Cyclisme

Tour de la Provence : Iván Sosa gagne le classement général

Tour de la Provence

Deuxième course par étapes de la saison pour le peloton, et après l’Étoile de Bessèges les coureurs avaient rendez-vous en Provence. Iván Sosa s’est imposé sur le Tour de la Provence, en remportant dans le même coup l’étape reine du Mont Ventoux.

Iván Sosa maître du Ventoux

A la vue du parcours, on pouvait penser que le vainqueur de la 3e étape serait le vainqueur du classement général. En effet, avec une arrivée au Chalet Reynard, c’était de loin l’étape la plus difficile de ce Tour de la Provence. C’est le Colombien Iván Sosa (Ineos Grenadiers) qui s’est imposé et qui s’est emparé samedi du maillot de leader. Il ne l’a pas lâché et remporte donc le classement général et le classement du meilleur jeune. Son coéquipier Egan Bernal, deuxième au Mont Ventoux, termine lui à la 3e place au général.

L’autre homme fort de cette épreuve, c’est bien l’Italien Davide Ballerini (Deceuninck Quick – Step) qui a remporté les deux premières étapes. Logiquement dépossédé de son maillot sur le Mont Ventoux, il aurait même pu faire le triplé sur la dernière étape. L’arrivée à Salon-de-Provence a finalement souri à Phil Bauhaus (Bahrain – Victorious), juste devant Ballerini. Le sprinteur italien a tout de même remporté le classement par points. Quant au classement de la montagne, c’est un autre italien, Filippo Conca (Lotto Soudal), qui a pris le maillot à pois.

Julian Alaphilippe impressionne pour sa reprise

Le champion du monde était évidemment très attendu pour la reprise de sa saison. A l’attaque dès la première étape, il part en échappée à 70 kilomètres de l’arrivée avec Giulio Ciccone (Trek – Segafredo) et Gianni Moscon (Ineos Grenadiers). Les trois hommes se feront rattraper à moins de deux kilomètres de l’arrivée, mais Alaphilippe aura pavé la voie pour son coéquipier. Le lendemain, c’est une chute qui l’empêche de se mêler à la bataille pour la victoire sur un final qui pouvait lui correspondre. Mais c’est sur l’étape reine qu’il a surpris. Il a pu suivre jusqu’au bout Egan Bernal et termine troisième de l’étape. Au général, il s’intercale entre les deux membres d’Ineos pour finir deuxième.

L’autre français attendu était le champion de France Arnaud Démare (Groupama – FDJ). Après sa saison 2020 très prolifique avec 14 victoires, on pouvait espérer voir le Picard lever les bras en Provence. Deuxième de la première étape après avoir déclenché trop tôt son sprint, il est lâché dans la seconde étape et ne peut pas jouer aux avant-postes. La quatrième et dernière étape, promise aux sprinteurs, aurait pu lui sourire mais il n’a jamais pu être placé pour participer au sprint.

George Bennett champion de Nouvelle-Zélande

Après les championnats australiens la semaine dernière, ce week-end s’est déroulé les championnats néo-zélandais. George Bennett (Jumbo – Visma) s’est imposé sur la course en ligne et a fini deuxième à une seconde du vainqueur Aaron Gate (Black Spoke Pro Cycling Academy) sur le contre-la-montre. Chez les femmes, Georgia Williams (Team BikeExchange) a fait le doublé contre-la-montre et course en ligne.

La semaine prochaine, c’est le Tour des Alpes-Maritimes et du Var qui attend les coureurs, ainsi que la reprise des courses World Tour avec l’UAE Tour.

Crédit photo Une : Twitter @INEOSGrenadiers

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire