Une victoire au mental

0
Ligue 1

Après son bouillonnant match contre l’Allemagne, l’équipe de France est venue à bout d’une Russie incisive grâce à un Money-time impérial. Avec cette victoire (23-22), elle termine à la tête du groupe A et s’envole vers le Tour principal pour y affronter l’Espagne, l’Islande et la Croatie dès samedi. 

Défenses percutantes et duel de gardiens

Alors que nous pouvions penser que cette rencontre serait simple pour des Bleus déjà qualifiés, la Russie de Dimitri Torgovanov a longtemps étrillé les Tricolores. Du côté de la France, nous avons vécu une nouvelle entame difficile. C’est Dika Mem qui débloque le compteur bleu au bout de la 6′ minute. Durant tout ce premier acte, les deux équipes démontrent de belles fulgurances et une activité défensive rugueuse : Ce duel de gardiens, entre Vincent Gérard (9 arrêt) et Kireev (14 arrêts) résume la première période de ce match. Viendra s’ajouter le génie de Melvyn Richardson combiné à un Luka Karabatic, venu proposer un bloc magistral pour laisser s’exprimer tout le talent du jeune montpelliérain (20′). Tous ces beaux gestes n’empêchent pas la Russie de mener tous les débats. Mais Mathieu Grébille permet à ses coéquipiers de recoller au score à la mi-temps, avec son 100e but en sélection.

 

Faux ryhtme mais un money-time magistral

Pour rassurer un public intransigeant, ce n’est pas ce France-Russie qu’il faut conseiller. Un faux rythme s’installe rapidement et entraîne une entame poussive, voire inquiétante. 10 minutes, c’est le temps que mettent les Bleus pour retrouver le fond du filet. Des pertes de balles, de mauvaises transmissions ou de mauvais jeux de transitions ponctuent la partie. Les Français se montrent bien affables et finissent punis par la rapidité de leurs adversaires. Ces derniers très réalistes, très appliqués mènent de 3 longueurs jusqu’à la 56ème minute, malgré un Cyril Dumoulin plus solide. Ce visage terne de l’Equipe de France présageait une défaite mais, le mental permet à ce groupe de rattraper le retard et vient déjouer tous les pronostics. Le dernier but de Kentin Mahé (59′) et la double parade de Cyril Dumoulin leur offrent une 4ème victoire. Un braquage on ne peut plus handballissime…

 

Le cœur, le corps et la tête étaient certainement moins présents mais les Bleus terminent le tour préliminaire invaincus. Tous les regards sont maintenant tournés vers ce tour principal qui s’annonce ardu et spectaculaire. 

Source : Sport 365

 

 

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here