Cyclisme

Tour de France 2023 Etape 15 : Résultat, résumé et classement

L'échappée est cette fois-ci partie avec l'accord du peloton maillot jaune. Wout Poels de la Bahreïn Victorious est allé s'offrir un premier succès en carrière sur la Grande Boucle, le tout à 35 ans. Il a devancé ses compagnons d'échappée à l'image de Wout Van Aert, deuxième qui devra attendre encore un peu avant de s'imposer sur ce Tour de France 2023. Mathieu Burgaudeau est venu compléter le podium. Statu quo chez les deux géants du général.

Décidément, il était temps que le peloton rallie la journée de repos. Ce Tour de France 2023 a connu son lot d'abandons sur la 14e étape à destination de Morzine. Mais il y avait encore de la nervosité au moment de prendre le départ de cette 15e étape. Et alors quand la stupidité de certains spectateurs s'en mêle, le danger devient omniprésent. En effet, l'étape du jour à destination de Saint-Gervais Mont Blanc a été marqué par une chute massive inaugurale causée par un supporter. Les cyclistes impliqués dans cette chute en ont rapidement payé les frais avec un gruppetto qui s'est formé en début d'épreuve.

À l'avant de la course, c'est un groupe très bien fourni de 35 coureurs qui s'est fait la malle. On y retrouvait l'inévitable Julian Alaphilippe, Thibaut Pinot, Neilson Powless mais aussi le Belge de la formation Jumbo-Visma Wout Van Aert. Le mieux placé au général n'était autre que le Français Guillaume Martin (12e au départ de l'étape). Cette échappée a eu le feu vert du peloton contrairement à hier. En effet, alors que l'écart n'était jamais monté au-dessus de la minute sur la route de Morzine, les attaquants ont aujourd'hui eu le droit à une avance confortable de 9 minutes.

À lire également : À lire aussi – Tour de France 2023 : Le classement général complet

Tour de France 2023 Etape 15 : une grosse lutte dans les cols

Dans la première montée de la journée, Julian Alaphilippe a faussé compagnie à ses compagnons d'échappée aux côtés d'Alexey Lutsenko. Les deux hommes n'ont pas eu plus de 45 secondes dans le Col de la Forclaz de Montmin. Derrière, Giulio Ciccone a attaqué Neilson Powless dans le but de lui reprendre le maillot à pois. Une fois regroupés, les cyclistes se sont attaqués au Col de la Croix Fry où l'Italien de la Lidl-Trek est passé en tête sans trop de difficulté. Enfin, c'est dans le Col des Aravis que Wout Van Aert, Wout Poels et Marc Soler se sont échappés vers la victoire.

Dans le peloton maillot jaune, le rythme de la Jumbo-Visma et des Ineos ont fait mal à de nombreux coureurs. En difficulté depuis le début de ce Tour de France, David Gaudu est d'ailleurs passé tout proche d'être lâché à une soixantaine de kilomètres de l'arrivée. Pourtant, le Français allait mieux dans la dernière ascension et s'est longtemps accroché avec les meilleurs. Ces derniers ont franchi la ligne avec plus de cinq minutes de retard sur le vainqueur du jour Wout Poels. Le Néerlandais a abandonné Van Aert dès le pied de la dernière montée.

En ce qui concerne Tadej Pogacar et Jonas Vingegaard, ils ont été incapables de se faire craquer mutuellement. Ils ont terminé côte-à-côte en haut de Saint-Gervais. Maintenant place au repos avant la dernière semaine de ce Tour de France 2023.

Results powered by FirstCycling.com

Theo Wargnier

Actuellement en Master à l'ESJ Lille, je m'avère être un adepte du groundhopping à la recherche de grosses ambiances qui ambitionne de parcourir le globe à travers ses stades de foot. Côté maillot, je fus biberonné au chardon nancéien et au coaching de Pablo Correa. J'ai aussi grandi avec le calme d'Arsène Wenger et les tacles de Laurent Koscielny sur Canal. Mais parce qu'il n'y a pas que le football dans la vie, je vibre tout autant à encourager Thibaut Pinot dans son virage, Julia Simon devant L'Equipe, mais aussi Arthur Fils sur Eurosport.

Dernières publications

En haut