6 Nations

Tournoi des 6 Nations (J1) : L’Angleterre déjà au top !

On l’attendait avec impatience le retour du Tournoi des 6 Nations, ce doux parfum de rugby international, avec toujours un petit espoir du réveil du XV de France pour (enfin) rivaliser avec les autres nations de l’hémisphère Nord.
Las, les Tricolores semblent encore en retard par rapport à leurs homologues, et font preuve d’une fébrilité importante, au contraire d’une Angleterre déjà impressionnante de maturité et de puissance.

 

L’équipe du week-end : L’Angleterre se positionne déjà pour la Coupe du Monde

Le premier choc de ce Tournoi a accouché d’une impressionnante partie de la part de nos voisins d’outre-Manche : les Anglais, mêlant puissance, vivacité et sens tactique, ont littéralement assommé les Irlandais, à l’Aviva Stadium qui plus est !
Avec une ligne de 3/4 de gala, et un Henry Slade auteur d’un doublé, les sujets de Sa Majesté repartent avec une victoire convaincante 32-20, et se positionnent déjà comme de sérieux prétendants à la victoire finale, au Grand Chelem, mais aussi et surtout à la Coupe du Monde !
Seule ombre au tableau, la blessure de Maro Itoje, l’un des hommes de base du pack d’Eddie Jones, qui serait touché au niveau du genou.

 

Le joueur du week-end : Blair Kinghorn (Ecosse)

21 ans seulement, des pattes malgré un physique de déménageur et un sens du jeu inné : Blair Kinghorn a marqué de son empreinte la rencontre entre l’Ecosse et l’Italie, en inscrivant pas moins de 3 essais !
Le jeune ailier a fait parler la poudre suite à de belles combinaisons, que ce soir à la réception d’un coup de pied lumineux de Finn Russell, d’un renversement parfait de Greig Laidlaw, ou d’un relais plein de promptitude suite à une belle percée de Ritchie, le 3ème ligne écossais.
Au final, le joueur a déjà marqué 6 essais en seulement 8 sélections, et s’affirme comme la relève du poste au sein du XV du Chardon.

L’essai du week-end : Yoann Huget

Un peu de réconfort malgré la cruelle défaite des Français : l’essai de Yoann Huget montre qu’avec un peu de vitesse, de précision et d’envie, on peut déborder n’importe qu’elle équipe !
La séquence part d’un premier déséquilibre créé par Damian Penaud, que l’on sait vif sur les appuis : gagnant la ligne d’avantage, il permet aux Tricolores de jouer dans l’avancée et de pouvoir permettre la transformation du jeu vers l’extérieur.
Parra, Lopez, Fofana, N’Tamack touchent tour à tour le ballon, qui arrive dans les mains de Iturria, venu dans la ligne : d’une superbe passe après contact qui mobilise les deux derniers défenseurs, il ouvre le couloir à Yoann Huget qui n’a plus qu’à sprinter pour aplatir en coin.
Un vrai essai en première main ou presque, comme aux plus belles heures du XV de France !

On a aimé : 2 sur 3 pour les équipes françaises

Le XV de France Féminine et les U20 tricolores maintiennent leur niveau d’exigence, et remportent avec la manière leur premier match dans ce tournoi 2019 !

Honneur aux dames, qui ont atomisé leurs homologues galloises sur le score sans appel de 52-3, dans un stade du GGL Stadium de Montpellier totalement acquis à sa cause et où plusieurs joueuses évoluent, à l’image d’un Safi N’Diaye toujours aussi puissante.
9 essais au final pour les Féminines, qui démarrent fort la compétition, elles qui l’avaient remporté (et fait le Grand Chelem) l’année dernière, ne l’oublions pas !

Pour les Bleuets, la rencontre aura été un peu plus compliquée, mais la victoire est là, et bonifiée en plus : 4 essais à 1, le bonus offensif en prime, malgré le carton rouge reçu en fin de rencontre par Sacha Zegueur, le jeune joueur d’Oyonnax, pour un plaquage cathédrale.

On n’a pas aimé : La deuxième mi-temps du XV de France

Une mi-temps de feu, deux essais marqués et une victoire qui se dessinait dès la fin des 40 premières minutes : on voyait de vaillants Bleus rentrer aux vestiaires avec 16 points d’avance et surtout quelques certitudes dans leur jeu.

Mais que s’est-il passé pour que la seconde mi-temps soit aussi ratée par les Tricolores, qui s’inclinent au final 19-24, encaissant ainsi un 24-3 en 40 minutes ?

Le délitement du jeu des Bleus pose ainsi question, surtout à quelques jours d’affronter le favori du Tournoi, l’Angleterre, chez elle à Twickenham : on connait cependant les Français et leur capacité à répondre présent lorsqu’ils sont dos au mur…

Mais auront-ils les armes pour se hisser au niveau de leurs adversaires, avec probablement 3 absents (Marchand, Atonio et Fofana) et surtout leurs vieux démons qui les poursuivent depuis tant de temps ?
Rien n’est moins sûr.

Les résultats de la première journée du Tournoi : 

France 19 – 24 Pays de Galles

Ecosse 33 – 20 Italie

Irlande 20 – 32 Angleterre

Le classement : 



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
accumsan libero eleifend Aliquam ante. commodo ultricies