Un week-end en Top 14 (J6) : Bayonne fantastique, Toulouse et Paris catastrophiques

0
Ligue 1

Nouvelle journée de championnat en cette période de Coupe du monde. Ce week-end, de belles rencontres se déroulaient comme ASM-Montpellier ou Toulon-La Rochelle. Le leader Lyonnais recevait également son dauphin, l’UBB. On a vu des beaux essais, du suspense et des victoires surprenantes. Alors si vous avez ratez tout cela, notre récap’ est fait pour vous.

 

L’équipe du week-end : Bayonne, à fond la forme

Après son retour dans l’élite cette saison, on pouvait présager le pire pour l’Aviron Bayonnais, avec un effectif pas énormément renforcé. Mais ce début d’exercice 2019-2020 démontre pourtant tout l’inverse. Déjà vainqueur la semaine dernière face à la Rochelle, le promu est allé s’imposer à Agen samedi (27-29). Bien que prévenu de la grande forme de l’Aviron, les Agenais n’ont rien pu faire face à la furia bayonnaise. En première période, les joueurs basques ont ainsi marqué 4 essais grâce à Ruru, Robinson et un doublé de Muscarditz. A la pause, ils menaient 10-29. Très inquiétants au début du match, les Agenais se reprennent et inscrivent 3 essais dans le second acte, par Abadie, Sadie et Farré, qui viennent s’ajouter à celui de Ryan. Au final, les Bayonnais ont eu chaud en voyant remonter leurs adversaires mais repartent avec une nouvelle victoire dans leurs bagages. Leur 4ème victoire en 6 matchs, la deuxième à l’extérieur, qui leur permet de rester 3ème avec 17 points.

 

Le match du week-end : LOU – UBB

C’était une des affiches ce week-end de Top 14 et elle a tenu toutes ces promesses. Le 1er du classement, Lyon recevait son dauphin, Bordeaux-Bègles. Toutes les deux invaincues depuis le début du championnat, les deux équipes nous ont offert un match à suspens (25-23). D’abord, les Bordelais avaient obtenu une pénalité avant que les Lyonnais ne marquent un essai par Jean-Marcellin Buttin. Mais les visiteurs, plus intéressants dans le jeu, marquent deux essais par l’intermédiaire de Cros et Lesgourgues. Ils menaient donc 20 à 10 à la mi-temps. Mais au retour des vestiaires, après une petite soufflante de Pierre Mignoni, les locaux revenaient avec de bien meilleures intention. A la 60′, Buttin s’offrait un doublé avant que Doussain offre la victoire au LOU. Un match à rebondissement, donc, et une sixième victoire en autant de matchs pour Lyon. Les hommes de Christophe Urios repartent donc de Gerland avec un point de bonus et restent 2ème au classement, avant le réception de l’ASM la semaine prochaine.

Le joueur du week-end : Juan Imhoff

La Section Paloise recevait ce week-end le Racing Metro 92. Et depuis 2007, les Ciels et Blancs n’avaient jamais gagner au Stade du Hameau. Mais ils ont mis fin à cette série en s’imposant 31 à 3, après un match très ennuyant. Il aura fallu une étincelle pour illuminer un petit peu l’après-midi. Et elle sera venue, comme souvent, de l’ailier argentin Juan Imhoff. Auteur d’une belle interception, une de ses spécialités, il marque le premier essai de la partie à la 58′. Puis à la 70′, il profite d’un excellent travail de Simon Zebo pour inscrire un doublé et offrir la victoire aux Racingmen. Après la sirène, la recrue Hidalgo-Clyne marque un dernier essai synonyme de bonus offensif. En bref, Juan Imhoff avec ses 6ème et 7ème essais de la saison, permet au Racing de se relancer (10ème) alors que Pau, 3ème avant le match est maintenant 6ème.

 

L’essai du week-end : Sean Robinson

Après un premier essai de Michael Ruru, les Bayonnais en pleine confiance, font le break après une action magnifique. Après une percée de Tisseron, Luamanu prend le contact mais arrive à servir Barthélémy. Le demi d’ouverture, réalise ensuite une sublime chistera pour Alofa Alofa. Ce dernier, récupère le ballon dans les chaussettes mais ne perd pas de temps et transmet à Sean Robinson avec une passe entre les jambes. L’ailier, servi sur un plateau, n’a plus qu’à aplatir le ballon dans l’en-but en bout de ligne.

 

On a aimé : Le RCT solide à domicile

En clôture de cette 6ème journée, un des autres chocs du week-end opposait le RCT au Stade Rochelais, deux équipes en difficulté dans ce début de championnat. Et à défaut d’être exceptionnel, le Racing Club Toulonnais a été réaliste chez lui face à la Rochelle (23-3), dans un match haché, avec notamment une première période plutôt pauvre en occasions (6-3). Dans le second acte, les Toulonnais sont allés deux fois dans l’en-but grâce à Facundo Isa (55′) puis Julian Savea (78′). Une rencontre largement dominée par les avants varois et grâce à une solide défense. En face, les Rochelais n’ont rien pu faire, manquant de précision à l’approche de la ligne d’essais. Au classement, les hommes de Patrice Collazo remonte à la 7ème place tandis que la Rochelle stagne au 12ème rang.

 

On n’a pas aimé : Mais où est donc passé le Stade Toulousain ?

En période de compétitions internationales, certains prétendent que les équipes possédant le plus d’internationaux sont pénalisées. Et c’est apparemment le cas du Stade Toulousain. Le champion de France en titre compte 13 absents en raison de la Coupe du monde. Cela peut en partie expliquer le début de saison très compliqué des Toulousains. Mais samedi, ils n’ont montré aucune animation offensivement et aucune envie défensivement. Pourtant prévenu qu’un déplacement à Brive n’est jamais facile, ils ont été les 3èmes à être défaits à Amédée-Domenech après Clermont et Toulon. C’est en effet une leçon de rugby qu’ont donné les Brivistes aux Rouges et Noirs (23-9). Pénalités, en-avant et plaquages manqués se sont succédés et les Toulousains n’ont jamais pu inquiéter le promu. En encaissant un essai dès la 6ème minute et juste au retour des vestiaires, ils ont couru après le score toute la partie. Ils n’ont pas manqué d’occasions mais de précision dans la finition. Une stat’ illustre bien cette impression : 141 minutes sans marquer le moindre essai. En bref, le Stade Toulousain devra réagir dès la semaine prochaine pour ne pas se faire distancer dans la course aux barrages.

 

Les résultats du week-end :

 

Le classement :

 

Crédit de l’image en Une : En24.news

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here