Catch

Un Royal Rumble au centre des attentions.

Alors que nous avions rendez-vous ce lundi soir pour le premier épisode annuel de Raw, c’est le prochain Royal Rumble qui a captivé les lutteurs avec une annonce et un retour pour le moins étonnant.

Alors que nous avions rendez-vous ce lundi soir pour le premier épisode annuel de Raw, c’est le prochain Royal Rumble qui a captivé les lutteurs avec une annonce et un retour pour le moins étonnant.

Nouveau participant au Royal Rumble match.

Le premier Raw de cette nouvelle décennie n’a pas épargné son lot de surprises. Il était prévu que l’actuel champion de la WWE Brock Lesnar et son manager Paul Heyman fassent une annonce. Ils ont ouvert le show en annonçant que l’ancien lutteur UFC participerait au prochain Royal Rumble (26 janvier) à la surprise générale alors que les fans s’attendaient à ce qu’il annonce sa défense de son titre lors du premier PPV de l’année.

Deux matchs de championnat, pas de nouveaux champions. 

Par la suite, Andrade a notamment défendu victorieusement son titre contre Rey Mysterio non sans l’aide de son acolyte Zelina Vega. Au sein de la soirée, dans un triple threat Tag Team Match, les Viking Raiders ont conservé leur titre par équipe face au OC et au Street Profits.

Du côté des backstage, Samoa Joe et Kevin Owens annoncent qu’ils font équipe dans le main-event avec un partenaire mystère face à Seth Rollins et ses compères de l’AOP dans le main-event. Pendant ce temps-là nous avons droit sur le ring à une confrontation entre Becky Lynch l’actuelle championne féminine de Raw et Asuka en vue de leur affrontement au Royal Rumble pour le titre.

Enfin, pour le fameux main-event prévu avec le 6 man tag team match, Kevin Owens et Samoa Joe font leur entrée et laisse place au suspense avec le retour de… BIG Show ! Il effectue donc un face-turn depuis sa dernière apparition au millième épisode de Smackdown en octobre 2018 et un heel-turn contre le New Day. Le match clôturant le show tourne au vinaigre et suite à un coup de chaise de Rollins, les trois faces remportent le match par disqualification, tout ça à un peu moins de trois semaines du premier PPV majeur de l’année qui se dessine petit à petit.

Guillaume Operto.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
libero accumsan odio Curabitur lectus commodo porta. felis leo ante. ut