Rugby

Un week-end en Top 14 (J20) : le LOU croque Toulon, Bayonne et Montpellier en réussite !

De la large victoire de Lyon face au RCT, en passant par les très belles opérations de Bayonne et Montpellier en vue du maintien, sans oublier le vibrant hommage de Julien Blanc à Thomas Lacelle, voici ce qu’il ne fallait pas rater de cette 20e journée de Top 14.

Le match du week-end : le LOU ne fait qu’une bouchée d’un RC Toulon apathique !

Troisième victoire de rang pour les Lyonnais qui infligent une correction à Toulon (54-16). Pour Lyon, ce match était capital pour continuer de rêver aux phases finales du Top 14. Les hommes de Pierre Mignoni n’ont pas fait dans le détail. Avec sept essais au compteur, les Rhodaniens ont dépossédé les Varois de la sixième place, dernière place qualificative pour les play-offs.

Dès les premières minutes de cette affiche, les Lyonnais ont pris à la gorge un RC Toulon fantomatique, malgré le retour de l’enfant de la Rade, Louis Carbonel. Après plusieurs longues séquences de jeu, Colby Fainga’a a trouvé la faille et a permis à Lyon d’ouvrir la marque (5-0, 9e). Maître à jouer de cette équipe lyonnaise, Jonathan Wisniewski s’est montré impeccable au pied (24e, 29e, 39e), et a délivré une passe parfaite pour Clément Laporte qui en a profité pour inscrire son premier essai de la saison (12-0, 16e).

À la 28e minute, le centre toulonnais, Ma’a Nonu, a écopé d’un carton rouge suite à un coup de coude au visage de Jean-Marc Doussain. C’était le tournant de ce match. En effet, après cette expulsion, la domination lyonnaise était sans partage. Josua Tuisova, l’ailier rhodanien, a livré une prestation dantesque (joueur du week-end) en signant deux essais. Pierre-Louis Barassi, Colby Fainga’a et Charlie Ngatai ont conclu ce véritable festival offensif.

Le LOU a donc réalisé une superbe opération tandis que le club de la Rade a montré quelques signes d’inquiétude. Après le carton rouge de Ma’a Nonu, les hommes de Patrice Collazo ont été très friables défensivement et ont manqué de combativité.

Crédits photo : Icon Sport

Le joueur du week-end : Josua Tuisova, la puissance du LOU !

Face à son ancien club, le Lyonnais Josua Tuisova a survolé cette rencontre. Offensivement, l’ailier au physique de déménageur, a inscrit un doublé face au RC Toulon, et a parfaitement servi Charlie Ngatai pour son essai. Placé par Pierre Mignoni en numéro 8, Josua Tuisova a fait des ravages dans la défense varoise. Le Fidjien a été également impérial défensivement. Avec ses onze plaquages, Tuisova a été le meilleur défenseur du LOU. Il a d’ailleurs parfaitement stoppé Sergio Parisse, sous les poteaux, sur l’une des rares opportunités toulonnaises. Pour sa prestation dantesque, Josua Tuisova mérite le titre de joueur du week-end.

Crédits photo : Icon Sport

L’essai du week-end : Maxime Médard à la sauce toulousaine !

Menés par Montpellier (6-16), les Toulousains, sans leurs internationaux, ont subi le recadrage du capitaine Yoann Huget à la pause. La réaction des joueurs du Stade toulousain est immédiate. Après une succession de passes à la toulousaine, Baptiste Germain transmet le ballon à Maxime Médard, d’une magnifique chistera. Le vétéran en profite pour aplatir dans l’en-but. Insuffisant toutefois pour décrocher la victoire.

On a aimé

  • Brive – Agen, le vibrant hommage de Julien Blanc à Thomas Lacelle !

Face à la lanterne rouge Agen, assuré de descendre en PRO D2, Brive a fait le travail en s’imposant facilement (57-3). Solides à domicile, les Corréziens ont réalisé une très bonne opération en vue du maintien. À six journées de la fin, les Brivistes possèdent douze points d’avance sur Pau, barragiste.

À l’occasion de cette rencontre, Julien Blanc, le demi de mêlée du CA Brive, a livré un vibrant hommage à son ex-coéquipier et ami, Thomas Lacelle, tragiquement disparu, samedi dernier, dans un accident de la route à 25 ans. Au moment d’inscrire le troisième essai briviste sur la pelouse d’Amédée-Domenech, Julien Blanc, qui s’était rasé le crâne en hommage à son défunt ami, en a profité pour récupérer un masque en carton à l’effigie de Thomas Lacelle.

  • Le bon coup de Bayonne dans la course au maintien !

Samedi, les joueurs de l’Aviron bayonnais se sont imposés sans trembler face au Racing 92 (23-13), grâce aux essais d’Aymeric Luc et Luc Mousset. Les joueurs de Yannick Bru ont signé une deuxième victoire de rang et se sont éloignés de la place de barragiste, en profitant de la défaite de Pau à Castres (38-33).

À l’inverse, les Franciliens, privés de leurs nombreux internationaux (Russell, Vakatawa, Chat, Thomas, Ben Arous), ont manqué de réalisme et se sont révélés incapables de renverser l’Aviron. Malgré cette défaite, le Racing 92 reste 3e du Top 14.

Aviron Bayonnais

Crédits photo : France Bleu Pays Basque

  • Montpellier crée l’exploit face à un Stade toulousain plombé par les absences !

Redoutables d’efficacité, les Montpelliérains ont glané un succès précieux sur la pelouse de Toulouse (16-29). Le MHR a profité des nombreuses erreurs toulousaines pour creuser l’écart en première période, grâce aux pénalités d’Alex Lozowski et Johan Goosen et à l’essai tout en puissance d'Alexandre Bécognée (6-16).

Au retour des vestiaires, les coéquipiers du vétéran Maxime Médard se sont rebiffés, mais les Héraultais n’ont pas cédé. Jan Serfontein a assené le coup de grâce (11-23, 53e) permettant au MHR de conforter sa victoire. Lancés dans l’opération maintien, les hommes de Philippe Saint-André se sont donné de l’air au classement en conservant la 11e place du Top 14.

Crédits photo : Michel Viala

On n’a pas aimé

  • Le Stade français voit les phases finales s’éloigner !

Sur sa pelouse, le Stade français, particulièrement indiscipliné, s’est incliné face à l’ASM (27-34). Les hommes de Gonzalo Quesada ont passé une grande partie de la seconde période en infériorité numérique après les cartons jaunes reçus par Tolu Latu et Jonathan Danty. Mais les Parisiens ne se sont pas arrêtés là. À la 74e minute, Lester Etien a été exclu, coupable d’un jeu dangereux sur Mastushima. Camille Lopez en a profité pour enquiller les pénalités permettant à l’ASM de s’imposer sur la pelouse de Jean-Bouin. Avec cette troisième défaite à domicile, le Stade français voit le top 6 s’éloigner.

Crédits photo : L’Équipe

  • L'Union Bordeaux-Bègles rate le coche ! 

Avant la réception de La Rochelle, Christophe Urios désignait cette rencontre comme celle de « la bascule ». Pourtant, en l’espace de 80 minutes, les Bordelais ont semblé quasiment absents. Dépassés dans toutes les phases de combat, les Girondins se sont révélés incapables de réagir après les essais de Dillyn Leyds et Levani Botia pour La Rochelle. Résultat, l’Union Bordeaux-Bègles occupe toujours la 5e place du Top 14, mais voit ses poursuivants revenir dans la course aux phases finales. De son côté, le Stade rochelais conforte sa place de dauphin derrière Toulouse.

Les résultats de la J20

Image

Le classement

Image

Crédits photo image de Une : AFP

 

Dernières publications
To Top