Un final corsé en direction de L’Aquila

La septième étape de ce 102e Giro aura un profil vallonné entre Vasto et L’Aquila sur 185 kilomètres. Certes, il n’y aura qu’une seule difficulté répertoriée mais le final sera très casse-patte.


L’étape commencera en bord de mer, jusqu’à Ortona. Ce sera dans cette ville qu’il y aura le premier sprint intermédiaire. Puis, les coureurs renteront dans l’intérieur des terres avec des routes usantes avec un long faux-plat montant vers Arielli. Puis, il y aura des ascensions à Ripa Teatina pour le second sprint intermédiaire et à Chieti.


Ensuite après une trentaine de kilomètres tout plats en direction de Popoli, les coureurs emprunteront une ascension de 8,8 km à 5,6 % en direction de Svolte di Popoli. Cette ascension de deuxième catégorie aura de jolis pourcentages pour faire une belle sélection dans le peloton.
Sur le plateau menant à L’Aquila, aucune ascension répertoriée mais ce ne sera pas facile avec de longues lignes droites.


À 9 kilomètres de l’arrivée, le parcours quittera la route ss. 17 pour bifurquer sur l’ascension de la Via della Polveriera, un petit raidard à 5 % avec un passage à 9 %. Ce sera surtout le pied de cette montée qui sera difficile puisque le sommet vers Torrione sera plus roulant. La dernière descente vers le centre de L’Aquila se concluant sur un virage serré à droite.


À 1.500 mètres de l’arrivée, la route se redressera à nouveau à une pente moyenne de 7%, avec un passage à 11% après un lacet. Enfin, la dernière ligne droite sera longue 450m à 7% de moyenne dans la cité durement touchée le violent séisme survenu le 6 avril 2009. Ce sera donc un final pour les puncheurs où les prétendants vont devoir se montrer prudent pour éviter de perdre du temps.

Les vainqueurs à L’Aquila :

1914 : Luigi Lucotti 🇮🇹
1924 : Giuseppe Enrici 🇮🇹
1935 : Gino Bartali 🇮🇹
1936 : Gino Bartali 🇮🇹
1950 : Giancarlo Astrua 🇮🇹
1954 : Carlo Clerici 🇨🇭
1965 : Guido Carlesi 🇮🇹
2005 : Danilo Di Luca 🇮🇹
2010 : Evgeni Petrov 🇷🇺

Photo : Giro d’Italia

A propos de l'auteur

Grand fan de sport depuis de nombreuses années en passant par Franck Vandenbroucke, Michael Jordan, Roger Federer et Ayrton Senna.

Commentaires

Poster un commentaire

nunc adipiscing ante. in velit, vel, efficitur.