Simon Yates remporte la 14è étape du Tour de France 2019

Tour de France : victoire de Simon Yates, Alaphilippe toujours en jaune

La première étape pyrénéenne de ce Tour de France ralliait Toulouse à Bagnères-de-Bigorre et c’est Simon Yates qui s’y impose, une première pour lui dans la Grande Boucle. Julian Alaphilippe a passé une journée tranquille dans le peloton et conserve son maillot jaune.

La bonne échappée aura mis du temps à se dessiner en tête de course, mais ce sont finalement 38 coureurs qui ont fait la course en tête, en tout cas jusqu’au col de Peyresourde. Parmi les hommes de tête, des sprinteurs comme Peter Sagan, Alexander Kristoff ou Sonny Colbrelli, intéressés par le sprint intermédiaire. Du côté des baroudeurs capables d’aller au bout, on pouvait compter Lilian Calmejane, Tiesj Benoot, Tony Gallopin ou Nicolas Roche.

Simon Yates he can

Après des attaques menées par le coureur de Total-DEN ou Simon Clarke, ce sont finalement trois hommes qui vont placer l’attaque décisive : Simon Yates, Pello Bilbao et Gregor Muhlberger. Trois hommes suffisamment intelligents pour passer les bons relais et ne pas se regarder, et finalement trois hommes suffisamment costauds pour aller au bout.

A Bagnères-de-Bigorre, c’est le Britannique Simon Yates qui, au sprint, remporte sa première étape dans le Tour de France, sa sixième dans un grand tour (il a désormais gagné partout). Largué au classement général (1 heure et 8 minutes le séparait de Julian Alaphilippe ce matin au départ de Toulouse), le vainqueur du dernier Tour d’Espagne pourra se consoler avec cette victoire d’étape.

Alaphilippe au chaud et en jaune

Au chaud dans le peloton, Julian Alaphilippe n’a jamais été mis en danger. Les favoris au classement général, plus préoccupés par le chrono à Pau de demain que par l’étape d’aujourd’hui, n’avaient pas décidé de sortir les crocs.

Demain, les choses devraient néanmoins se décanter entre les tous meilleurs.

A propos de l'auteur

Fan de foot mais aussi de Serie A, je prends autant de plaisir à voir jouer Gilles Simon qu'à attendre une arrivée au sprint entre les Alpes et les Pyrénées. Talking Heads et Panetonne.

Poster un commentaire

libero Nullam elementum justo felis vulputate, elit. suscipit nunc