Rugby

Un week-end en Top 14 (J18) : Toulon fait tomber le Racing, le MHR retrouve des couleurs !

De la très bonne opération du RC Toulon, au grand bol d’air montpelliérain, en passant par le retour de Romain Ntamack sur les terrains, voici ce qu’il ne fallait pas rater de cette 18e journée de Top 14.

 

Le match du week-end : Le RC Toulon conforte sa 6e place face au Racing 92 !

Emmené par un Louis Carbonel de gala, le RC Toulon s’est imposé dans ce choc de la 18e journée de Top 14 face au Racing 92 (25-21). Les Varois ont confirmé leur place dans le Top 6, tandis que les Racingmen ont manqué l’occasion de décrocher la 2e place.

Pourtant, les Ciel et Blanc ont parfaitement démarré cette rencontre. Dévastateurs sur chaque impact, les hommes de Laurent Travers ont frappé les premiers par l’intermédiaire de Virimi Vakatawa, de retour sur les terrains (0-5, 8e).

Les Toulonnais n’ont pas tardé pour réagir. Baptiste Serin a rapidement joué une pénalité pour trouver Gabin Villière. L’international français a résisté au retour de Jordan Joseph pour aplatir dans l’en-but du Racing (7-5, 14e).

La suite de cette première mi-temps était laborieuse, hachée par une multitude de mêlées ratées. Grâce à la botte de Louis Carbonel, le club de la Rade menait au score à la pause (13-8).

Le jeune buteur toulonnais a été le grand artisan de cette victoire. Auteur d’un 100% au pied (7/7), le champion du monde junior a crucifié un Racing 92 bien trop indiscipliné. Dans les dix dernières minutes, les Varois ont tremblé face à des Franciliens revenus à un petit point, grâce à l’essai de Bernard Le Roux notamment (22-21, 72e).

Après deux défaites consécutives à Mayol, cette fois-ci, Toulon n’a pas craqué et l’a emporté d’une courte tête (25-21).

L’homme du week-end : Matthieu Jalibert, une première à l’arrière réussie ! 

Véritable chef d’orchestre de l’Union Bordeaux Bègles lorsqu’il est positionné en numéro 10, Matthieu Jalibert a été titularisé pour la première fois de la saison au poste d’arrière par Christophe Urios.

Le jeune international français ne s’est pas posé de question et a livré une prestation parfaite. Dans ce match laborieux face à Pau, Matthieu Jalibert a porté les Bordelais à la victoire avec 19 points inscrits (29-23). Après son faux-pas face à Brive le week-end dernier (25-23), les Girondins renouent avec la victoire et creusent l’écart sur la 7e place.

Crédits Photo : Nicolas Tucat AFP

 

L’essai du week-end : Nayacalevu – Danti, duo gagnant !

Face à Agen, le Stade Français s’est relancé dans la course aux phases finales en signant une victoire bonifiée (40-21). A la 58e minute, Waisea Nayacalevu transperce la défense agenaise avant de transmettre le ballon à Jonathan Danty, en bout de ligne. L’international français aplatit dans l’en-but et permet aux Parisiens de décrocher le bonus offensif (40-21).

On a aimé :

  • Grand bol d'air pour Montpellier face à l'ASM !

Montpellier, la bête noire de l’ASM ? Pour la deuxième fois de la saison, le MHR s’est imposé face à Clermont, en ouverture de la 18e journée de Top 14 (22-16). Cette victoire est une vraie bouffée d’oxygène pour les Héraultais qui creusent l’écart avec le bas de tableau, tandis que les Clermontois ont manqué l’occasion de se rapprocher du podium.

Les Montpelliérains ont parfaitement débuté cette rencontre grâce à l’essai d’Anthony Bouthier (10-3, 9e). Les hommes de Philippe Saint-André ont ensuite baissé de régime. Les Auvergnats en ont profité pour prendre l’avantage, par l’intermédiaire de Raka, juste avant la pause (10-13, 40e).

La seconde période peut se résumer en un duel de buteur entre Alex Lozowski pour le MHR et le Clermontois, Camille Lopez. En effet, les deux formations ont fait preuve de beaucoup d’indiscipline. Au pied, c’est l’Anglais qui a fait preuve d’une grande maîtrise avec un sans-faute, tandis que Camille Lopez a manqué deux pénalités. Ces six points laissés en route par l’ASM ont permis à Montpellier de s’imposer (22-16).

Un grand bol d'air pour le MHR !
Crédits Photo : MHR Rugby Twitter

 

  • Le retour à la compétition de Romain Ntamack !

Samedi, dans son antre d’Ernest-Wallon, le Stade Toulousain s’est imposé avec le bonus offensif, mais sans briller face à Brive (42-17). Les joueurs d’Ugo Mola ont profité de deux essais de pénalités accompagnés de deux cartons jaunes contre les Brivistes pour faire basculer ce match et conforter leur place de leader du Top 14.

L’attraction de cette rencontre était le retour à la compétition de Romain Ntamack. Le demi d’ouverture toulousain blessé à la mâchoire n’avait plus disputé le moindre match depuis le 27 décembre 2020 contre l'Union Bordeaux Bègles.

L’international français n’a pas été flamboyant. Peu en réussite dans le jeu ou face aux perches (2/4), Romain Ntamack a au moins pu retrouver des sensations et le goût de la victoire. Autre bonne nouvelle, le Toulousain fait partie du groupe de Fabien Galthié pour affronter l’Angleterre samedi prochain à Twickenham (17h45).

On n'a pas aimé : La Rochelle ne répond plus !

Deuxième défaite consécutive pour les Maritimes qui se sont inclinés sur la pelouse de Castres (22-15), lors de la 18e journée de Top 14. Après le revers face à Toulouse le week-end dernier (11-14), les joueurs de Jono Gibbes, 2e du championnat, voient le leader toulousain prendre le large. Pour retrouver des couleurs, les Rochelais auront la lourde tâche de faire un bon résultat le week-end prochain sur la pelouse de l’Union Bordeaux-Bègles.

A l’inverse, les Castrais ont enchainé une quatrième victoire de rang à domicile et peuvent toujours rêver de participer aux phases finales, à condition de frapper fort contre Pau et Toulouse, à Pierre-Fabre.

Les Castrais en pleine confiance !
Crédits Photo : Patrick Olombel

 

Les Résultats du Top 14 

Le Classement du Top 14

 

Crédits Photo Image de Une : Stade Français Twitter

 

 

Authors

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début