant tous les autres prétendants hormis Nairo Quintana et Vincenzo Nibali. Alberto Contador et Nairo Quintana sont les autres candidats à la victoire finale. Thibaut Pinot, Romain Bardet, Fabio Aru, Vincenzo Nibali, Richie Porte et Tejay Van Garderen sont les principaux outsiders.

Au maillot vert, Peter Sagan et le grand favori après ses 4 succès de rangs. André Greipel, Marcel Kittel et Mark Cavendish sont ses principaux adversaires.
Mathias Frank, Pierre Rolland, Rui Costa, Daniel Navarro, Serge Pauwels, Nicolas Edet, Jarlinson Pantano sont les noms qui reviennent le plus souvent pour le maillot de meilleur grimpeur. Les favoris au général sont également cités pour ce maillot.
Pour le classement de meilleur jeune, Warren Barguil, Julian Alaphilippe, Louis Meintjes, Wilco Kelderman et Adam Yates sont les favoris.

Le Parcours :

Du Nord-Ouest à Paris en passant par le Sud-Ouest et le Sud-Est, ce Tour se veut montagneux et très compliqué. Des Pyrénées aux Alpes en passant par le Massif Central. De la Manche à la Méditerranée. Le Tour sera très piégeux et venteux.
A noter la présence du Tourmalet, d’Andorre Arcalis, Du Ventoux, du Grand Colombier, de Finhaut-Emosson, de Bisanne et Joux-Plane, tous classés en Hors catégorie.

Parcours du Tour de France 2016

Déroulement du Tour de France 2016 :

Départ das la Manche direction le Massif Central :

Pour l’arrivée de la 1è étape, ASO a décidé de mettre l’arrivée à Utah Beach (72 ans après le débarquement alliés), Mark Cavendish remporte sa 27è victoire sur le Tour et enfile son 1er maillot jaune. Le lendemain, à Cherbourg, le profil accidenté dans le final laisse les grosses cuisses sur le côté et permet au puncheur de briller. Et à ce jeu là Peter Sagan s’impose et prend le maillot jaune. Chez les favoris, Pinot et Nibali perdent 11″ mais Porte en perd 1’45”. La 3è étape emmène le peloton à Angers, et au sprint le Cav’ s’impose et rejoint Hinault avec 28 victoires dans le Tour de France. A Limoges, Coquard a longtemps cru à sa 1è victoire sur le Tour mais Kittel s’impose à photo finish.

Massif Central et Transition vers les Pyrénées :

Lors de la 5è étape, une échappée composée de Grivko, Huzarski, Gautier, Vachon, Van Avermaet, Majka, Sicard, Pauwels et De Gendt compte plus de 5′ et nul doute que l’un de ces hommes ira au bout et pourrait endosser le maillot jaune. Dans l’une des difficultés très pentues de cette région volcanique, Van Avermaet fait exploser l’échappée. Il va au bout en solo en s’imposant avec plus de 2′ sur son compatriote De Gendt. Le futur champion olympique revêtit le maillot jaune. Le lendemain à Montauban, Cavendish s’impose et obtient sa 3è victoire sur ce Tour.
Steve Cummings, en échappée, glane son étape au Lac de Payolle devant Impey et Navarro. Aucun changement au général avant les grosses étapes pyrénéennes.

Les Pyrénées :

Si les ascensions n’ont pu montrer les attaques de favoris envers Van Avermaet, maillot jaune. Dans Peyresourde, le belge craque et Froome attaque, le britannique aiguisé comme un laguiole s’élance dans la descente et dans la position de l’œuf, parvient à garder l’écart sur ses adversaires. A l’arrivée à Bagnères-de-Luchon, Froome à 13″ sur Martin et endosse son maillot jaune. Il le quittera pas jusqu’à l’arrivée. A noter que Majka, meilleur grimpeur 2014, a pris la tête de ce dernier.

Profil étape 8

Le lendemain, une échappée part avec du beau monde au sein de celle-ci : Dumoulin, Majka, Costa, Pinot, Anacona, Bennett ou bien Rosa. Si Pinot ravit le maillot de meilleur grimpeur à Majka, c’est bien Dumoulin qui s’impose au sommet d’Andorre Arcalis. Chez les favoris, Froome-Nairo et Adam Yates finissent ensemble devançant de 2″ Porte et Martin. Bardet perd 21″. Au général, Froome possède 6″ sur Yates, 19″ sur Martin, 23″ sur Nairo et 37″ sur Purito. Bardet est 6è à 44″.

Profil étape 9
Transition Pyrénées – Alpes :

A Revel, Matthews devance Sagan après un final casse patte. Le lendemain, coup de bordure initié par Froome qui lâche les chevaux accompagnés de Sagan, Bodnar et Thomas. Si le slovaque s’impose, le britannique conforte de 6″ son maillot jaune.

Froome et le Ventoux :

L’étape devait arriver au sommet du Géant de Provence mais le vent en décide autrement. En effet, les rafales allant jusqu’à 100km/h oblige les organisateurs à rabaisser l’arrivée au Chalet-Reynard. En échappée, Greipel, Lindeman, Coquard, Sørensen, Lemoine, Teklehaimanot, Navarro, Keisse, Vanmarcke, Pauwels, Clement, Chavanel et De Gendt. Derrière dans le peloton, pendant que De Gendt va s’imposer devant Pauwels, les spectateurs amassés provoque la chute d’une moto et de Froome, Porte et Mollema (!).

Si l’australien et le néerlandais peuvent repartir, Froome ne peut repartir au vu de son vélo cassé. Si Froome est alors à terre, la légende fait le reste. Froome se met alors à courir dans le Ventoux, cale aux pieds, une voiture Mavic le dépasse mais elle n’a pas de vélo. Après plusieurs centaines de mètres, Froome trouve le vélo Mavic et repart mais celui-ci non réglé ne satisfait pas le maillot jaune qui le met de côté. L’équipe SKY donne le vélo à son leader qui perdra 1’40” sur Mollema avant d’être reclassé par les commissaires.

Transition vers les Alpes :

Le chrono du Pont d’Arc est sur-dominé par le néerlandais Tom Dumoulin qui se mue, en ce Tour, en vainqueur de GT potentiel. Ce chrono vallonné permettra cependant à Froome de reprendre plus de 50″ à ses concurrents, le 1er étant Mollema à 51″. Les autres favoris sont à plus d’1’40” en commençant par Valverde à 1’45”. Froome est maillot jaune, Mollema suit à 1’47” devant Yates à 2’45 et Nairo à 2’59”.

Tour de France 2016
Profil étape 13

Le lendemain, le Cav’ fait parler la poudre et s’impose au Parc des Oiseaux. Il a remporté sa 30è et dernière victoire sur le Tour. A Culoz, Pantano s’impose au sprint devant Majka ce dernier ne perd pas tout car il se console avec le maillot de meilleur grimpeur. Cette étape est marquée par la double ascension du Grand Colombier (la montée entière puis les lacets). Peter Sagan glane l’étape de Berne devant Kristoff consolidant son maillot vert.

Les Alpes :

A Finhaut-Emosson, l’échappée s’impose et c’est le russe Ilnur Zakarin qui s’impose devant le colombien Pantano et le polonais Majka. Ce dernier consolide son maillot à pois.

Tour de France 2016
Profil étape 17

Sur le chrono de Megève, Froome prend sa revanche sur dumoulin qu’il devance de 21″, Aru et Porte sont à 33″ tandis que Bardet est à 42″. Au général, Froome a 3’52” sur Mollema et 4’16” sur Yates. Bardet et Nairo, lancé plein badin sont 4’37” et 4’57”.

Lors de l’étape 19, Froome et Nibali tombent, glissant sur une bande blanche, le britannique repart mais pas avec le bon vélo et écorchés sur le flanc droit. Le néerlandais Mollema est lui aussi distancés dans la descente, perdant 4’26”, il perd son podium. Dans la montée de St Gervais Mont Blanc, Bardet attaque avec Chérel, l’auvergnat laisse le normand après son fantastique et s’en va chasser le portugais Costa. A peine rattrapé qu’il le dépose tel un pro avec un cadet. Au sommet, Bardet prendra 23″ au trio Purito-Valverde-Meintjes. Nairo est à 26″, Aru à 28″, Froome à 36″, Porte à 53″. Rafal Majka finit à 6’13” mais avec 104 pts ua classement du meilleur grimpeur, il ne peut être rejoint. Le polonais n’a qu’à finir le Tour pour remporter son 2nd maillot à pois.

Tour de France 2016
Profil étape 19

A Morzine, Izagirre devance Pantano de 19″ et Nibali de 42″. Froome ne perdra que 6″ sur Bardet et rejoint LeMond, Bobet et Thys.

Profil étape 20
Arrivée à Paris :

Après l’abandon de Cavendish, les sprints sont dépourvus de leur maître mais à Paris, Greipel se montre être le Prince des Champs devançant Sagan et Kristoff.

Classement de la course :

1- Christopher Froome (Sky) en 89h04’48”
2- Romain Bardet (AG2R) à 4’05”
3- Nairo Quintana (Movistar) à 4’21”
4- Adam Yates (Orica-BikeExchange) à 4’42”
5- Richie Porte (BMC) à 5’17”

Maillots distinctifs :

Peter Sagan remporte son 5è maillot vert de rang et le titre de super combatif du Tour. Son équipier polonais, Rafal Majka remporte son 2nd maillot à pois après 2014. Adam Yates finit meilleur jeune tandis que Movistar meilleure équipe.

Ce Tour de France aura été marqué par Romain Bardet qui aurait été si près du maillot jaune tout en étant si loin. Si l’auvergnat était (très) fort, il aura perdu plus de 3’30” dans les chronos et son rêve de maillot jaune à Paris. A noter qu’un jeune néerlandais Tom Dumoulin s’est révélé en 2016, ce même gars qui remportera le Giro l’année suivante. Après le Tour de France 2016, demain place au Tour 2017 avec le podium de Uran et le dernier Tour du Pistolero. 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here