Foot US

Un dimanche en NFL – Week 10, Seattle bousculé, Deandre Hopkins sanctifié !

NFL Week 10

Seattle chute encore, les Ravens pris à leur propre jeu et Deandre Hopkins qui réalise l’action de l’année, retour sur les résultats du dimanche du NFL Week 10.

L’affiche de la semaine

Seattle Seahawks [6-3] @ Los Angeles Rams [6-3] : 16-23

Jusqu’ici brillant dans presque tous les matchs qu’il avait disputé cette saison, Russell Wilson (22/37, 248 yds, 2 INT) a flanché cette semaine face à une défense des Rams particulièrement gênante. Le favori au titre de MVP n’a jamais semblé dedans, harassé (6 sacks encaissés) notamment par un Leonard Floyd déchaîné (3 sacks, 1 fumble recouvert). Sans briller, Jared Goff (27/37, 302 yds) n’a lui pas commis d’erreurs.

Dès le début de la rencontre, Los Angeles a déroulé en attaque, profitant d’une défense de Seattle beaucoup trop laxiste. Sur leurs trois premiers drives, les Rams ont inscrit un field goal et deux TD, par l’intermédiaire de Darrell Henderson et Malcolm Brown au sol. De l’autre côté, Seattle marqua sur son premier drive puis ajouta un TD au sol (10-17). Les Seahawks eurent même l’occasion de recoller avant la pause en récupérant le ballon sur les 35 yds adverses (strip fumble de Jamal Adams), mais Russell Wilson gâcha cette munition en envoyant une horrible interception sur un lancer en mouvement. L’écart fut tout de même réduit avant de rentrer aux vestiaires grâce à un coup de pied de 61 yds de Jason Myers (13-17), mais les joueurs de Pete Carroll semblaient déjà un ton en-dessous.

La deuxième mi-temps sera l’occasion pour la défense des Rams de faire souffrir l’attaque de Seattle. Stoppant Russell Wilson sur une troisième tentative, elle permet à l’attaque de récupérer très vite le cuir et de bonifier cette possession avec un nouveau TD de Malcolm Brown (13-23). Derrière, les Seahawks ne réussiront jamais à se relancer, dérangés par une escouade californienne intraitable à l’image de la couverture sur DK Metcalf et Tyler Lockett. Un dernier field goal de Jason Myers n’y changera rien (16-23), Seattle s’incline pour la troisième fois en quatre rencontres. Retour sur terre difficile pour une franchise qui se retrouve ex-æquo avec son adversaire du soir et avec les Cardinals dans la NFC Ouest.

L’upset

Baltimore Ravens [6-3] @ New England Patriots [4-5] : 23-17

Revoilà les Patriots ! Avec une très grosse défense et un jeu de course moteur de l’attaque, New England a pris Baltimore et Lamar Jackson (24/34, 249 yds, 2 TD, 1 INT) à leur propre jeu. En face, Cama Newton (13/17, 118 yds, 1 TD) n’a eu qu’à gérer, profitant d’un énorme match de Damien Harris (22 runs, 121 yds) à la course.

Après un premier quart-temps sous une pluie battante où aucun point ne fut inscrit, les Ravens sont les premiers à frapper au tableau d’affichage. Lamar Jackson touche Willie Snead au terme d’un drive de 94 yds et plus de huit minutes (7-0), lançant un séquence où les deux franchises vont se répondre coup pour coup. Cam Newton conclut d’abord une remontée méthodique en trouvant Rex Burkead dans la endzone, avant que Baltimore ne réponde avec un field goal de Justin Tucker. Bill Belichick sort alors un jeu surprise lorsque les Patriots arrivent aux portes de la Redzone, avec une passe du receveur Jakoby Meyers pour Rex Burkhead qui signe un doublé (10-13). Lamar Jackson aura l’occasion de repasser devant avant la pause mais se fera intercepter par JC Jackson juste avant la pause.

Dès le retour des vestiaires, New England enfonce le clou et accroît son avance sur une course de Cam Newton qui vient conclure un drive éclair (quatre jeux) marqué par deux courses longues de Damien Harris (20-10). Baltimore ne répond pas et les Patriots aggrave la marque avec un field goal pour prendre treize points d’avance (23-10). Willie Snead signera bien un doublé sur le drive suivant (23-17), mais la défense de New England va ensuite mettre le verrou jusqu’à la fin de la rencontre. Baltimore s’incline donc et prend un sérieux retard sur les Steelers dans l’AFC Nord et voit la meute de prétendants aux playoffs revenir sur eux.

Le match à revoir

Buffalo Bills [7-3] @ Arizona Cardinals [6-3] : 30-32

Le match de la semaine, l’action du mois et peut-être même le match de l’année. Au terme d’une rencontre disputée de bout en bout où les deux franchises se sont rendues coup pour coup, Arizona a arraché la victoire suite à une action complètement folle qui a vu Deandre Hopkins (7 rec, 127 yds, 1 TD) attraper une passe désespérée de Kyler Murray (22/32, 245 yds, 1 TD, 1 INT + 11 runs, 61 yds, 2 TD).

Le premier acte est accrochée, mais ce sont bien les Bills qui tirent leur épingle du jeu. Après avoir encaissé un field goal en ouverture, Buffalo réplique avec un trick play qui voit Josh Allen (32/49, 284 yds, 2 TD, 2 INT) recevoir une passe de son receveur Isaiah McKenzie pour le TD (7-3). Les deux franchises s’échangent ensuite des field goals, et à ce petit jeu les Bills augmentent légèrement leur avance juste avant la pause (16-9). Les joueurs de Sean McDermott sont appliqués défensivement et contiennent parfaitement Deandre Hopkins, clé de voûte de l’attaque des Cardinals.

Au retour des vestiaires, Buffalo poursuit sa marche en avant et provoque un fumble de Kenyan Drake sur le premier jeu offensif d’Arizona en seconde période. Josh Allen n’a ensuite besoin que de quatre actions pour trouver Cole Beasley et donner un peu plus d’air aux siens (23-9). Les Cardinals sont en dedans et ne semblent pas vraiment en mesure de réagir. Du moins c’est ce que l’on pense avant que Kyler Murray ne sonne la révolte dans le camp des locaux. La jeu à la passe s’installe, et Murray s’en va conclure lui-même avec ses jambes (23-16). La défense réussit ensuite à arrêter rapidement les Bills, qui manquent leur punt et offre une position de field goal facile à leurs adversaires (23-19). L’escouade défensive remet le couvert sur le drive suivant en interceptant Josh Allen, et en seulement une minute Arizona trouve le chemin de la endzone avec un drive construit uniquement au sol (23-26). En un quart-temps, les Cardinals ont renversé le score.

Aucune équipe n’arrive à prendre le dessus pendant plus de dix minutes, offrant à la fin de match une atmosphère irrespirable. Buffalo récupère le cuire avec 3min35 au chrono, et les Bills vont remonter le terrain grâce à un Josh Allen distribuant méthodiquement le ballon. L’horloge est parfaitement utilisée, et Allen se connecte finalement avec Stefon Diggs à trente secondes du terme pour prendre un avantage que les Bills pensaient décisif (30-26). Pensait oui, car l’improbable va se réaliser. Après s’être approché de la mi-terrain, Kyler Murray envoie une tentative presque désespérée vers la endzone au terme d’un roll incroyable. Deandre Hopkins est visé mais est parfaitement couvert par deux défenseurs des Bills. Pourtant, l’ancienne star de Houston va réaliser le catch de l’année entre ses deux vis-à-vis et offrir la victoire aux Cardinals au buzzer. Tout simplement grandiose.

La perf’ de la semaine

Tampa Bay Buccaneers [7-3] @ Carolina Panthers [3-7] : 46-23

Après la correction reçue contre les Saints la semaine dernière, Tampa Bay se devait de réagir. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les coéquipiers de Tom Brady (28/39, 341b yds, 3 TD) n’ont pas fait dans la dentelle. L’attaque a littéralement roulé sur les Panthers (544 yds, 5 TD) à l’image d’un Ronald Jones conquérant et efficace au sol (23 runs, 192 yds, 1 TD). Malgré l’absence de Christian McCaffrey, la défense eut plus de mal à contenir Carolina, mais les hommes de Matt Rhule ne purent pas suivre le rythme offensif imposé par les floridiens. Les Buccaneers ont été touchés mais ne sont absolument pas coulés.

Les autres résultats

Cette semaine, les Cowboys [2-7], les Chiefs [8-1], les Falcons [3-6] et les Jets [0-9] étaient au repos.

Redzone, 1ère Partie

Washington Football Team [2-7] @ Detroit Lions [4-5] : 27-30
Jacksonville Jaguars [1-8] @ Green Bay Packers [7-2] : 20-24
Philadelphia Eagles [3-5-1] @ New York Giants [3-7] : 17-27
Houston Texans [2-7] @ Cleveland Browns [6-3] : 7-10

Pour son retour en tant que titulaire, Alex Smith a fait tout son possible pour aider une Football Team incapable d’avancer au sol, mais n’a pas pu empêcher Detroit de s’imposer à la dernière seconde sur un field goal de 59 yds de Matt Prater. Green Bay s’est de son côté fait très peur face à des Jaguars accrocheurs. La franchise du Wisconsin a eu du mal à exister en attaque, notamment au sol, mais s’en sort finalement grâce à un TD de Davante Adams en fin de rencontre. Les Giants se sont eux imposés face aux Eagles enchaînant une troisième victoire de rang et se relançant dans la course à la NFC Est, tandis que les Browns sont venus à bout des Texans dans un match qui manquait de spectacle et de dramaturgie.

Redzone, 2e Partie

Los Angeles Chargers [2-7] @ Miami Dolphins [6-3] : 21-29
San Francisco 49ers [4-6] @ New Orleans Saints [7-2] : 13-27
Denver Broncos [3-6] @ Las Vegas Raiders [6-3] : 12-37
Cincinnati Bengals [2-6-1] @ Pittsburgh Steelers [9-0] : 10-36

Avantage Tua Tagovailoa dans son premier duel en carrière contre Justin Herbert. Grâce à une défense solide et des équipes spéciales opportunistes, le lanceur de première année n’a eu qu’à gérer pour valider le succès de sa franchise. Prime également à la défense du côté de la Nouvelle Orléans dans la victoire des Saints face aux 49ers. Les joueurs de Sean Payton ont su verrouiller et s’appuyer sur Alvin Kamara de l’autre côté du terrain pour s’imposer. À noter la sortie sur blessure de Drew Brees à la mi-temps, remplacé par Jameis Winston. Enfin, les Raiders n’ont fait qu’une bouchée des Broncos, profitant des nombreuses erreurs de Denver, tandis que les Steelers n’ont pas eu à s’employer pour battre Cincinnati et rester invaincus.

Rendez-vous cette nuit à 2h15 pour un Monday Night Football entre Vikings et Bears qui viendra conclure cette dixième semaine de compétition.

Crédits Photo en Une : CBS Sports



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
id suscipit dapibus venenatis amet, odio ut ultricies ipsum efficitur. pulvinar lectus