Foot US

Un dimanche en NFL – Week 7, Seattle tombe, Pittsburgh résiste

NFL Week 7

Les Steelers toujours invaincus contrairement à Seattle, San Francisco et Tampa Bay en démonstration et Cleveland vainqueur au bout du suspens, c’est dans le résumé du dimanche du NFL Week 7.

L’affiche de la semaine

Pittsburgh Steelers [6-0] @ Tennessee Titans [5-1] : 27-24

Dans ce choc entre les deux dernières équipes encore invaincues en AFC, ce sont les Steelers qui se sont adjugés la rencontre. Les joueurs de Mike Tomlin se sont imposés sur le fil, alors même qu’ils avaient largement menés pendant une bonne partie de la rencontre. En effet, Pittsburgh a rapidement pris l’avantage, et le début de match fut même à sens unique. Les jaunes et noirs ont su alterner jeu aérien et jeu de course pour avancer tout en contrôlant le chronomètre, et cela s’est rapidement ressenti au tableau d’affichage. En une mi-temps, Ben Roethlisberger (32/49, 268 yds, 2 TD, 3 INT) trouva par deux fois Diontae Johnson (9 rec, 80 yds, 2 TD) dans la endzone, tandis que Benny Snell et Chris Boswell rajoutaient respectivement un TD au sol et un kick.

En face, Tennessee avait toutes les peines du monde à produire du jeu offensivement. Avec un Derrick Henry (20 runs, 75 yds, 1 TD) parfaitement contenu au sol, les Titans durent s’en remettre au jeu de passe face à une défense pennsylvanienne parfaitement réglée. À la pause, Ryan Tannehill (18/30, 220 yds, 2 TD) a inscrit un TD en trouvant Corey Davis, mais la franchise de Nashville est largement derrière au tableau d’affichage (24-7).

Si Chris Boswell fera légèrement grossir cette avance au retour des vestiaires (27-7), la tendance va clairement s’inverser en seconde période. Grâce à un très gros jeu d’AJ Brown – une réception se transformant en TD de 73 yds – Tennessee se relance dans cette rencontre. Sur le drive suivant, la défense parvient à intercepter Ben Roethlisberger, et Stephen Gostkowski réussit une tentative de field goal pour ramener les siens à dix points. Pittsburgh est en train de perdre pied, et les Titans vont rapidement en profiter. En délicatesse au sol, la franchise de Nashville voit Derrick Henry être à nouveau impactant au sol, et ce dernier réussit même à trouver le chemin de la endzone. 27-24, nous aurons une fin de match à suspens.

Les Steelers décident alors de poser le jeu pour manger l’horloge, et sortent un drive de huit minutes. Toutefois, cette offensive se conclut par une interception pour Big Ben, qui offre une balle d’égalisation ou une balle de match aux Titans. Tennessee progresse bien et se retrouve en position de field goal, mettant la prolongation au bout du pied de son kicker. Malheureusement, Gostkowski va complètement manquer sa tentative, envoyant le cuir trop à droite, ce qui scellera le sort de la rencontre. Pittsburgh s’impose, et est désormais la seule équipe encore invaincue dans la Conférence Américaine.

L’upset

Seattle Seahawks [5-1] @ Arizona Cardinals [5-2] : 34-37 (OT)

Coup d’arrêt pour Seattle au terme d’un match fou face à un rival de division. Jamais menés dans cette rencontre, les joueurs de Pete Carroll finirent par se faire rattraper en fin de rencontre, puis s‘inclinèrent en prolongations face aux Cardinals d’un Kyler Murray inspiré (34/48, 360 yds, 3 TD, 1 INT + 67 yds, 1 TD au sol). Pourtant, dans un début de match très rythmée, ce sont bien les Seahawks qui prennent les devants. Après avoir trouvé son go-to-guy du soir, Tyler Locket (15 rec, 200 yds, 3 TD), absolument monstrueux dans cette rencontre, pour ouvrir le score, les Seahawks profitent d’un kick de Jason Myers pour prendre dix points d’avance (10-0).

Arizona réagit grâce à Kyler Murray et Deandre Hopkins, avant que ce dernier ne se rendre coupable d’un fumble quelques minutes plus tard. Entre-temps, Seattle a rajouté un field goal (13-7), et se retrouve en position pour faire le trou. Toutefois, Russell Wilson va se faire intercepter et Budda Baker frôlera le Pick-6, passant à un retour fou de D.K Metcalf de rentrer dans la endzone. Néanmoins, Arizona ne réussira pas à capitaliser, et Seattle punira ce manque de réalisme avec un drive de 97 yds conclu par Carlos Hyde au sol (20-7).

Cependant, les deux équipes ont décidé de se rendre coup pour coup dans ce premier acte, et Arizona répond immédiatement grâce à Christian Kirk à la réception. De quoi inquiéter Seattle ? Pas vraiment, car Russell Wilson trouve Tyler Lockett pour son deuxième TD de la soirée. Zane Gonzalez transformera un field goal juste avant la pause, et les Seahawks rentrèrent aux vestiaires avec dix points d’avance (27-17).

Après la pause, le à toi à moi continue entre les deux rivaux de la NFC Ouest. Si Kyler Murray marque au sol, Tyler Lockett lui répond un peu plus tard pour son troisième TD du jour. Seattle tient son avance, et aborde même les cinq dernières minutes avec dix points d’avance. Arizona doit sortir le grand jeu, et c’est exactement ce qui va se passer. Kyler Murray se connecte avec Christian Kirk pour ramener les siens à trois points, puis Zane Gonzalez égalise sur le gong sur une tentative de 44 yds. Overtime.

Si le scénario du match était déjà fou, il le sera encore plus dans le temps supplémentaire. Seattle démarre avec le ballon, mais est obligé de rendre le cuir très rapidement après que Russell Wilson ait encaissé un sack sur troisième tentative. Arizona a le ballon de la gagne, mais même si Kyler Murray place parfaitement son kicker, ce dernier manque sa tentative à 41 yds ! Deuxième tentative pour Russell Wilson, mais le favori au titre de MVP va se faire intercepter ! Nouvelle chance pour les Cardinals de remporter la partie, avec cette fois-ci une tentative de 44 yds pour Zane Gonzalez. Le kicker ne se loupera pas et offrira la victoire aux siens, provoquant la première défaite de Seattle dans cet exercice 2020.

Le match à revoir

Cleveland Browns [5-2] @ Cincinnati Bengals [1-5-1] : 37-34

Dans un duel entre deux quarterbacks en forme, ce sont les Browns et Baker Mayfield (22/28, 297 yds, 5 TD, 1 INT) qui l’ont emporté sur le fil. Auteur d’un match plein, il a su corriger le tir après une entame manquée pour offrir la victoire à sa franchise dans les ultimes secondes. Cincinnati a longtemps fait la course en tête grâce à un Joe Burrow (35/47, 406 yds, 3 TD, 1 INT) toujours plus impressionnant au fur et à mesure des semaines, mais aura donc craqué en fin de rencontre.

Cleveland aura dû batailler, après trois quart-temps où les joueurs de Kevin Stefanski ne réussirent pas à prendre l’avantage. La décision se fit au terme d’un quatrième quart-temps riche en TD, cinq au total, alors que les Bengals pensaient tenir un deuxième succès cette saison. Cincinnati menait en effet à quelques minutes du terme, mais Baker Mayfield réussira à remonter 75 yds en quatre passes pour finalement se connecter avec Donovan People-Jones pour la victoire. Renversant.

La perf’ de la semaine

Tampa Bay Buccaneers [5-2] @ Las Vegas Raiders [3-3] : 45-20

Si vous cherchez la meilleure équipe de la Conférence Nationale, elle se trouve peut-être du côté de Tampa Bay. Opposés aux Raiders dans le Gruden Bowl, les Buccaneers ont croqué leurs adversaires. Derrière un Tom Brady en grande forme (33/45, 369 yds, 4 TD +1 TD au sol), l’attaque a déroulé et n’a laissé aucune chance à Las Vegas de suivre le rythme. Avec une des meilleures défenses de la ligue et une attaque capable de coup d’éclat comme celui-ci, Tampa Bay est injouable. Surtout que ce collectif semble trouver ses automatismes au fur et à mesure que les semaines avancent, de quoi faire peur à toute la ligue.

Les autres résultats

Cette semaine, les Colts [4-2], les Dolphins [3-3], les Ravens [5-1] et les Vikings [1-5] étaient au repos.

Redzone, 1ère Partie

Detroit Lions [3-3] @ Atlanta Falcons [1-6] : 23-22
Carolina Panthers [3-4] @ New Orleans Saints [4-2] : 27-24
San Francisco 49ers [4-3] @ New England Patriots [2-4] : 33-6

Les semaines se suivent et Atlanta trouve toujours un moyen de inattendu pour réussir à perdre. Face aux Lions, les Falcons étaient menés 16 à 15 en fin de match, mais n’avait qu’à faire tourner l’horloge pour frapper un field goal et l’emporter. Toutefois, Todd Gurley marqua sans le vouloir, et Matthew Stafford mena ensuite le drive de la victoire jusqu’au bout pour permettre aux Lions de l‘emporter. Du jamais vu.

Du côté de leurs rivaux de la NFC Sud, les Saints se sont imposés d’une courte tête face aux Panthers. Les deux équipes se sont rendues coup pour coup et Carolina auraient pu l’emporter, mais la tentative de 65 yds de Joey Slye (potentiel record en NFL) fut légèrement trop courte. Enfin, les 49ers ont roulé sur des Patriots incapables de développer du jeu en attaque. San Francisco a notamment pu compter sur 3 TD au sol de Jeff Wilson, tandis que Jimmy Garoppolo n’a pas franchement impressionné pour son retour à Foxborough.

Dallas Cowboys [2-5] @ Washington Football Team [2-5] : 3-25
Green Bay Packers [5-1] @ Houston Texans [1-6] : 35-20
Buffalo Bills [5-2] @ New York Jets [0-7] : 18-10

Rien ne va cette saison pour Dallas, qui s’est lourdement incliné face à Washington. La Football Team n’a jamais été inquiétée dans ce match, les Cowboys ayant enchaîné les erreurs et les approximations. À noter qu’Andy Dalton a dû laisser sa place suite à un choc avec Jon Bostic, et que Ben DiNucci l’a remplacé. Pas plus de réussite pour les Texans, qui n’y ont jamais vraiment cru face aux Packers. Submergés en première période, les coéquipiers de Deshaun Watson ont sauvé la face après la pause mais n’ont pu éviter une sixième défaite cette saison. Défaite également pour les Jets qui poursuivent leur série noire. New York menait pourtant 10-0 en début de rencontre, mais le kicker Tyler Bass a inscrit six field goals pour Buffalo afin d’offrir le succès à des Bills loin d’être rassurants.

Redzone, 2e Partie

Jacksonville Jaguars [1-6] @ Los Angeles Chargers [2-4] : 29-39
Kansas City Chiefs [6-1] @ Denver Broncos [2-4] : 43-16

Ça y est, Justin Herbert tient son premier succès en NFL ! Jouant juste, il a su sortir son équipe d’un potentiel piège face à des Jaguars accrocheurs. De leur côté, les Chiefs n’ont pas tremblé face aux Broncos et se sont largement imposés. Même si Patrick Mahomes n’était pas dans un grand soir, les champions en titre ont pu s’appuyer sur une défense en démonstration et des équipes spéciales décisives sous une légère poudre blanche qui recouvrait partiellement Mile High.

À l’issue de ce NFL Week 7, Pittsburgh est la seule franchise encore invaincue de toute la ligue, prenant la tête en AFC. De l’autre côté les Seahakws ne sont plus les seuls leaders de la Conférence Nationale après leur revers contre les Cardinals, et doivent partager le trône avec les Packers et les Bears, qui affrontent les Rams ce soir dans le Monday Night Football.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
dapibus sed ante. Praesent amet, Praesent