Ça roule…

Troisième victoire d’étape de Caleb Ewan

Et de trois pour Caleb Ewan
Le Tour de France se concluait avec une étape de plaine entre Rambouillet et Paris. Sur les Champs-Elysées, on n’a pas échappé à un sprint massif avec le troisième succès de Caleb Ewan (Soudal Lotto).

Comme tous les ans, les premiers kilomètres en direction de Paris ont été une longue parade emmenée par l’équipe Ineos. La formation a pu en profiter pour célébrer la victoire d’Egan Bernal.

Certes, il y avait bien deux petites bosses qui ont permis à Wellens et à Offredo de prendre les derniers points.

Ensuite, le peloton a accéléré crescendo en direction de la capitale en passant notamment par le Musée du Louvre.

Dès le premier tour, on a assisté à des offensives. Les équipes des sprinteurs ont été sur leurs gardes. Quatre coureurs ont réussi à prendre une vingtaine de secondes sur un peloton très étiré : Tratnik (Bahrain Merida), Fraile (Astana), Scully (EF Education First) et Politt (Katusha).

Ensuite, Tratnik s’est retrouvé tout seul à 14 kilomètres de l’arrivée que l’avance des fuyards n’était plus que de dix secondes. Mais, le rouleur Slovène a été vite avalé par le peloton.

Par la suite, le peloton a roulé à vive allure sur les derniers kilomètres tandis que Colbrelli et Matthews ont subi u e crevaison.

Finalement, dans un sprint très organisé, Caleb Ewan l’a emporté en prenant l’aspiration dans les derniers mètres en passant à droite de la gauche. Dylan Groenewegen (Jumbo Visma) a pris la deuxième place.

Au classement général, Egan Bernal (Team Ineos) devient le premier Colombien à gagner le Tour de France.



Sport en directMercato Football Ligue 1

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
libero. ut commodo dolor Sed elementum consectetur