Rugby

Un dimanche en Top 14 (J12) : que des victoires à la maison pour ce Boxing Day version rugby !

Période toujours particulière, ces quelques jours après les fêtes de fin d'année sont l'occasion pour le rugby français de bénéficier d'une très belle exposition dont ont profité nos clubs tricolores pour nous offrir un très beau spectacle et de très beaux affrontements. Impitoyables à domicile, les locaux ont été à la fête ce dimanche malgré des matchs souvent très disputés et serrés jusque dans les derniers instants.

 

Le match du week-end: le RCT vainqueur du choc de la journée face à l'ASM

C'était à coup sur la plus belle affiche de la journée à Mayol entre des Toulonnais auteurs d'un bon début de saison et des Auvergnats plus hésitants pour le début de ce Top 14.

Le début de la rencontre est pour le moins compliqué pour les joueurs de la rade, trop souvent sanctionnés et menés 9-0 après un peu plus de vingt minutes de jeu sur trois pénalités signées Sébastien Bezy. La réaction des hommes de Patrice Collazo ne se fait pas attendre plus longtemps et c'est l'homme du week-end, le néo-international Gabin Villière qui va sonner la charge avec deux essais inscrits avant le retour aux vestiaires, tous deux transformés par un Louis Carbonel efficace hier soir.

De retour des vestiaires, la réaction de Clermont va se faire attendre malgré un RCT réduit à 14 après l'exclusion temporaire de Tolofua, mais c'est finalement Louis Carbonel qui va se charger d'alourdir la marque par deux fois grâce à des pénalités avant que ce même Gabin Villière ne se charge de sceller définitivement le match grâce à un troisième essai synonyme de triplé.

Score final 27-9 dans un choc du week-end qui aura d'abord offert du suspense avec que Villière ne se charge de la sanction adressée aux visiteurs. Le RCT empoche donc le bonus et se replace à la quatrième place du Top 14, à six points du leader rochelais avec un match en retard pour les joueurs de la rade. Clermont stagne à la septième place mais pourra, à la faveur de ses deux matchs en retard, recoller au peloton de tête.

 

L'homme du week-end: Gabin Villière (RCT) ne cesse de grandir

On l'avait vu faire ses premiers pas sous le maillot du XV de France il y a quelques semaines, Gabin Villière a franchi un nouveau cap ce week-end en Top 14. Auteur d'un magnifique triplé, il est bien évidemment l'artisan de la victoire des joueurs de la rade qui peuvent s'appuyer sur ce jeune prometteur. Vif, altruiste et terriblement efficace, la vitesse d'exécution et son intelligence de jeu peuvent le mener loin, très loin.

 

L'essai du week-end : Antoine Dupont (Stade Toulousain), encore et encore

Il aurait parfaitement pu mériter le titre d'homme du week-end tant il a pesé sur la rencontre et le succès du Stade Toulousain face à l'UBB, mais le tacticien du XV de France est également l'auteur de l'essai signature de ce fabuleux week-end de Top 14. Après un temps de jeu sur la ligne médiane, le fantastique ouvreur toulousain raffute, un, deux joueurs et se crée une magnifique ouverture dans la défense bordelaise. En duel avec un arrière de l'UBB, son cadrage débordement est tout simplement parfait et il vient inscrire le plus bel essai du week-end, et peut-être le plus beau de sa jeune carrière.

 

On a aimé: La Rochelle toujours aussi impeccable à Deflandre – Une Section Paloise résiliente se donne de l'air 

C'est ce que l'on appelle une vraie forteresse imprenable, Marcel Deflandre est devenue au fil des années une antre impénétrable pour les joueurs de La Rochelle. Et pourtant, le MHR, en difficulté au classement, a bien cru pouvoir déranger les plans des Rochelais. Devant en début de match (6-3) grâce à deux pénalités de Bouthier, et à 15 contre 14 après l'exclusion de Skelton pour les locaux, le MHR va se montrer impuissant, inquiétant et concéder finalement un revers assez large (22-9) face à des Rochelais héroïques. Le MHR inquiète, glisse au classement et est maintenant à un point de la place de barragiste. Les trois matchs de retard pourraient leur sourire, mais face à des Rochelais en tête du classement, Montpellier n'a jamais vraiment impressionné.

  • La Section Paloise sur le gong

Dans une des rencontres les plus serrées du week-end, c'est la Section Paloise qui a rassuré tous les suiveurs en s'imposant au finish face au Stade Français. Devants rapidement dans la rencontre grâce à un essai de Fumat, les Palois subissent et se font punir par un magnifique d'Etien à la suite d'une chandelle, ainsi que par un Segonds métronome au pied, 13-10 pour les Parisiens à la mi-temps.

Les Palois reviennent devant au retour des vestiaires avec deux pénalités de Hastoy, mais un nouvel essai d'Etien combiné au carton rouge infligé au Palois Pesenti va compliquer la tâche des locaux. C'est le moment que va choisir Lester Etien pour inscrire son dernier essai pour un triplé qui donne huit points d'avance aux visiteurs. Réduits à 14 avec le carton jaune infligé à Kremer, le Stade Français concède d'abord une pénalité avant que Lespiaucq-Brettes ne se charge d'égaliser juste avant la sirène et que l'ouvreur Hastoy ne donne le victoire aux siens sur la transformation (29-27).

Très belle performance de Palois qui ont su persévérer pour décrocher une victoire qui va compter dans la course au maintien. Pour les Parisiens, le bonus est dans la poche mais les regrets sont dans les têtes pour un succès qui aurait pu les rapprocher du Top 3 de ce Top 14.

On n'a pas aimé: Agen s'enfonce encore et encore

Bons derniers, les Agenais arrivaient avec très peu d'espoir du côté de l'Arena du Racing 92. C'est très rapidement que les Racingmen ouvrent le score, avant une réponse des Agenais. Un essai transformé et un pénalité plus tard et les visiteurs croient pouvoir accrocher les franciliens, en vain… C'est une vague ciel et blanc qui déferle ensuite  avec pas moins de trois essais dans les quinze minutes avant la mi-temps pour les locaux qui virent aux vestiaires avec quatorze points d'avance. Au tour ensuite de Teddy Thomas, Joseph et Diallo d'alourdir la marque face à des Agenais réduits à quatorze en fin de match après le carton jaune infligé à Yameogo. Score final 45-10 et une nouvelle défaite qui enterre Agen dans les profondeurs du classement de ce Top 14.

Crédits Photo: Sud Ouest

 

Les résultats de la J12 :

 

Le classement du Top 14 :

 

Crédits Image à la Une: L'Equipe

Dernières publications

En haut