Un week-end en Top 14 : les petits se rebiffent, le top 6 mal en point !

Dernière ligne droite dans ce Top 14, avec le dénouement qui se rapproche. Difficile de voir à ce moment précis qui va participer aux 1/4 de finale, tant le classement s’est resserré. Le Racing et Castres qui tombent respectivement à Pau et face à Toulouse, Bordeaux qui explose à Toulon et le Stade Français qui s’écroule à domicile face à Clermont…
Seules certitudes, Grenoble jouera probablement le barrage et Toulouse et Clermont les 1/2 finales.

 

L’équipe du week-end : Toulouse brise la malédiction face à Castres

On le sait, l’antagonisme entre le CO et le Stade Toulousain a pris de l’ampleur ces dernières années. Le derby (même pas 80km d’écart entre les deux villes), le fait que les Tarnais aient été champions pendant que les Haut-Garonnais étaient loin de leurs standards habituels, tout est prétexte pour se mettre en mode guerrier au moment des affrontements sur le terrain.
Les Castrais voulaient absolument gagner pour se rapprocher un peu plus d’une qualification en 1/4 de finale, à domicile qui plus est, pendant que les Toulousains voulaient se rassurer après leur échec au Leinster.

Et les hommes d’Ugo Mola ont réussi le coup parfait à Pierre-Antoine, dans un match qui a manqué de dégénérer plusieurs fois, la faute à des chambrages permanents de part et d’autre.

Une dramaturgie incroyable, et un en-avant d’Urdapilleta au moment de crucifier les Rouges et Noirs sur un drop à la 81ème minute…

Un Kockott toujours aussi pénible, des Toulousains nerveux qui n’ont pas hésité à également mettre des coups et à parler : un vrai derby à l’ancienne, qui aurait pu tourner au pugilat si on avait été quelques années auparavant…

Au final, une victoire 20-21 du Stade Toulousain, et une qualification directe en 1/2 finale à Bordeaux en mai, alors que la bande à Urios devra encore cravacher pour s’assurer d’un 1/4 à domicile.

Le match du week-end : Clermont a le Stade Français à l’usure

C’était peut-être la dernière chance pour les Parisiens de se qualifier dans le top 6 pour ce Top 14 version 2018/2019. Cette rencontre face à Clermont, à Jean Bouin, les hommes de Heyneke Meyer l’avait cochée, avec la farouche envie de faire tomber le deuxième du classement, et surtout de profiter des contre-performances de leurs principaux adversaires à la qualification.

Un début de match intense, où les Stadistes imposent du rythme et marquent très rapidement, faisant faire des fautes à des Clermontois en difficulté.

Malheureusement pour eux, la physionomie du match a complètement changé, et ce sont au final les Jaunards qui rentrent de la capitale avec la victoire (25-41), et surtout le bonus offensif !

 

Le joueur du week-end : Watisoni Votu (Pau)

L’ailier palois a fait le show au stade du Hameau pour la réception du Racing 92 ! On sait l’ailier fidjien capable de fulgurance, lui qui jongle habilement entre sa puissance et sa dextérité ballon en main…

Un essai où il est à la construction et à la finition, des charges dévastatrices mais aussi un carton rouge pour un plaquage très haut sur Teddy Iribaren.

Le joueur béarnais aura donc été l’un des éléments forts de son équipe, qui évoluait pour la première fois depuis 5 ans sans son entraîneur Simon Mannix, limogé quelques jours auparavant !

 

L’essai du week-end : Watisoni Votu à la conclusion d’un essai de 100m !

Assurément l’un des essais de cette journée, et peut-être même de cette saison : un essai de 100m qui a ravi le nombreux public présent, où tous les joueurs ou presque ont touché le cuir.

Suite à un renvoi du Racing, les Palois cherchent à retrouver un peu d’angle pour ce qu’on pense être un dégagement au pied.

Mais Thibault Daubagna, le demi-de-mêlée béarnais, en a décidé autrement : il joue pour ses avants, qui se font des passes, même sous pression. La gonfle arrive alors dans les mains de Malié, qui sent bien que le coup est bon à jouer. Il transmet à Nicot, qui envoie encore extérieur vers Vatubua.

Ce dernier fixe la défense et offre le ballon à Votu, lancé comme un obus le long de la ligne. Et là, c’est la magie du Fidjien qui entre en jeu… Car après avoir débordé Russell et fait reculer Machenaud d’un gros raffut, il remet à son extérieur à l’aveugle et d’une main à Nicot, venu en soutien !

Une bonne course du centre palois plus tard, le cuir revient à l’ailier, qui doit encore accélérer pour résister au retour de Joseph (qui goûte aussi au raffut dévastateur du n°11) et Zebo : il plonge dans l’en-but pour un fantastique essai des Béarnais !

 

On a aimé : Le soutien des supporters de l’USAP

Une vraie saison galère pour les Catalans, qui auront enchaîné les défaites, et qui, malgré des intentions, n’auront jamais vraiment pu rivaliser dans ce Top 14. Si les joueurs n’ont absolument rien lâché, que dire des supporters ?

On sait les fans de l’USAP exigeants avec leurs protégés, mais qui savent leur faire honneur lorsque ceux-ci se battent sur tous les ballons : c’est encore une fois le cas malgré la lourde défaite face à La Rochelle, et la descente en Pro D2 “validée”.

On retrouvera donc les Catalans à l’étage inférieur l’année prochaine, avec la ferme intention de remonter aussi vite que possible dans l’élite.

 

On n’a pas aimé : L’attitude de Mathieu Babillot (Castres)

68ème minute entre les Castrais et les Toulousains, dans ce derby où la nervosité est bien présente, et où les locaux mènent 17-15 après un essai de Kockott.

Sur une relance toulousaine, Louis-Benoît Madaule est plaqué, et se blesse gravement au tibia : évidemment, les soigneurs arrivent très rapidement, et le match est arrêté en attendant que le joueur soit évacué.

Venant aux nouvelles auprès de Mr Descottes, Mathieu Babillot s’engage alors dans une discussion assez ahurissante au vu de la scène qui se déroule à 2 mètres de lui, qui ne fait pas honneur à son statut de capitaine…

Si on ose penser que ses mots ont largement dépassé sa pensée, la rivalité et l’importance du match ne doivent pas prendre le dessus lorsqu’il y a un blessé grave à terre…

La vidéo ci-dessous (écoutez bien, à partir d’1:05) :

Les résultats de la journée :

Le classement :

A propos de l'auteur

Toujours à l'affût d'un résultat sportif, et toujours prêt à en parler autour d'une bonne bière ! Rugby, foot, tennis, et bien d'autres sports encore...

Poster un commentaire

Aliquam at fringilla pulvinar ut eget in