Un nouveau duo de all-stars à New Orleans

0
Ligue 1

Totalement incroyable, « insane » comme dirait les anglais. Dans le courant de la nuit du 20 février 2017 une bombe atomique a été lancé, et je ne parle pas des dunks de Giannis Antetokounmpo durant le match opposant les deux conférences. Alors que le gros évènement de la soirée n’était autre que le All-Star Game, les Sacramento Kings ont décidé de réaliser un trade et non des moindres. En effet, les Kings ont décidé de transférer DeMarcus Cousins, après presque 7 ans de loyaux services, à New Orleans. En échange, les Kings reçoivent Tyreke Evans dont la constance n’est pas présente après une longue absence de plus d’un an, Buddy Hield le rookie de maintenant 23 ans, et Langston Galloway, ainsi qu’un premier choix de draft en 2017 (protégé si Top 3) et un deuxième choix de draft. En fin de compte, pas grand-chose au vu du grand joueur du pivot le plus dominant de la NBA. A noter que Cousins n’est pas le seul à quitter les Kings, en effet Omri Casspi a aussi été inclut dans le trade, un joueur proche du grand pivot.

Malgré le fait que le transfert de « DMC » était dans l’air depuis maintenant plusieurs années, cette rumeur a été démenti par la franchise. En effet, cette dernière a déclarée publiquement qu’elle « n’avait aucune intention de se séparer de son meilleur joueur ». D’autant plus que Cousins était soutenu par le patron de la franchise qui n’est autre que Vivek Ranadive mais aussi par Vlad Divac. C’est pourquoi ce transfert a été comme un coup de tonnerre.

Ce trade réuni maintenant deux des plus grands joueurs de la NBA, Anthony Davis et DeMarcus Cousins. La question est de savoir maintenant si cela va fonctionner. Mais avant même de s’attaquer à cela, il faut présenter DMC pour les quelques personnes qui ne le connaissent pas encore (oui oui ça existe…).

 Un Big Men aux grands talents

Né le 13 août 1990 dans l’Alabama, ce grand monsieur a aujourd’hui donc 26 ans, fait 2 mètres 11 et ne pèse pas moins de 123 kilos. Oui, c’est un bonhomme très solide. Il a été drafté le 25 juin 2010 en 5ème position par l’équipe qui a décidé de le transféré hier soir : les Kings de Sacramento. Et depuis, il domine la raquette en NBA.

Sur ses 7 années de carrière, il cumule en moyenne : 21,1 points/match, 10,78 rebonds/match ainsi qu’un pourcentage de 46% aux tirs. En plus de cela, DMC tourne en double-double sur la saison depuis maintenant 3 ans, en effet il prend en moyenne plus de 10 rebonds par match et surtout marque plus de 20 points. Deux autres joueurs seulement le font cette saison : Anthony Davis, son nouveau coéquipier, et notre chère Russel Westbrook.

La raquette la plus talentueuse de la NBA

Ce transfert réuni à présent les deux intérieurs les plus dominants en NBA, formant ainsi la raquette la plus talentueuse de la ligue. Anthony Davis, 23 ans, tourne à 27,7 pts/match et 11,9 rbds/match cette saison. C’est aussi le deuxième meilleur bloqueur de la ligue, juste derrière Rudy Gobert. Il a aussi été couronné MVP du All-Star Game hier soir en battant le record de points dans un ASG, avec ses 52 points, mais aussi champion olympique en 2012 et champion du monde en 2014. Autant dire qu’il envoie du pâté le petit jeune de 2,08m. De l’autre côté, on a DMC qui a été présenté au-dessus. Les deux couplés, à leur meneur Jrue Holiday, pourraient rouler sur la NBA si tout se passe bien.

La cohabitation des deux all-stars devraient fonctionner. Tout d’abord parce que les deux intérieurs viennent du Kentucky mais aussi parce que DeMarcus a grandi juste à côté de New Orleans et semble apprécier la ville. De plus, ce sont deux intérieurs très complets, les deux pouvant shooter à 3 points (Cousins a déjà planté 95 3 points durant cette saison avec une réussite de 35%), à mi-distance et près du cercle. Aucun problème de spacing ne devrait donc exister.

De plus, en faisant jouer Anthony Davis poste 4 et DMC sous le panier, les ailiers ne pourront pas faire grand-chose contre « The Unibrow » et sa mobilité, agilité et puissance hors norme. Cousins quant à lui domine déjà les trois quarts de pivots de la ligue sous le panier. Autant dire que le duo pour s’avérer imbattable. De plus, la venue de DaMarcus donne une assurance à l’équipe en cas de blessure de Davis, l’équipe pouvant construire d’une autre superstar. Le seul danger c’est la possibilité de DMC de quitter les Pelicans en 2018, son contrat prenant fin.

En clair, les Pelicans ont à présent toutes les cartes en mains pour se qualifier pour les playoffs et qui sait, passer même le premier tour. C’est bien ça la beauté du basket.

Kenan ZOLIC.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here