Un week-end en Europe : 2 sur 3 pour les clubs français !

Avril sonne souvent avec l’heure des matchs qui commencent à compter. Toulouse, Clermont et La Rochelle jouaient leurs 1/2 finales de Champions Cup et de Challenge Cup pour essayer de rejoindre la finale et avoir ainsi la chance de remporter un trophée. Si le Stade Toulousain s’est heurté à un véritable mur irlandais du Leinster, l’ASM et les Maritimes se retrouveront en finale de la Challenge Cup !

L’équipe du week-end : le Leinster intouchable à domicile

Quelques mois plus tôt, les Toulousains avaient déjà foulé la pelouse du stade des Irlandais du Leinster, et avaient pu mesurer tout le chemin qui leur restait à parcourir avant de pouvoir rivaliser avec l’une, si ce n’est la meilleure équipe du Vieux-Continent.

L’heure de la revanche avait sonné, du moins on l’espérait côté toulousain : la grosse artillerie était de sortie, avec une charnière Bézy-Dupont et une troisième ligne à faire peur, avec un trio composé de Tekori, Elstadt et Kaino.

Hélas, toute la bonne volonté toulousaine n’a pas été suffisante face à la monstrueuse expérience des Irlandais, qui n’ont pas paru souvent en danger, et qui ont pu compter sur parfois la complaisance arbitrale, celle réservée au champion.

Une défaite 30-12, et un étrange sentiment d’impuissance mêlé à l’impression d’avoir gâché quelques bonne situations…

En finale, les joueurs de Dublin seront opposés à l’autre grosse cylindrée de cette Champions Cup, les Saracens, vainqueurs du Munster à domicile 32-16, et sérieux candidat à la victoire.

 

Le match du week-end : Clermont remporte son duel face aux Harlequins

Deuxième équipe anglaise pour les Clermontois dans ces phases finales du Challenge Cup, et deuxième victoire avec une orgie de jeu, et malgré 4 essais encaissés du côté des Jaunards !

Le jeu au pied fait souvent la différence dans ces matchs à enjeu, et les Auvergnats s’en sont très bien servi, à l’image de Morgan Parra et Camille Lopez, auteurs respectivement de 16 points et de deux drops !
Score final : 32-27 pour les hommes de Franck Azéma.

En finale, ce sont les Rochelais que les Clermontois retrouveront au St James Park de Newcastle, qui ont fait tomber les Sale Sharks 24-20, dans un match épique disputé une nouvelle fois dans un Marcel Deflandre plein à craquer !

 

Le joueur du week-end : Johnny Sexton est toujours là

C’est une véritable rengaine, un marronnier : Johnny Sexton sera-t-il à la hauteur de ces grands matchs ? Sera-t-il toujours aussi précis dans son jeu au pied et face aux perches ? Aura-t-il la même influence sur le jeu de son équipe ?

Que ce soit avec l’Irlande ou le Leinster, la réponse est évidemment un grand oui. L’ouvreur dublinois a encore fait étalage de son expérience, sans être génial comme souvent.

Un jeu au pied chirurgical, un coup d’oeil parfait, et 12 points inscrits au compteur : du grand Sexton !

L’essai du week-end : Damian Penaud régale encore

Que dire de plus sur l’ailier clermontois qui n’a pas déjà été dit ? Le Jaunard a encore été un grand artisan de la victoire de son équipe, avec un nouvel essai inscrit après une séquence parfaitement menée par les 3/4 auvergnats.

Suite à une touche perdue par les Harlequins, la gonfle est récupérée par les avants clermontois. Parra éjecte très rapidement, et Lopez aperçoit le surnombre au large, qu’un anglais essaye de couper avec une montée défensive très rapide. Une longue sautée plus tard, et voilà Fofana servi, qui lance Moala dans l’espace.

Ce dernier gagne son duel, et prend la ligne d’avantage : il sert alors Penaud, seul sur l’aile droite. Face au dernier défenseur, il joue un petit coup de pied rasant, élimine son adversaire et se rapproche de la ligne d’en-but.

Mais ce n’est pas fini ! Le numéro 14 doit encore faire un petit dribbling avant de se jeter en terre promise et porter le score à 21-3 !

On a aimé : La finale de la Challenge Cup 100% française !

Certes, aucun club français n’a rejoint la finale de la “grande” coupe d’Europe, mais il faut bien se consoler !

La Rochelle et Clermont défendront les couleurs de la France à St James’ Park en mai, et auront joué le jeu jusqu’au bout en se battant pour sortir premier des poules, puis en battant leurs adversaires lors des 1/4 et 1/2 finales.

Une 4ème finale en 7 an pour les Jaunards, qui rencontreront des novices à ce niveau.

Les Rochelais se l’étaient promis, ils l’ont fait : ils joueront une finale de coupe d’Europe avec la ferme envie de défendre leurs chances et de pourquoi pas créer l’exploit.

Rendez-vous le 10 mai prochain !

On n’a pas aimé : Les clubs français à la peine en Champions Cup

Cela reflète peut-être le niveau du rugby français actuel : un peu (loin) derrière.

Certes les Toulousains étaient présents dans ces 1/2 finales, mais n’auront pas existé face à la machine du Leinster, qui ne leur a laissé aucune chance durant cette rencontre.

Cela pose une question plus profonde sur le véritable niveau de jeu du Top 14 : il faut rappeler qu’il y a tout de même 6, voire 7 équipes françaises qualifiées chaque saison pour les poules de la Champions Cup.

Cette année, une seule aura vu les 1/2 finales…

 

Les résultats des 1/2 finales :

Champions Cup : 

Leinster 30 – 12 Stade Toulousain

Saracens 32 – 16 Munster

Challenge Cup : 

Clermont-Ferrand 32  – 27 Harlequins

La Rochelle 24 – 20 Sale

Les affiches des finales :

Champions Cup : 

Challenge Cup : 

A propos de l'auteur

Toujours à l'affût d'un résultat sportif, et toujours prêt à en parler autour d'une bonne bière ! Rugby, foot, tennis, et bien d'autres sports encore...

Commentaires

Poster un commentaire

quis libero porta. tristique commodo Curabitur