Un Milan – San Remo sans saveur et la fin de Tirreno : retour sur la semaine cycliste

0
Vincenzo Nibali (Bahrain), vainqueur de Milan - San Remo, est notre homme fort de la semaine. Crédit : Marco Bertorello AFP.
Ligue 1

Pas forcément beaucoup de spectacle sur les routes cette semaine, du moins en World Tour. Tirreno – Adriatico rendait son verdict avec un sprint et un chrono, alors que Milan – San Remo n’a pas délivré un spectacle fou. Quelques courses continentales avec Nokere, Handzame et Denain. Voici nos tops et flops de la semaine.

Vincenzo Nibali (Bahrain), vainqueur de Milan – San Remo, est notre homme fort de la semaine. Crédit : Marco Bertorello AFP.

Top coureurs

Vincenzo Nibali (Bahrain Merida)
Il a finalement été le seul, ou presque, à tenter de bouleverser Milan – San Remo, et il a été récompensé. Vincenzo Nibali, qu’on ne présente plus, a renversé à lui seul l’armada de sprinteurs lancée à ses trousses. Après une très forte attaque dans le Poggio, il a résisté pour s’offrir une victoire qu’il n’avait encore jamais remportée. Heureusement que le Requin de Messine était là pour donner un peu de piment à cette course, bien triste cette année.

Michal Kwiatkowski (Sky)
Lui a parachevé sa victoire sur Tirreno – Adriatico en début de semaine. Après un chrono très bien maitrisé, il a conservé une avance nécessaire sur Damiano Caruso, et fait mieux que résister à son coéquipier Geraint Thomas. Michal Kwiatkowski s’adjuge sa première épreuve par étapes World Tour. Il a perdu son titre sur Milan – San Remo, avec une 11eme place, en partie due au marquage avec Peter Sagan, l’autre favori de la course.

Marcel Kittel (Katusha Alpecin)
En difficulté en début de saison, l’Allemand a parfaitement rebondi sur Tirreno. Il avait signé une première victoire qui lui avait valu d’être dans nos tops la semaine dernière, on a choisi de le remettre cette semaine, puisqu’il a remporté la dernière étape en ligne en Italie, montrant sa domination dans les sprints massifs sur cette course. On voulait donc récompenser le retour en fanfare de Marcel Kittel, même si Milan – San Remo était semble-t-il trop dur pour lui.

On n’oublie pas non plus les vainqueurs des courses d’un jour de la semaine, classées HC. A savoir, Kenny Dehaes (Aqua Protect Veranclassic), vainqueur à Denain et 6eme de la Handzame. Fabio Jakobsen (Quick Step), vainqueur de Nokere Koerse. Et enfin, Alvaro Jose Hodeg (Quick Step), vainqueur sur la Handzame. Le dernier cité a même brillé en Catalogne, mais chut, ce sera pour la semaine prochaine…

Flop coureurs

Les oreillettes
On bouleverse un peu les habitudes. Mais elles sont sans doute les principales responsables du scénario peu emballant de Milan – San Remo. Après tout, elles font partie du peloton aussi maintenant, non ? Entre la horde de sprinteurs au chaud dans le peloton, et les puncheurs qui n’osent pas tenter parce qu’ils ont un homme rapide pour leader, les oreillettes ont largement perturbé la course. Seul Vincenzo Nibali, et quelques brebis égarées, ont tenté de les mettre de côté.

Elia Viviani (Quick Step)
Il incarne parfaitement les sprinteurs présents dans le Poggio, qui n’ont pas servi à grand-chose (puisque Nibali a gagné en solitaire). Mais malgré ça, l’Italien a très vite faibli dans l’emballage final, terminant à une catastrophique 19eme place. Reste à savoir s’il s’est relâché en voyant Nibali gagner. En tout cas, avec sa bonne forme cette année, il est le symbole de l’échec de Quick Step, qui n’a finalement pesé en rien sur la course.

Julian Alaphilippe (Quick Step)
On pourrait croire à un léger acharnement sur l’équipe belge, mais en fait, lui aussi incarne tous les puncheurs muselés du peloton. Troisième l’année dernière, il n’a servi que d’équipier dans les derniers mètres, pour lancer Viviani qui avait déjà perdu. 300 kilomètres, pour ne servir à rien… On aurait aimé le voir porter des attaques dans le Poggio, mais lui aussi, il a souffert de notre flop n°1 (on imagine en tout cas). Comme pour Viviani, il paye la mauvaise stratégie de son équipe, aussi.

Top équipes

BMC Racing Team
On jongle entre la Primavera et Tirreno. Mais on voulait récompenser la prestation d’ensemble de l’équipe cette semaine. Déjà sur la course des deux mers, Rohan Dennis a encore remporté le chrono final. Mais en plus, Damiano Caruso a su résister au retour de Geraint Thomas, pour conserver sa 2eme place au général. Sinon, on peut aussi saluer la 5eme place de Jurgen Roelandts à Milan – San Remo. Le Belge semble à l’aise sur cette course, puisqu’il avait déjà fait 3eme en 2016.

Bahrain Merida
On se sentait obligé de récompenser une des rares équipes qui a joué juste sur Milan – San Remo. Avec deux cartes, Bahrain a parfaitement fait le travail. Ce même travail que quasiment aucune autre équipe n’a fait. Colbrelli bien au chaud dans le peloton, en préparation d’un éventuel sprint, Vincenzo Nibali a joué son coup à fond dans le Poggio. Une offensive récompensée par la victoire. Une leçon de vélo toute simple, que d’autres n’ont pas eu envie d’appliquer.

Flop équipes

Sky
Certes, ils ont gagné sur Tirreno. Mais leur Milan – San Remo est raté. Pas forcément dans le résultat, Kwiatkowski ayant terminé 11eme. Mais plutôt dans sa stratégie. Qu’attendait Sky pour essayer quelque(s) chose(s) pendant la course. Dénuée de sprinteurs, les Britanniques se devaient de faire exploser le peloton. Alors que le Polonais semblait muselé, pourquoi ne pas avoir envoyé Moscon ou un autre dans la bataille ? On ne comprend toujours pas.

Sunweb
Même chose que leurs homologues britanniques. Certes ils ont manqué leur Nokere Koerse, mais c’est un flop essentiellement lié à la Primavera. Où étaient-ils dans le final ? Eux avaient un sprinteur. Jouer la carte Matthews, pourquoi pas, mais ils n’ont pas montré le maillot à l’avant… Pourtant, ils étaient présents dans le peloton. Là encore, on ne sait pas ce qu’ils attendaient. Ont-ils bradé une potentielle victoire par peur d’autres adversaires ? On ne comprend pas non plus.

Rendez-vous lundi prochain, pour un nouveau point sur la semaine cycliste à venir.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here