Cyclisme

Tour de Suisse – étape 2 : la victoire pour Mathieu van der Poel

Mathieu van der Poel

Après le contre-la-montre inaugural, remporté hier par Stefan Küng, le peloton avait rendez-vous avec la deuxième étape entre Neuhausen et Lachen. Au terme de cette journée, et après les 178 kilomètres parcourus, Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) s’est imposé au sprint. De son côté, Stefan Küng (Groupama-FDJ) reste en tête du classement général.

Si l’on assiste à un début de journée animé, c’est après une vingtaine de kilomètres parcourus que l’échappée se forme. Tom Bohli (Cofidis), Claudio Imhof (Switzerland), Nickolas Zukowsky et Matteo Dal-Cin (Rally Racing) prennent la fuite. Derrière, le peloton gère l’écart qui flirte avec les six minutes au maximum.

Une étape plutôt tranquille

À quarante kilomètres de l’arrivée, alors que l’écart entre l’échappée et le peloton s’est largement réduit, Tom Bohli décide de partir seul. Claudio Imhof le rejoint quelques minutes plus tard, tandis que leurs deux compères jettent l’éponge. Il reste moins de trente kilomètres à parcourir quand le peloton commence à s’activer. L’équipe BikeExchange de Michael Matthews est à la manœuvre.

Claudio Imhof est seul en tête à moins de vingt kilomètres de l’arrivée, et le peloton revient à moins d’une minute du Suisse. Dans la dernière difficulté du jour, le Litschstrasse, Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) passe à l’offensive. De son côté, Mathieu van der Poel semble en difficulté mais s’accroche.

Première pour van der Poel

À l’inverse, Michael Matthews et Stefan Küng sont notamment distancés. C’est à trois kilomètres de l’arrivée que Mathieu van der Poel tente sa chance. Maximilian Schachmann (Bora-Hansgrohe) revient sur le Néerlandais. Mais ce dernier lance son sprint à 300 mètres de la ligne et peut s’imposer pour la première fois de sa carrière sur le Tour de Suisse.

Derrière, les coureurs se disputent les places d’honneur. Et, pour une petite seconde d’avance sur Julian Alaphilippe, Stefan Küng conserve son maillot jaune.

Crédit photo : Getty Images
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire