Une course de mouvement pour cette arrivée à San Giovanni Rotondo ?

La sixième étape de ce 102e Tour d’Italie sera encore très longue et vallonnée entre Cassino dans le Lathium et San Giovanni Rotondo dans les Pouilles sur une distance de 238 kilomètres.

Les 190 premiers kilomètres se dérouleront sur de longues routes larges, avec quelques tunnels, sans ascension notable mis à part des bosses à proximité de Castelpetroson à Campobasso et près de Volturino.Le premier sprint intermédiaire aura lieu à Bojano au kilomètre 70,3 avec sans doute l’échappée à l’avant de la course.

Dans les 30 derniers kilomètres, le parcours changera radicalement avec des routes étroites et pas en superbes états dans la province de Foggia.

D’abord, la Coppa Casarinelle avec des lacets pour une ascension roulante de 15 km à 4,4 % pour faire une belle sélection.Ce n’est pas une ascension difficile avec juste un passage à 9 % peu après la mi-pente. Cependant, si l’allure est élevé dans le peloton, de nombreux coureurs vont décrocher.

Ensuite, il y a aura un raidard à San Marco in Lamis. Les derniers kilomètres seront casse-pattes et sinueuses. Ces routes usantes peuvent permettre des offensives. Ces attaques auront lieu dans le peloton ou dans l’échappée si elle n’a pas été reprise.

Enfin, les derniers 1.200m seront sur une route large, avec une pente à 2-3% sur la Viale A.Moro. Avec ce type de final, on pourrait assister à un sprint en petit comité.

Les favoris :

⭐⭐⭐ Diego Ulissi Enrico Battaglin Caleb Ewan

⭐⭐ Richard Carapaz Valerio Conti Tosh van der Sande Pello Bilbao Primoz Roglic Jay McCarthy

⭐ Tony Gallopin Florian Sénéchal Davide Formolo Simon Yates Valentin Madouas Francesco Gavazzi

Photo :

A propos de l'auteur

Grand fan de sport depuis de nombreuses années en passant par Franck Vandenbroucke, Michael Jordan, Roger Federer et Ayrton Senna.

Poster un commentaire

elit. felis felis Praesent risus. eleifend ipsum